Microsoft compte sur la synthèse vocale pour pallier les problèmes de réseaux en VOIP

le 12 mars 2019
 0
Brevet Microsoft speech

Microsoft a déposé un brevet permettant de transformer un signal audio de mauvaise qualité en fichier texte afin de pallier une connexion de mauvaise qualité.

Microsoft a de la suite dans les idées. Le géant de Redmond a déposé un brevet qui veut s'attaquer à un problème courant chez les utilisateurs de logiciels VoiP, à savoir les problèmes de connexion qui dégradent la qualité des appels audio entre deux correspondants.

Une transcription à la volée pour faciliter la compréhension


La technologie développée par l'entreprise permettrait de transformer des paquets audio en fichiers texte grâce à une intelligence artificielle, afin de ne pas perdre le fil de la conversation. En cas de mauvaise réception ponctuelle, le texte serait affiché dans une zone distincte du logiciel pour faciliter la compréhension de l'échange.

Microsoft imagine également pouvoir récupérer le texte obtenu, en effectuer une synthèse vocale pour éviter au maximum d'avoir à afficher et lire du texte. Ainsi, conserver l'aspect naturel de la conversation.

Le procédé pourra être appliqué aux appels vidéo. La conversation sera capturée par le logiciel, enregistrée et envoyée à l'appareil du correspondant puis décodée avant qu'il ne la voie pour effectuer la transcription.

Une technologie qui pourrait être implémentée dans Skype


Le dispositif pourra analyser la qualité du signal et déclencher la transcription ou la synthèse vocale dès que la qualité de l'appel décline, et ce de manière automatique. Le brevet indique qu'un signal visuel sera affiché à l'écran pour prévenir les utilisateurs de sa mise en fonctionnement.

On imagine, si Microsoft concrétise son idée, que cette technologie pourrait être déployée dans Skype et ses multiples versions à la fois bureau et mobile. Il pourrait donner un grand coup de main aux utilisateurs dont la connexion réseau est limitée et redonner une avance technologique à la solution de communication de Microsoft, qui peine à garder ses utilisateurs face à d'autres logiciels populaires comme WhatsApp.

Source : NeoWin

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
scroll top