Test du Homepoint d'Orange : le couteau suisse high-tech idéal ?

07 mai 2015 à 18h05
0
Le Homepoint est un produit atypique surtout dédié aux utilisateurs de tablettes ou de smartphones. La petite boite noire domestique d'Orange offre plusieurs fonctionnalités, dont deux principales. La première propose de partager les médias stockés dans des clefs USB, disque dur ou carte SD raccordés au Homepoint. La seconde : faire office de base de rechargement sans fil (norme d'induction Qi). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'appareil n'est pas réservé aux clients Orange, et fonctionne quel que soit le fournisseur d'accès. Orange joue la carte de l'ouverture et de l'exhaustivité, mais le résultat est-il à la hauteur des ambitions ? C'est ce que nous verrons ensemble lors de ce test.

Vidéo-test du Homepoint



Présentation de l'appareil

Même si cela dépendra des gouts, le design n'est pas une franche réussite. L'allure de jerrican aplati n'est pas des plus heureuse. Mention spéciale aux épaisses rainures qui se feront un malin plaisir d'accumuler la poussière de votre intérieur, et dont la profondeur ne facilitera pas le nettoyage. Malgré tout l'appareil semble robuste, et son revêtement caoutchouté bien pensé évite de rayer la coque des appareils posés sur le Homepoint lors d'une recharge sans fil.

Mise en situation. Ici : branchement d'un disque dur externe, d'une clef USB et d'une carte SD (au centre).
Sur le dessus du Homepoint, on distingue un logo NFC. Cette technologie sans fil est utilisée pour simplifier l'appairage des appareils Bluetooth.
Arrière du Homepoint. Touche d'allumage et prise secteur.
Des prises USB de couleur... orange. L'opérateur imprime sa marque.
Base du Homepoint. C'est à ce niveau que l'on constate un gros problème de chauffe lors de la recharge par induction de certains appareils.
Le design du Homepoint sauce jerrican aplati n'est pas des plus heureux. Mention spéciale aux rainures qui accumuleront la poussière tout en compliquant les nettoyages.


Une configuration aisée

La configuration est relativement simple. Si votre box ou point d'accès est équipé d'un bouton WPS (association Wi-Fi simplifiée), actionnez-le, puis faites de même avec le bouton WPS du Homepoint, et le tour est joué.

00FA000008028738-photo-homepoint.jpg
00FA000008028740-photo-homepoint.jpg

Installation de l'application Android


Si votre box n'est pas équipée d'un tel bouton, Homepoint crée un réseau Wi-Fi nommé « homepoint ». Il faut s'y connecter, et utiliser l'application mobile Android ou iOS (ou utiliser l'interface Web du Homepoint) pour configurer les paramètres de votre réseau Wi-Fi domestique.

0226000008028742-photo-homepoint.jpg

Interface Web du Homepoint
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top