Le streaming audio a représenté la première source de chiffre d'affaires français en 2018

le 15 mars 2019
 0
Création musique ordinateur

Le bilan 2018 du marché de la musique vient de tomber. Sans surprise on y apprend que les supports physiques sont de moins en moins plébiscités par les acheteurs, mais surtout que c'est le streaming audio qui a représenté la première source de chiffre d'affaires en France l'an passé. Une tendance qui devrait logiquement continuer son bonhomme de chemin.

Une première pour le numérique


Les chiffres 2018 du marché de la musique enregistrée sont tombés et ils sont plutôt positifs pour ce secteur pourtant en pleine dégringolade depuis les années 2000. Ainsi, en France, ce secteur vient de franchir un nouveau cap puisque c'est simplement la première fois que le chiffre d'affaires généré par le numérique dépasse celui des ventes physiques en devenant par la même occasion la première source de chiffre d'affaires du secteur en s'accaparant 57 % de ce juteux marché.

La popularité croissante des services de streaming audio comme Spotify et Deezer change le paysage musical français, mais aussi la façon dont nous consommons la musique. Le bilan 2018 (.pdf), présenté par le Syndicat National de l'édition Phonographique (SNEP), nous dévoile en effet que les revenus générés par les abonnements à ses plateformes arrivent en pôle position des sources de chiffres d'affaires avec 41 % des ventes contre 8 % il y a de ça seulement 5 ans ! L'écoute gratuite sur les plateformes n'est quant à elle pas dépourvue d'intérêt puisqu'elle représente tout de même 10 % de ce chiffre d'affaires.

03-2019-Graphique-CP-Bilan-2018.png
© SNEP

Un marché physique qui reste dynamique


Malgré tout, le marché physique reste tout de même dynamique comparé à d'autres pays, notamment grâce à l'engouement du public pour le vinyle, véritable objet de collection aussi bien destiné aux audiophiles qu'aux amateurs de belles choses. On apprend donc par ce bilan que les ventes de vinyle ont été multipliées par cinq en cinq ans ! Le CD et le vinyle ont donc permis de générer 256 millions d'euros en France en 2018, alors que le numérique a raflé plus de la moitié du marché en générant 335 millions d'euros, soit 23 % de plus qu'en 2017.

Globalement, le marché a donc connu une croissance de 1.8 % en 2018 dans l'hexagone, un chiffre modeste, mais qui confirme la tendance initiée depuis quelques années dans le monde entier. Rappelons tout de même que ces chiffres restent plus de 40 % inférieurs à ce qu'il était il y a 15 ans !
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Windows 10 : Microsoft met à jour sa liste de processeurs
Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
scroll top