Qu'est-ce qu'un chatbot ?

le 13 avril 2016 à 20:19
 0
Depuis quelque temps, les grandes sociétés high tech se livrent une nouvelle bataille : celle des bots. L'objectif : démontrer une nouvelle fois leurs efforts en matière d'intelligence artificielle.

Le bot - ou chatbot - revient à la mode et ce sont précisément les fruits des travaux en matière d'intelligence artificielle ces dernières années qui leur donnent une nouvelle vie. A l'origine, un bot n'est qu'un petit logiciel chargé d'effectuer automatiquement une tâche bien spécifique. En ce sens, il s'apparente à un script lequel pourra par exemple ajouter un évènement au calendrier, récupérer une information ou encore procéder à une réservation dans un restaurant.

Le bot, un concept des années 1950



Mais le bot n'est pas un nouveau concept. Ses origines peuvent remonter à une cinquantaine d'années avec le mathématicien britannique Alan Turing fasciné par les interactions homme-machine. Et puis il y a eu la machine ELIZA mise au point dans les années 1960 par le laboratoire de l'intelligence artificielle du MIT. L'objectif était de simuler les réponses d'un thérapeute au cours d'une conversation intime.


Plus proche de notre époque, certains se souviendront peut-être que la messagerie AIM disposait de plusieurs bots pour par exemple retourner la météo du jour. Il n'y a pas si longtemps les cyber-commerçants affichaient leurs petits personnages animés en bas à droit de l'écran censés répondre aux questions des visiteurs. En décembre 2007, la Fnac s'était ainsi dotée de son assistante Clara.

035C000008412220-photo-chatbot.jpg


Le chatbot en 2016



Les réseaux de neurones artificiels permettent de concevoir des algorithmes bien plus poussés, lesquels affichent une meilleure compréhension du langage naturel et peuvent donc en théorie offrir de meilleures interactions avec les utilisateurs. Depuis le début, il semble alors naturel de placer les bots directement au sein des applications de messagerie, d'où le terme chatbot. Et c'est précisément ce qu'ont décidé de faire les éditeurs positionnés en leader sur ce secteur.

Cette semaine, lors de la conférence F8, Facebook a annoncé une mise à jour de sa plateforme Messenger avec une série de bots. Ces derniers permettront de s'inscrire à divers contenus qu'il s'agisse des conditions de trafic ou encore de recevoir des notifications diverses comme les récépissés de paiement ou les bulletins météo. Rien d'original donc en soi mais le concept est un peu plus poussé avec par exemple la possibilité de commander des fleurs ou de recevoir des actualités personnalisées de CNN.


Avec ses 900 millions d'utilisateurs sur Messenger, Facebook est certes un acteur majeur mais ce n'est pas le seul à remettre le bot au goût du jour. Microsoft a également annoncé sa plateforme de bots le mois dernier pour Skype. Kik, Slack ou encore Telegram sont aussi de la partie. Google serait également en train de plancher sur le sujet pour proposer une solution encore plus pertinente que l'assistant Now.

0258000008412222-photo-chatbot-facebook-m.jpg


L'intelligence artificielle, couplée au big data - visant à collecter un maximum de données - change donc la face du bot classique et impersonnel. Etant donnée la puissance de Facebook il y a donc fort à parier que les grandes marques fassent usage du nouveau framework pour concevoir leurs propres bots. On imagine alors pouvoir réserver une place de cinéma ou commander une pizza directement depuis Facebook Messenger.

Le chatbot à l'attaque des applications ?



L'application mobile est-elle devenue ringarde ? En tout cas, pour certains, les promesses offertes par les chatbots pourraient, à terme, mettre en cause leur existence. Si les bots se multiplient, les applications de messagerie se transformeraient alors en une sorte d'invite de commandes pour réaliser n'importe quelle tâche nécessitant jusqu'à présent l'ouverture d'une autre application.


En pratique on imagine toutefois que les éditeurs se contenteront de greffer au sein de leurs bots des actions relativement simples et directes, par exemple l'envoi d'un message sur Twitter, mais encourageront les mobinautes à récupérer leurs applications pour les autres tâches (comme gérer ses contacts Twitter ou suivre l'évolution d'un mot-clés spécifique).

Déjà plusieurs enseignes ont commencé à jouer le jeu, c'est par exemple le cas de H&M, Weather Channel ou Sephora sur Kik. Facebook a de son côté annoncé plusieurs partenaires actuellement en train de plancher sur le sujet et notamment Burger King, Bank of America, eBay, Expedia, HP, Shopify ou encore SalesForce, Zalando, Unicef ou Zendesk.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Windows Defender ATP devient Microsoft Defender ATP, et se paie en conséquence une sortie sur macOS pour aider les entreprises à renforcer leur sécurité informatique.
15:13 | Mac OS
Annoncée en janvier dernier, la refonte visuelle de Steam est en bonne voie, comme en témoignent les premiers visuels publiés par Valve à l’occasion de la GDC.
14:12 | Steam
Le fabricant chinois Niu lance en France le U-Pro, son scooter électrique connecté et poids plume taillé pour les citadins.
Le 25 mars prochain, la marque à la pomme dévoilera au monde entier son service de presse intitulé Apple News. Il permettra aux abonnés d'accéder instantanément et en illimité à un large catalogue de magazines et autres journaux des quatre coins du globe. Si l'initiative semble prometteuse, elle fait déjà grincer des dents les patrons de plusieurs grands groupes.
12:10 | Apple
Annoncée par Corsair en janvier à l’occasion du CES 2019 avec deux autres souris, les Harpoon et Ironclaw RGB, la M65 RGB Elite n’est ni plus ni moins qu’une Vengeance M60 revisitée au goût du jour profitant d’un capteur optique de nouvelle génération, d’une petite cure d’amaigrissement ainsi que d’un très léger relooking (mais surtout du RGB).
11:09 | Souris
Le navigateur Chrome va permettre dans les prochaines semaines d’accéder à des documents présents sur son espace de stockage personnel directement depuis le champ de recherche.
10:08 | Google drive
27 entreprises devraient être redevables de la taxe française des géants du numérique chère à Bruno Le Maire.
09:07 | GAFAM
Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
23/03 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
23/03 | Steam
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
23/03 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
scroll top