Microsoft Office 2011 pour Mac : le test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
30 novembre 2010 à 18h44
0

Quid des performances et de la stabilité ?

Les performances d'Office sur Mac ont parfois été un gros problème. On se souvient notamment des débuts particulièrement calamiteux d'Office 2008 dont le démarrage des applications était d'une lenteur exaspérante. La version 2011 semble relativement satisfaisante sur ce point. Le premier lancement des applications est toujours un peu poussif, mais rien de dramatique. La réactivité est dans l'ensemble correcte, mais le ruban nous paraît tout de même un peu mou par rapport à Office 2010 pour Windows : il n'est pas rare qu'un décalage entre le clic et l'affichage se manifeste, notamment pour les sections contenant des listes d'éléments (tableaux, SmartArt...). Ce problème ne se manifeste néanmoins qu'au début de la session.

En ce qui concerne la stabilité, en revanche, tout n'est pas rose : une mise à jour est rapidement sortie pour régler certains plantages (notamment sur Outlook), mais nous avons continué à rencontrer quelques problèmes occasionnels : plantage pur et simple de l'application sous Word, et blocage de PowerPoint. Néanmoins, Microsoft est généralement réactif concernant les mises à jour.

Conclusion

000000C803597892-photo-microsoft-office-pour-mac-famille-et-petite-entreprise-2011.jpg
La version 2011 de Microsoft Office pour Mac est-elle une cuvée réussie ? Dans l'ensemble : oui ! Indéniablement, l'adoption du ruban, dans une version légèrement modifiée pour se caler avec les spécificités de Mac OS X, est une réussite qui fait oublier l'interface bâtarde de la version 2008. La preuve en est qu'il est difficile d'y retourner ! On n'a plus à jongler entre deux fonctionnements radicalement différents lorsque l'on passe de Mac à Windows et vice versa, et même pour un utilisateur Mac pur et dur, il est probable que ne plus avoir recours à la palette « Boite à outils » sera plus que bénéfique.

000000C803597890-photo-microsoft-office-pour-mac-famille-et-etudiant-2011.jpg
Du côté des applications, même s'il lui manque quelques subtilités de la version Windows, on apprécie l'arrivée d'une vraie version d'Outlook, franchement plus agréable à utiliser qu'un Entourage qui en faisait parfois trop, et souffrait d'une interface perfectible. Les autres applications, hormis leur interface revue et corrigée, se situent davantage dans la continuité des versions 2008, mais avec pour chaque module, des améliorations substantielles. Word bénéficie notamment de vraies avancées concernant la recherche, tandis que la prise en charge des Web Apps, même si celles-ci sont loin d'être exemptes de défauts, est un plus indéniable.

Reste le point qui fâche : la politique de prix et de mise à jour de Microsoft. Pour les mises à jour, c'est simple : Microsoft n'en propose pas. Il faudra nécessairement repasser à la caisse au prix fort, comme pour Office 2010 sous Windows. Prix fort puisqu'on a désormais le choix entre une version familiale dénuée de tout client mail (même pas un Outlook light sans Exchange) à 139 euros, et une version « Famille et Petite entreprise » à ... 379 euros (certes, c'est moins cher que l'ancienne version professionnelle commercialisée à plus de 500 euros). Par ailleurs, Microsoft protège désormais ses logiciels à la dure : activation par Internet, avec une licence maximale de 2 postes pour la version entreprise et 3 postes pour la version familiale. On regrettera surtout l'absence de versions individuelles, contrairement à ce qui se pratique sous Windows. Pourquoi ne peut-on pas se contenter d'acheter Word ou Outlook selon ses besoins ?

En définitive, faut-il mettre sa suite à jour ? La réponse est oui, en tenant compte des limitations observées plus haut. Office Mac 2011 est un bon produit, mais onéreux dans sa version professionnelle, la seule qui soit réellement complète. Quant à la question de la concurrence avec iWork, il est toujours délicat de comparer les deux suites. iWork l'emporte certainement sur certaines de ses qualités (richesse des modèles, impact des présentations de Keynote...), mais la suite de Microsoft est évidemment le meilleur choix pour une compatibilité optimale avec le monde Windows, et Microsoft a fait de vrais efforts pour adapter sa suite à la « philosophie » Mac. La version familiale d'Office 2011 nous semble donc être aujourd'hui se distinguer (pour les entreprises, la question ne se pose pas)... Mais que nous réserve iWork '11 ?

Microsoft Office Mac 2011

Les plus
+ Interface en nette amélioration (ruban)
+ Outlook sur Mac, enfin !
+ Beaucoup de petites améliorations efficaces
+ Meilleure intégration avec Mac OS X
Les moins
- Pas d'Outlook dans la version famille/étudiants
- Activation sur Internet obligatoire
- Quelques instabilités constatées
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances/stabilité
3

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top