Digicopy : la Fnac propose une copie numérique de ses CD et vinyles

Par
Le 31 octobre 2013
 0
La Fnac annonce et lance aujourd'hui un nouveau service baptisé Digicopy, en réponse au service AutoRip d'Amazon, en tout point similaire.

Exactement comme Amazon AutoRip, le service Digicopy que lance aujourd'hui la Fnac permet d'obtenir gratuitement la version dématérialisée d'un CD mais aussi et surtout d'un vinyle, dès la commande en ligne ou le lendemain d'un achat en magasin.

Cela permet d'acheter de la musique sur support physique ? avec pochette, livret et rituel ? tout en profitant des avantages de la musique dématérialisée.

0190000006807444-photo-fnac-digicopy.jpg

Le meilleur des deux mondes


L'intérêt du service varie selon les cas :
  • Dans le cas d'une vente par correspondance, l'acheteur peut écouter sa musique sans attendre l'expédition.
  • Dans le cas d'un CD, à l'heure où les lecteurs optiques se raréfient, il n'a pas à numériser lui-même son disque, s'il se satisfait de fichiers MP3 à 320 kb/s (certains à 256 kb/s, par opposition à des fichiers FLAC)
  • Mais aussi et surtout dans le cas d'un vinyle, il dispense l'acheteur d'une procédure de numérisation lourde qui délivre de moins bons résultats qu'une numérisation à partir d'un CD ou d'un master
La « copie digitale » est disponible immédiatement après une commande en ligne. Le site Internet dédié fnacjukebox.com n'est malheureusement pas adapté aux terminaux mobiles. Dans ce domaine, Amazon propose l'application Cloud Player, permettant d'écouter ses commandes en streaming.

En magasin en revanche, Digicopy est réservé aux adhérents. C'est effectivement le numéro de la carte qui fait le lien avec le compte de l'utilisateur, et non un code de téléchargement dans la pochette. L'acheteur pourrait donc très bien télécharger les fichiers puis retourner et se faire rembourser le CD ou le vinyle qu'il n'aurait pas déballé. Les fichiers MP3 étant sans DRM, il pourrait les conserver. Mais dans ce cas à quoi bon se déplacer en magasin plutôt que de se les procurer directement illégalement ?

01e0000006807448-photo-fnac-digicopy.jpg

Vers l'indépendance de l'œuvre et du support ?


Le marché culturel tend finalement vers l'indépendance de l'œuvre et du support. Les « copies numériques » sont désormais courantes dans le domaine de la vidéo, le service UltraViolet arrive d'ailleurs en France, et elles se démocratisent peu à peu dans celui de la musique. Reste le livre, mais le nouveau service Kindle Matchbook d'Amazon pourrait faire réagir le marché.

Le service Digicopy est disponible dès à présent. Selon une représentante de la Fnac que nous avons contactée, 200 000 albums issus des catalogues des majors et des principaux labels indépendants sont éligibles au lancement. Ils sont identifiés par un pictogramme sur la boutique en ligne ou sur le film de protection en magasin. Le service est rétroactif : tous les achats depuis le 1er janvier 2012 sont accessibles dès à présent sur le site Internet dédié.

01e0000006807502-photo-fnac-digicopy.jpg

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Streaming musique

scroll top