Adblock : la tension monte, le procès en ligne de mire

03 décembre 2014 à 09h36
0
Les bloqueurs de publicités provoquent la colère des éditeurs en ligne. L'IAB France et le Geste, deux organismes représentant sites et annonceurs réfléchissent à l'idée d'attaquer en justice ces « adblockers », en particulier la société Adblock Plus.

Les représentants des annonceurs et des éditeurs français montrent les dents. Ils pourraient prochainement agir en justice à l'encontre des systèmes permettant de bloquer certaines publicités en ligne (adblockers). Le comportement de certains bloqueurs, comme la société Eyeo, éditrice d'Adblock Plus, aurait conduit les professionnels du secteur à franchir le pas.

0190000006121100-photo-logo-adblock-plus.jpg


Selon Les Échos, l'IAB France, l'organisme chargé de représenter les professionnels de la publicité en ligne ainsi que le Geste, regroupant plusieurs éditeurs (dont M6Web, éditeur de Clubic), devraient prochainement saisir les tribunaux. Ils reprochent à ces adblockers leur comportement.

Pour rappel, les bloqueurs ont pour fonction de cacher certaines publicités aux yeux des internautes qui en font le choix. AdBlock Plus, par exemple, se présente comme un outil de filtrage publicitaire et permet à un internaute de se constituer des listes blanches ou noires de sites, sur lesquels il souhaite, ou non, que les contenus publicitaires s'affichent.

Si un utilisateur peut donc choisir de n'afficher aucune publicité sur les sites qu'il consultera régulièrement, Adblock Plus « tolère » et affiche donc certains formats. La société se rémunère en autorisant certaines publicités qu'elle juge acceptables ou non intrusives. Elle définit donc des critères permettant de laisser la publication de publicités statiques par exemple.

Une plainte déjà lancée en Allemagne

Ce type d'attaque à l'encontre des bloqueurs de publicité n'est pas nouvelle. En Allemagne, les éditeurs se sont déjà confrontés à ces dispositifs et ont fait le choix d'interpeller la justice à ce sujet. En juillet dernier, plusieurs groupements de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive ont agi devant les tribunaux.

Ils reprochent également à la société son fonctionnement et contestent directement le modèle économique du service. De son côté, Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus reste serein quant à la direction que prendra cette affaire et s'attend à « recevoir d'autres plaintes ».

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top