YouTube empêche les utilisateurs d'Adblock d'esquiver les publicités vidéo (màj)

08 septembre 2015 à 10h38
0
Mise à jour : La situation actuelle sur Youtube ne viendrait pas d'une intention de Google de punir les utilisateurs d'Adblock, mais d'un bug de la version 45 de Chrome. Le bug est connu depuis quelques jours déjà, et est lié à un problème de reconnaissance de l'application YouTube par le navigateur. Lorsque cette dernière est installée en même temps qu'un bloqueur de publicité, ce dernier n'a pas d'effet sur YouTube. A priori, tout devrait revenir à la normale lors d'un prochain correctif.

YouTube lutte activement contre le blocage des publicités sur sa plateforme, notamment par le biais d'Adblock. Non seulement le service semble avoir trouvé un moyen efficace de pousser l'affichage des réclames en vidéo, mais il empêche également les possesseurs d'Adblock de les esquiver lorsque c'est normalement possible.

Lorsque vous naviguez sur YouTube, voir une publicité vidéo avant d'en visionner une est une situation banale, à moins de disposer d'AdBlock. Du moins, jusque-là : le service, comme d'autres, utilise des technologies qui permettent d'afficher des pubs vidéos malgré la présence d'Adblock au sein du navigateur. Mais ce ne serait pas la seule manœuvre de la filiale de Google, qui entreprendrait de bloquer la possibilité d'esquiver une publicité au bout de quelques secondes lorsqu'il identifie la présence d'Adblock.

Normalement, YouTube donne le choix aux utilisateurs de passer une publicité au bout de quelques instants en cliquant sur une option qui s'affiche en haut à droite de l'écran. Mais sur les réseaux sociaux, Twitter en tête, des internautes s'étonnent de ne pas pouvoir esquiver les pubs, alors qu'ils possèdent Adblock.




Cette « punition » des utilisateurs d'extensions qui bloquent la publicité prend fin à partir du moment où ces dernières sont désactivées. Mais la manœuvre se limite actuellement à Chrome, ce qui pourrait bien motiver les adeptes d'Adblock et consorts à passer à un autre navigateur pour résoudre le problème.

La relation entre Google, maison-mère de YouTube, et Adblock sont ambigus depuis plusieurs années : dès 2013, la rumeur selon laquelle l'entreprise avait payé Adblock pour placer ses sites sur liste blanche a fait surface. L'information est revenue sur le devant de la scène début 2015. Mais il semble qu'aujourd'hui, Google passe à la vitesse supérieure avec YouTube, ce qui n'est pas forcément étonnant compte tenu de l'importance du service, qui génère plusieurs milliards de vidéos vues au quotidien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top