Baboom : Kim Dotcom concrétise Megabox avec un pré-lancement

20 janvier 2014 à 18h07
0
Deux ans après l'assaut donné sur sa propriété et un an après le lancement du nouveau Mega, Kim Dotcom a dévoilé ce matin Baboom, son service de musique en ligne tant attendu.

« Baboom », c'est finalement le nom du futur service de musique de Kim Dotcom, initialement connu sous l'appellation Megabox. Ce dernier est en développement depuis la sortie de prison du charismatique fondateur de Megaupload, et a changé plusieurs fois de promesse.

Chanteur à ses heures, Kim Schmitz profité de la sortie de son album dance « Good Times » pour effectuer le pré-lancement de Baboom.

07094756-photo-logo-baboom.jpg

Un service à mi-chemin entre

Faute de communiqué de presse, on n'a pour l'heure qu'une seule page opérationnelle pour se faire une idée. Kim Dotcom présente le service comme un croisement entre Spotify et iTunes, c'est-à-dire entre un service de musique à la demande et une boutique en ligne, à première vue il nous semble encore plus inspiré de Myspace ou de Bandcamp.

Baboom semble effectivement s'articuler autour de pages artistes, avec un flux d'activité et une liste de lecture en premier lieu, ainsi qu'une discographie, une vidéographie et une galerie de photos dans d'autres onglets. Les artistes pourront offrir ou vendre leur musique. Le modèle économique et la répartition des revenus sont encore inconnus, mais on sait que Megabox était supposé « libérer les artistes des maisons de disque ».

La barre latérale permettra d'accéder à un moteur de recherche, à une bibliothèque et à un jukebox, sans qu'on sache ce qui distinguera ces deux sections, ainsi qu'à un flux d'activité qui laisse penser que des fonctions sociales ou de recommandations seront proposées, comme sur les services de musique à la demande en vogue.

01E0000007094760-photo-baboom.jpg

Reste à constituer un catalogue...

Reste à savoir comment Baboom se distinguera des autres plateformes pour attirer des artistes autoproduits, puisqu'il n'aura de toute évidence le soutien d'aucune maison de disque. C'est là la principale inconnue. Premier élément de réponse : le service invite déjà les artistes à se manifester pour obtenir leurs pages.

Quoi qu'il en soit d'après un communiqué de presse qui n'a pas encore été diffusé mais qui a néanmoins été transmis au site Internet Ars Technica, le site sera lancé officiellement fin 2014. D'ici là vous pourrez écouter et réécouter « Good Times », le nouvel album dance de Kim Dotcom, qui fait l'objet d'une campagne publicitaire de grande envergure en Nouvelle Zélande.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top