Streaming : Grooveshark met la clé sous la porte

01 mai 2015 à 12h08
0
Grooveshark jette l'éponge : le service a annoncé vendredi sa fermeture définitive, quelques jours après l'ouverture d'un nouveau procès intenté par les maisons de disque.

« Bien qu'animés par les meilleures intentions, nous avons commis de sérieuses erreurs. Nous avons échoué à sécuriser les licences nécessaires auprès des ayants-droit pour la grande quantité de musique proposée par notre service », confesse Grooveshark en page d'accueil de son site. Attaqué en justice, le service annonce sa fermeture définitive, avec un message en forme de mea culpa. « Nous avons eu tort. Nous présentons nos excuses. Sans réserve », écrit-il encore.

Fondé en 2006 par trois étudiants américains, Grooveshark a fait les belles heures musicales de quelque 30 millions d'internautes, séduits par la profondeur de son catalogue accessible sans bourse délier en contrepartie d'une publicité discrète. Depuis 2011, il a toutefois fait l'objet de plusieurs procédures en justice, initiées par les grandes majors du disque, qui lui reprochaient de distribuer leur catalogue sans avoir souscrit les licences nécessaires.

Grooveshark avait été placé au pied du mur le 24 avril dernier : un tribunal de Manhattan avait alors prononcé une peine allant jusqu'à 150 000 dollars par morceau sur lequel une infraction avait été constatée. Cette condamnation portait à 736 millions de dollars les dommages maximum théoriques : une addition impossible à régler pour le service qui n'avait comme seule alternative que la fermeture, conclue en accord avec les plaignants.

« Si vous aimez la musique et respectez les artistes, les auteurs et tout ceux qui rendent la bonne musique possible, utilisez un service sous licence qui compense les artistes et autres ayants-droits », conclut Grooveshark.

08024586-photo-message-de-fermeture-grooveshark.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top