Yahoo fermera son client Messenger et lance trois chatbots sur Kik

Par
Le 13 juin 2016
 0
Yahoo affine sa stratégie sur le marché de la messagerie instantanée et fermera finalement son client dédié au profit du service Web.

Initialement connu sous le nom de Yahoo Pager en 1998, le client Yahoo Messenger se positionnait alors face à ICQ et AIM. Yahoo Messenger a connu plusieurs évolutions, la première pour assurer la compatibilité avec MSN Messenger, puis pour accueillir des plugins, par exemple, un flux d'actualités, un module météo ou un mode lecture audio. Mais à l'heure où nous écrivons ces lignes, l'application a plus ou moins été laissée à l'abandon.

La dernière mouture stable date effectivement de mars 2012. Depuis plus de quatre ans, le logiciel n'a reçu aucune mise à jour et comporte d'ailleurs toujours l'ancien logo de la société. En septembre dernier, nous rapportions qu'une faille avait été décelée permettant d'exécuter du code malveillant.

En décembre dernier, Yahoo a annoncé une nouvelle version de son service, lequel repose sur une application Web. Il est également disponible depuis Yahoo Mail ainsi que sous la forme d'une application mobile pour iOS et Android. Sur son blog, la firme de Sunnyvale annonce que le logiciel classique ne sera officiellement plus supporté après le 5 août . Cela concerne les versions 11.5 pour Windows, 3.0 sur OS X et 1.x sur Android et les anciennes moutures pour iOS. Yahoo précise que la nouvelle version ne fonctionne pas au travers de logiciels tiers comme Pidgin ou Trillian.

00c8000008469738-photo-yahoo-chatbots.jpg
00c8000008469740-photo-yahoo-chatbots.jpg


En parallèle, sur le marché en plein essor des chatbots, la société n'entend pas louper le coche et annonce en avoir développé quelques-uns pour Kik. Il sera ainsi possible d'y retrouver les prévisions Météo avec Yahoo Weather, les actualités populaires via Yahoo News ou encore un petit animal virtuel avec MonkeyPets.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top