Amazon, Google et Microsoft auraient payé AdBlock Plus

03 février 2015 à 10h52
0
Amazon, Google et Microsoft seraient entrés dans le jeu de l'éditeur d'AdBlock Plus, en acceptant de payer pour que leurs publicités passent au travers de l'outil.

00C8000006121100-photo-logo-adblock-plus.jpg
L'éditeur d'Adblock Plus, Eyeo, constitue depuis le printemps dernier une « liste blanche » des publicités qu'il considère comme acceptables, et paramètre son outil de blocage pour que ces bannières soient affichées sur le navigateur de l'internaute. Il justifiait à l'époque la mise en place de cette liste par la volonté de sensibiliser les éditeurs de site et les régies publicitaires au caractère intrusif de certaines publicités.

Pédagogique au premier abord, la mécanique s'est toutefois rapidement révélée mercantile : si le passage sur liste blanche est gratuit pour les petits éditeurs, l'opération est facturée aux grands groupes, ce qui n'a pas manqué de déclencher la polémique.

Tout en condamnant cette démarche, assimilée par différents groupements d'éditeurs de sites Web à du racket, certains auraient accepté de se plier au jeu d'Eyeo. Taboola, entreprise spécialisée dans l'acquisition de trafic, Amazon, Google et Microsoft seraient du nombre, si l'on en croit le très sérieux Financial Times, relayé par The Verge.

L'internaute qui a installé Adblock Plus n'est cependant pas contraint de voir les publicités de ces grands groupes, comme le rappelait Tim Shumacher d'Eyeo sur notre site. Si l'entrée au sein de la liste blanche est facturée à certains éditeurs, elle ne garantit pas l'affichage : « C'est toujours la communauté qui a le dernier mot et vérifie que les publicités sont conformes à la politique de « publicité acceptable » d'Adblock Plus ».

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top