Microsoft Office 2011 pour Mac : le test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
30 novembre 2010 à 18h44
0

PowerPoint 2011

0000006403792902-photo-logo-powerpoint.jpg
Le logiciel de présentation de Microsoft a fort à faire face à un Keynote qui permet de réaliser des présentations très attractives sur Mac. La version 2011 de PowerPoint se remet dans la course avec quelques nouveautés. La première est une refonte du mode Présentateur, qui permet d'afficher, sur l'écran de l'utilisateur, des informations telles que le temps écoulé, les commentaires sur la diapositive, le déroulé des diapositives ou encore la slide à venir. Un peu brouillon dans la version 2008, le mode présentateur adopte le style élégant du mode plein écran de Word (ou de toute application plein écran sur Mac, comme Aperture ou iPhoto) et affiche clairement le temps écoulé, la barre de progression de la présentation ou les commentaires associés. Le gain en lisibilité est appréciable !

01F4000003792470-photo-powerpoint-2011-mode-pr-sentateur.jpg
Le nouveau mode Présentateur gagne en clarté


PowerPoint 2011 bénéficie également des améliorations apportées à Word 2011 en matière de retouche d'image et de mise en page. On retrouve donc l'outil de réorganisation des calques, sans doute un peu trop « Wow » pour être réellement pratique, les possibilités de retouche (légère) des photos, un outil de détourage automatique des images ou encore la manipulation plus aisée des blocs de texte

01F4000003792468-photo-powerpoint-2011-retouche-photo.jpg
PowerPoint 2011 propose de nouvelles options de retouche d'image


Les transitions et animations sont un point sur lequel Keynote brille particulièrement par rapport à un PowerPoint qui manquait sérieusement d'audace sur ce point. PowerPoint 2011 améliore sensiblement la donne en apportant les nouvelles transitions 3D. Celles-ci ne sont pas aussi originales que celles de Keynote, mais tout de même beaucoup plus élégantes que les « classiques » vus et revus. Sur le plan des animations, en revanche, on ne trouve rien qui ait l'impact des nombreux effets « fun » de Keynote, dont Steve Jobs sait user lors de ses présentations (lettres qui s'effondrent, balancier, étincelles et on en passe...).

01F4000003792466-photo-powerpoint-2011-interface.jpg


Malgré tout, on apprécie la gestion facilité des médias, à la fois grâce au ruban qui permet d'accéder plus facilement aux éléments, et grâce au navigateur de médias, déjà évoqué avec Word, qui offre un accès aisé aux éléments des bibliothèques iTunes, iPhoto, Aperture ou encore iMovie.

Enfin, via les Office Web Apps, il est possible de diffuser une présentation en direct sur le web, à condition bien sûr de disposer d'un compte Windows Live. Vous obtenez alors une URL que vous pouvez copier et envoyer par mail. Simple et efficace même si du côté visionneuse, certains effets tels que les arrière-plans animés ne passent pas. Les autres options d'exportation restent présentes : sous forme de vidéo ou de séries d'images au format JPEG que l'on pourra également envoyer par mail ou exporter vers iPhoto.

Bref, même si PowerPoint sur Mac se fait toujours distancer par Keynote sur l'impact des présentations, la solution de Microsoft ne démérite pas et offre quelques fonctionnalités intéressantes, notamment concernant la diffusion en ligne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top