Test du Homepoint d'Orange : le couteau suisse high-tech idéal ?

07 mai 2015 à 18h05
Le Homepoint est un produit atypique surtout dédié aux utilisateurs de tablettes ou de smartphones. La petite boite noire domestique d'Orange offre plusieurs fonctionnalités, dont deux principales. La première propose de partager les médias stockés dans des clefs USB, disque dur ou carte SD raccordés au Homepoint. La seconde : faire office de base de rechargement sans fil (norme d'induction Qi). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'appareil n'est pas réservé aux clients Orange, et fonctionne quel que soit le fournisseur d'accès. Orange joue la carte de l'ouverture et de l'exhaustivité, mais le résultat est-il à la hauteur des ambitions ? C'est ce que nous verrons ensemble lors de ce test.

Vidéo-test du Homepoint





Présentation de l'appareil


Même si cela dépendra des gouts, le design n'est pas une franche réussite. L'allure de jerrican aplati n'est pas des plus heureuse. Mention spéciale aux épaisses rainures qui se feront un malin plaisir d'accumuler la poussière de votre intérieur, et dont la profondeur ne facilitera pas le nettoyage. Malgré tout l'appareil semble robuste, et son revêtement caoutchouté bien pensé évite de rayer la coque des appareils posés sur le Homepoint lors d'une recharge sans fil.

Mise en situation. Ici : branchement d'un disque dur externe, d'une clef USB et d'une carte SD (au centre).
Sur le dessus du Homepoint, on distingue un logo NFC. Cette technologie sans fil est utilisée pour simplifier l'appairage des appareils Bluetooth.
Arrière du Homepoint. Touche d'allumage et prise secteur.
Des prises USB de couleur... orange. L'opérateur imprime sa marque.
Base du Homepoint. C'est à ce niveau que l'on constate un gros problème de chauffe lors de la recharge par induction de certains appareils.
Le design du Homepoint sauce jerrican aplati n'est pas des plus heureux. Mention spéciale aux rainures qui accumuleront la poussière tout en compliquant les nettoyages.


Une configuration aisée


La configuration est relativement simple. Si votre box ou point d'accès est équipé d'un bouton WPS (association Wi-Fi simplifiée), actionnez-le, puis faites de même avec le bouton WPS du Homepoint, et le tour est joué.

00FA000008028738-photo-homepoint.jpg
00FA000008028740-photo-homepoint.jpg

Installation de l'application Android


Si votre box n'est pas équipée d'un tel bouton, Homepoint crée un réseau Wi-Fi nommé « homepoint ». Il faut s'y connecter, et utiliser l'application mobile Android ou iOS (ou utiliser l'interface Web du Homepoint) pour configurer les paramètres de votre réseau Wi-Fi domestique.

0226000008028742-photo-homepoint.jpg

Interface Web du Homepoint
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Existe-t-il un univers parallèle ? Une équipe de physicien va mener une expérimentation
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
scroll top