Filezilla Secure : une version sécurisée du logiciel FTP

08 novembre 2016 à 12h23
0
Sur le domaine des clients FTP, Filezilla reste certainement l'un des plus populaires. Pourtant ce dernier présente une faille que les développeurs ont toujours refusé de corriger.

Gratuit et multi-platforme, Filezilla propose de saisir les informations de ses serveurs Web afin de s'y connecter en FTP. Le logiciel embarque un gestionnaire de sites Web au sein duquel, l'utilisateur stockera les adresses de ses serveurs, ses identifiants et ses mots de passe respectifs. Seulement ces données sont stockées en clair et le développeur principal de Filezilla a toujours refusé de rectifier le tir. Ce dernier estime effectivement que c'est à l'éditeur du système d'exploitation de renforcer sa sécurité.

Un développeur Web, baptisé dns4lyfe sur la communauté de Reddit, explique avoir été piraté et frustré de la réponse formulée par le responsable de Filezilla. Il a choisi de créer son propre fork du logiciel libre en ajoutant une couche de chiffrement sur le stockage de ces données. Il sera nécessaire de saisir une clé maître pour déchiffrer les informations de connexion stockées au sein du fichier filezilla.dat.

01A4000008589284-photo-filezilla-secure.jpg
01A4000008589286-photo-filezilla-secure.jpg


Pour l'heure, le logiciel, baptisé Filezilla Secure, n'est disponible que pour Windows. Les éditions pour Max OS X et Linux sont en cours de développement. dns4lyfe entend récolter quelques fonds pour assurer ce travail.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top