AdBlock Plus : la justice s'attaque à son modèle économique

Thomas Pontiroli
03 juin 2016 à 17h16
0
Adblock Plus tendait le dos en Allemagne, craignant de devenir illégal. Finalement, la justice allemande s'est attaquée à son porte-monnaie, en remettant en cause son modèle économique.

La liste blanche d'Adblock Plus passe sur liste noire en Allemagne, compromettant sérieusement le modèle économique du plus célèbre bloqueur de publicité. Attaqué en justice par le groupe de presse allemand Axel Springer, l'éditeur du logiciel controversé Eyeo s'est vu interdire de continuer à faire payer les médias pour qu'ils figurent dans sa liste blanche, et donc puissent afficher leurs publicités auprès des adeptes de l'outil.

La haute cour régionale de Cologne, où Eyeo a été jugé, a néanmoins reconnu la légalité du bloqueur de publicité. Mais en atteignant son modèle économique, elle a porté un coup dangereux à celui qui tente de faire la pluie et le beau temps sur la publicité en ligne, et dont l'attitude est vue comme du racket par des éditeurs.

Pub intrusive

Pour figurer dans la liste blanche, un média doit respecter la charte des « publicités acceptables » d'Eyeo, qui impose par exemple des publicités statiques, sans animation, ne pas masquer de contenu... En somme, rien qui ne doive entraver la lecture. Le Bureau international de la publicité, (IAB), reconnaît lui-même que le secteur est allé trop loin, avec des formats trop agressifs, et réfléchit depuis la fin 2015 à édicter de nouvelles normes.


03E8000008435128-photo-adblock.jpg


Eyeo explique que 90 % des médias en liste blanche ne paient pas pour y figurer, les 10 % restants étant des gros poissons réalisant plus de 10 millions d'impressions par mois. Pour eux, le prix à payer est de 30 % des revenus. Une somme que n'était plus prête à payer Axel Springer. Eyeo compte se pourvoir auprès de la Cour suprême.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top