Viber : vous pouvez maintenant disposer d'un numéro américain, britannique ou canadien

le 09 avril 2019
 0
Rakuten Viber

L'application de messagerie Viber a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité. Pour quelques dollars par mois, il sera désormais possible de bénéficier d'un numéro de téléphone britannique, américain ou canadien. Mais uniquement pour recevoir des appels et des SMS.

Lancée en 2010, puis rachetée en 2014 par le groupe japonais Rakuten, l'application de messagerie instantanée Viber permet, comme ses concurrentes, de dialoguer et de passer des appels via Internet.

Seulement pour les appels et SMS entrants


Cependant, le bon vieux numéro de téléphone n'est pas encore totalement obsolète. Pensez notamment aux réservations d'hôtel et de restaurant, où l'on vous demande généralement votre numéro. De plus, tout le monde ne dispose pas nécessairement de la data illimitée sur son forfait mobile. Sans parler de ceux qui ne sont pas vraiment à l'aise avec l'utilisation d'Internet sur smartphone.

Pour vous éviter de devoir ouvrir une ligne dédiée à ces situations, Viber introduit une nouvelle fonctionnalité, baptisée Local Number. Comme son nom l'indique, celle-ci vous permet d'utiliser un numéro de téléphone local, pour l'instant limité aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. De plus, le service permet pour l'heure uniquement de recevoir des appels et des SMS, directement dans l'application de messagerie.

Rakuten Viber

Offre spéciale pour les 10 000 premiers abonnés


Pour profiter d'un numéro de l'un de ces trois pays, comptez 4,99 dollars par mois (4,43 euros), sans engagement. Mais pour le lancement de cette fonctionnalité, Viber propose aux 10 000 premiers inscrits de bénéficier d'un tarif préférentiel de 1,99 dollar par mois (1,76 euro), sans limitation de durée.

L'application de messagerie semble donc vouloir se faire une place sur le marché des numéros de téléphone virtuels. Néanmoins, son offre paraît aujourd'hui assez limitée par rapport à la concurrence, dans la mesure où elle ne permet pas, par exemple, les appels et SMS sortants. De plus, les trois localisations proposées pour le moment pèsent peu face à des applications telles qu'onoff (lancée par Taïg Khris) et ses 32 pays supportés.

Source : Android Police

Modifié le 10/04/2019 à 10h35
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
scroll top