Une faille de sécurité découverte dans AdBlock et AdBlock Plus

le 17 avril 2019 à 14h54
0
Adblock
FOOTAGE VECTOR PHOTO / Shutterstock.com

Un chercheur de sécurité a découvert une faille à l'intérieur des systèmes de filtrage qui infecterait plusieurs bloqueurs de publicités. Les développeurs d'AdBlock Plus travaillent sur une mise à jour de l'outil.

C'est le chercheur Armin Sebastian qui, sur son blog, a alerté l'opinion en publiant un billet dans lequel il a révélé, ce 15 avril, avoir découvert une faille présente dans la version 3.2 du logiciel AdBlock. Lancée en juillet 2018, cette version a introduit une nouvelle option de filtrage pour réécrire les requêtes Web, implantée ensuite par AdBlock Plus et uBlock, deux logiciels appartement à AdBlock.

Une faille exploitable sur l'ensemble des navigateurs


L'option de filtrage en question, qui concerne donc la réécriture des demandes, est conçue et utilisée pour supprimer les données de suivi et empêcher le blocage des publicités. La faille découverte peut potentiellement permettre à des hackers d'injecter à distance du code dans les pages web, leur offrant ainsi la possibilité de dérober des identifiants de connexion, procéder à des redirections de pages ou encore de manipuler des sessions.

La faille pourrait avoir potentiellement de graves conséquences puisqu'elle est susceptible de toucher 100 millions d'utilisateurs actifs ayant installé l'un des bloqueurs de publicité évoqué. Le fait que l'option de filtrage soit touchée est un réel problème, puisque extrêmement importante pour un bloqueur de publicité, dont l'extension peut accéder à la liste de filtrage et ainsi empêcher le chargement du contenu inapproprié lors de la navigation.

La révélation d'Armin Sebastian paraît d'autant plus inquiétante lorsqu'il affirme que la faille peut être exploitée sur l'ensemble des navigateurs et peut se répercuter sur l'utilisation de services Google comme Gmail, Maps et Images. « La vulnérabilité ne se limite pas aux services de Google, d'autres services Web pourraient également être affectés », prévient également le chercheur. Google botte d'ailleurs en touche, en déclarant que c'est à AdBlock Plus de régler le problème.

AdBlock Plus rassure et compte publier une prochaine mise à jour


Ainsi, AdBlock Plus n'a pas manqué de répondre le jour-même, en reconnaissant dans un premier temps le problème, indiquant que « bien que l'exploitation de ce problème ne soit pas anodine et ne fonctionne que sur certains sites Web, nous le prenons très au sérieux ».

Si la société précise qu'il n'y a « aucune menace existante pour les utilisateurs d'AdBlock Plus », elle évoque tout de même son devoir de responsabilité de protéger ses utilisateurs. Ainsi, elle affirme que « malgré le risque réel très faible, nous avons décidé de supprimer l'option de réécriture ».

AdBlock Plus promet de publier une mise à jour du logiciel « dès que cela sera techniquement possible », et tient une dernière fois à rassurer le public en ajoutant qu'« aucune tentative d'abus de l'option de réécriture n'a été relevée ».

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top