Facebook : Messenger et WhatsApp, trois fois plus forts que les SMS

le 14 avril 2016
 0
Lors de la conférence F8, la société Facebook a partagé quelques chiffres sur la popularité de ses applications de messagerie.

Facebook fait figure de leader sur le domaine de la messagerie. Outre Instagram, la société dispose effectivement de son Messenger mais également de WhatApp. Combinés les deux applications continuent leur croissance à un rythme effréné.

Lorsque Facebook rachetait WhatsApp, le service revendiquait 450 millions d'adeptes, deux mois plus tard, le chiffre grimpait à 500 millions. En 2014, la filiale de Facebook communiquait sur le chiffre de 600 millions d'utilisateurs uniques. L'année dernière, entre les mois d'avril et septembre, le service a gagné 100 millions d'abonnés en passant d'une base de 800 millions à 900 millions d'inscrits. Le cap du milliard fut franchi au mois de février dernier.


De son côté, Facebook Messenger dispose aujourd'hui de 900 millions d'utilisateurs. Pour mémoire la barre des 800 millions a été atteinte en janvier dernier. Lors de la conférence F8 de juin 2015, le PDG Mark Zuckerberg communiquait sur le chiffre de 700 millions d'utilisateurs. Le cap des 600 millions a été franchi à la fin du mois de mars 2015 tandis que celui des 500 millions a été atteint au mois de novembre 2014.

Selon le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, chaque jour, 60 milliards de messages seraient échangés sur WhatsApp et Messenger. Cela représenterait trois fois le volume quotidien des traditionnels SMS.

035C000008387004-photo-facebook-messenger-ban.jpg


On a du mal à imaginer que la tendance puisse s'inverser. Lors du Mobile World Congress, nous apprenions que Google avait signé avec 19 opérateurs mobiles pour la mise en place d'un standard du RCS ou Rich Communications Services. Concrètement, les opérateurs mobiles devraient être en mesure de proposer leurs propres applications de messagerie standard permettant de concevoir des groupes de chat, d'envoyer des photos en haute qualité ou encore, d'obtenir des confirmations de lecture. Mais de toute évidence, l'omniprésence des services de Facebook ne facilitera pas la tâche.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top