Facebook : Messenger et WhatsApp, trois fois plus forts que les SMS

14 avril 2016 à 07h05
0
Lors de la conférence F8, la société Facebook a partagé quelques chiffres sur la popularité de ses applications de messagerie.

Facebook fait figure de leader sur le domaine de la messagerie. Outre Instagram, la société dispose effectivement de son Messenger mais également de WhatApp. Combinés les deux applications continuent leur croissance à un rythme effréné.

Lorsque Facebook rachetait WhatsApp, le service revendiquait 450 millions d'adeptes, deux mois plus tard, le chiffre grimpait à 500 millions. En 2014, la filiale de Facebook communiquait sur le chiffre de 600 millions d'utilisateurs uniques. L'année dernière, entre les mois d'avril et septembre, le service a gagné 100 millions d'abonnés en passant d'une base de 800 millions à 900 millions d'inscrits. Le cap du milliard fut franchi au mois de février dernier.


De son côté, Facebook Messenger dispose aujourd'hui de 900 millions d'utilisateurs. Pour mémoire la barre des 800 millions a été atteinte en janvier dernier. Lors de la conférence F8 de juin 2015, le PDG Mark Zuckerberg communiquait sur le chiffre de 700 millions d'utilisateurs. Le cap des 600 millions a été franchi à la fin du mois de mars 2015 tandis que celui des 500 millions a été atteint au mois de novembre 2014.

Selon le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, chaque jour, 60 milliards de messages seraient échangés sur WhatsApp et Messenger. Cela représenterait trois fois le volume quotidien des traditionnels SMS.

035C000008387004-photo-facebook-messenger-ban.jpg


On a du mal à imaginer que la tendance puisse s'inverser. Lors du Mobile World Congress, nous apprenions que Google avait signé avec 19 opérateurs mobiles pour la mise en place d'un standard du RCS ou Rich Communications Services. Concrètement, les opérateurs mobiles devraient être en mesure de proposer leurs propres applications de messagerie standard permettant de concevoir des groupes de chat, d'envoyer des photos en haute qualité ou encore, d'obtenir des confirmations de lecture. Mais de toute évidence, l'omniprésence des services de Facebook ne facilitera pas la tâche.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top