Un adblocker intégré à Chrome par Google ?

20 avril 2017 à 12h10
0
La publicité sur Internet est au centre d'une vaste campagne d'attaques de la part des internautes et d'une tentative de la rendre moins intrusive de la part des professionnels du secteur, que ce soient les régies ou les agences de création des publicités. Google, leader du marché de la publicité en ligne, est donc au premier rang de cette guerre qui oppose les marques et les régies aux internautes et qui cause de gros dégâts aux sites Internet.

Selon le Wall Street Journal, qui dévoile cette information le 19 avril 2017, Google aurait dans ses cartons une arme secrète pour calmer le jeu : un bloqueur de pubs pour son navigateur Chrome.

Vers un filtrage des publicités sur Google Chrome ?

Les informations du WSJ n'ont pas été confirmées par Google, mais si elles s'avèrent exactes, le groupe de Mountain View pourrait lancer ce bloqueur de pubs dans quelques semaines, en tout cas en 2017. Google serait en train de fignoler les détails de ce plug-in développé expressément pour son navigateur Google Chrome, qui est accessoirement le navigateur le plus utilisé du monde.

01F4000008661178-photo-google-chrome-android.jpg

Le plan de Google est simple : bloquer les publicités sur certains sites. Un plan qui peut paraître contre productif mais qui, selon le WSJ, est très réfléchi : donner accès aux internautes à un bloqueur de pub efficace mais dont Google aurait le contrôle permettrait au géant de Mountain View d'avoir le contrôle sur les publicités que les internautes pourront, ou non, voir.


Pour des publicités moins invasives

En fournissant son propre bloqueur de pubs, Google éviterait ainsi que d'autres internautes se tournent vers les bloqueurs tiers comme le célèbre AdBlock. Il peut aussi choisir de bloquer certaines publicités, certaines catégories de publicités ou les publicités sur des sites entiers. Une manière de contraindre les éditeurs et les régies de se plier aux nouveaux standards de la communauté.

Comme le précise le Wall Street Journal, Google pourrait décider de bloquer les publicités considérées les plus invasives. Le géant pourrait se baser sur les standards de la « Coalition for Better Ads » publiés en mars 2017. Ce groupement d'industriels du secteur de la publicité et d'Internet juge, par exemple, que les publicités dont le son est lancé automatiquement dégradent l'expérience utilisateur et sont donc dommageables pour l'internaute et le secteur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top