Telegram : 3 millions d'utilisateurs s'inscrivent le soir de la panne Facebook

Pierre Crochart Contributeur
15 mars 2019 à 16h15
0
Telegram
Crédits : Telegram

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Avant-hier soir, alors que Facebook, Instagram et WhatsApp étaient en panne, le service de messagerie chiffrée Telegram a enregistré un pic de nouveaux utilisateurs important.

"Je vois que 3 millions de nouveaux utilisateurs ont rejoint Telegram au cours des dernières 24h", écrit sur son espace personnel Pavel Durov, PDG de Telegram. "C'est une bonne chose. Nous proposons de la vraie confidentialité et un espace illimité pour tout le monde".

Telegram utilisateurs
Message posté par le PDG de Telegram suite à l'inscription de 3 millions de nouveaux utilisateurs. Crédits : Telegram

Telegram compte désormais un peu plus de 200 millions d'utilisateurs actifs dans le monde

En mars 2018, Telegram se targuait d'avoir dépassé le palier de 200 millions d'utilisateurs actifs dans le monde. Un chiffre qui n'a pas été mis à jour depuis, mais il y a fort à parier que d'autres jalons ont été franchis par le service de messagerie russe, hébergé à Berlin.

Il faut dire qu'à l'heure où les fuites de données s'enchainent en cascade, la promesse d'un service garantissant la confidentialité des données via un chiffrement de bout en bout fait mouche. Pourtant, l'application a mauvaise presse. Dirigeants à la solde de Poutine pour les uns, refuge à djihadistes pour les autres : Telegram paie le tribut de son modèle privacy by design.

Telegram, pas si sécurisé ?

Pourtant, de nombreuses voix s'élèvent pour alerter sur le laxisme de Telegram en matière de chiffrement. Comme le font justement remarquer des experts en sécurité informatique, Telegram n'active pas le chiffrement de bout en bout par défaut. Il s'agit d'une option, que les utilisateurs sont libres d'activer ou non dans leurs conversations.

Étrange, pour une application qui se gargarise d'être plus sécurisé que WhatsApp. Un service de messagerie qui, lui, chiffre par défaut tous les messages et les appels via un algorithme réputé plus fiable par les experts.

Seulement voilà : WhatsApp appartient à Facebook. Et d'entendre le cofondateur de l'application avouer avoir "vendu la vie privée de ses utilisateurs" n'a pas grand-chose de rassurant non plus.
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top