Qobuz : streaming 24 bits, nouvelles applications et Apple Watch pour bientôt

06 mars 2015 à 17h01
0
Streaming haute résolution, refonte des interfaces sur ordinateur, application Apple Watch, expansion mondiale... Telles sont les ambitions du spécialiste de la musique haute fidélité Qobuz pour les prochains mois.

À quelques semaines de l'arrivée à échéance de sa procédure de sauvegarde, Qobuz a tenu hier une conférence de presse au cours de laquelle il a évoqué les actions qu'il mènera prochainement pour renforcer son attrait. Nous reviendrons plus en détails sur les nouveautés lorsqu'elles se concrétiseront ces prochaines semaines, d'ici là voici dans les grandes lignes ce qu'on peut attendre du spécialiste français du streaming et du téléchargement de musique haute fidélité.

00F0000007941829-photo-logo-qobuz.jpg

La musique haute résolution passe au streaming

Longtemps resté seul sur la niche du streaming lossless (ou « vraie qualité CD »), Qobuz est désormais concurrencé par Deezer, dont le service Elite est depuis peu accessible en France aux possesseurs d'équipement Sonos, ainsi que par Tidal, un nouveau venu en pleine expansion européenne.

Puisque le streaming en FLAC à 44,1 kHz sur 16 bits se démocratise, Qobuz est sur le point de créer une nouvelle niche : celle du streaming 24 bits, ce qu'il appelait jusqu'à présent le Studio Masters mais qu'il appellera désormais la « Hi-Res », la haute résolution, comme les fabricants de terminaux mobiles.

0190000007941841-photo-conf-rence-de-presse-qobuz-du-5-mars-2015.jpg

Qobuz lancera donc un service de streaming en lossless 24 bits, qui sera accessible par le biais d'équipements audio multiroom comme ceux de Sonos, par celui de l'application Android, mais pas sur iOS — les iPhone, iPad et iPod étant de toute manière limités à 48 kHz sur 16 bits, à moins de recourir à des DAC externes.

Ce service est attendu au mois d'avril, son prix n'est pas encore connu.

Nouvelles applications sur ordinateur, Windows Phone et... Apple Watch !

En parallèle, Qobuz poursuit la refonte de ses différents clients. Le logiciel pour ordinateur (Windows et OS X) et le lecteur Web adopteront prochainement les codes esthétiques plus modernes inaugurés en fin d'année 2014 sur iOS puis sur Android. Ces interfaces plus visuelles feront la part belle à de nouvelles playlists éditorialisées par l'équipe.

Qobuz prépare par ailleurs une application Windows Phone... ainsi qu'une application Apple Watch ! Elle permettra vraisemblablement de télécommander l'application mobile existante depuis son poignet.

00C8000007941843-photo-conf-rence-de-presse-qobuz-du-5-mars-2015.jpg
00C8000007941845-photo-conf-rence-de-presse-qobuz-du-5-mars-2015.jpg
00C8000007941847-photo-conf-rence-de-presse-qobuz-du-5-mars-2015.jpg

Premier point sur la situation financière

Concernant la santé de Qobuz, Yves Riesel a commencé la conférence de presse en annonçant qu'il « n'avait rien à nous dire aujourd'hui » concernant la procédure de sauvegarde, et qu'il « ferait des annonces quand les choses auront été formalisées, dans quelques semaines ».

Pour autant, le cofondateur et directeur de Qobuz se montre optimiste. Le service se vante de mieux se porter que le reste du marché (selon les chiffres du Snep pour l'année 2014), tant en termes de croissance (+29% contre +6%), que d'abonnements au streaming (+47% contre +35,2%) ou que de téléchargement (+22% contre -18,7%). Depuis quelques temps, le service double son revenu mensuel par rapport à l'année précédente. Il prévoit ainsi un chiffre d'affaires d'au moins 12,5 millions d'euros en 2015.

50 % de ce chiffre d'affaires est désormais réalisé hors de France, et Qobuz poursuivra son expansion mondiale au 2e trimestre (Danemark, Norvège, Finlande, Suède, Italie, Espagne, Grèce, Portugal et Pologne), puis au 3e, pour atteindre 25 pays fin 2015.

Qobuz compte 25 000 abonnés à ses offres de musique à la demande, dont deux tiers à l'offre lossless dite « Hi-Fi » à 20 euros/mois. De quoi relativiser, même si tous ces chiffres restent encourageants.

0190000007941849-photo-conf-rence-de-presse-qobuz-du-5-mars-2015.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top