Bluestacks : 4 alternatives au célèbre émulateur Android

05 février 2017 à 00h00
0
Les émulateurs Android sont de bons moyens pour profiter des jeux et applications Android directement sur son ordinateur.

Qu'il s'agisse de tester des applications ou de jouer à Clash Royale en plein écran, un émulateur se doit d'être à la fois performant et fonctionnel pour assurer une bonne expérience Android. Dans le domaine, Bluestacks est une référence simple et efficace mais pas exempte de tout reproche.


Au fil des mises à jour et de la correction de nombreux bugs, Bluestacks est devenu le logiciel incontournable pour profiter d'un environnement Android sur Windows et macOS.

Il s'est forgé une bonne réputation grâce à son App Player compatible avec une très grande majorité des applications et jeux Android disponibles sur Google Play Store.

Parmi ses fonctions bien pratiques, notons qu'il est possible d'installer une application au format APK en un clic et de définir une géolocalisation fictive.

01F4000008626640-photo-bluestacks.jpg

Avec la version 2.0, il s'est également enrichit en nouvelles fonctionnalités sociales comme Bluestacks TV qui permet la synchronisation avec un compte Twitch pour diffuser ou visionner en direct des sessions de jeu sous Android avec le monde entier. L'utilisateur peut également lancer plusieurs applications ou jeux simultanément.


Cependant, Bluestacks n'est pas entièrement gratuit, un abonnement premium à 24$ par an permet de se passer des applications sponsorisées installées toutes les semaines. De plus, il s'agit davantage d'un lanceur d'applications et jeux Android que d'un véritable environnement Android que les développeurs peuvent rechercher. Ainsi, par lassitude ou pour de meilleures performances, l'utilisateur peut se tourner vers des alternatives gratuites dont voici une sélection.

Afin d'avoir une meilleure visibilité des performances des différents émulateurs, nous avons réalisé des tests de performances sur une configuration PC plutôt musclée grâce à l'application Android Antutu Benchmark dont les résultats sont détaillés à la fin de cet article.

1. Android-x86 : ou comment transformer son PC en appareil Android

Principalement dédiée aux développeurs, Android-x86 est un portable du système d'exploitation Android conçu pour fonctionner sur les ordinateurs AMD et Intel en architecture x86 ou x64. Le fichier ISO téléchargé peut être installé sur un ordinateur en tant que système d'exploitation principal ou une machine virtuelle. Notons qu'Android-x86 est pratique pour recycler un vieux PC en terminal Android.

028A000008613390-photo-android-x86.jpg

Android-x86 est un bon moyen pour essayer Android 6.0 Marshmallow mais aussi d'anciennes versions d'Android 1.6 Donut à Android 5.1 Lollipop. Avec la prise en charge de l'accélération matérielle, ce système d'exploitation permet de tirer le maximum du PC et proposer d'excellentes performances. Le Play Store intégré permet quant à lui de télécharger et installer la grande majorité des applications et jeux du catalogue.



2. Nox App Player : un émulateur performant et sans pub

Nox App Player est un émulateur entièrement gratuit et sans publicité qui repose sur Android 4.2.2 et qui propose de très bonnes performances. Parmi ses fonctionnalités principales, un panneau de contrôle latéral offre la possibilité d'afficher le clavier, d'installer une application APK en deux clics, d'ajuster le volume ou encore de lancer plusieurs environnements simultanément. La capture vidéo est également disponible pour enregistrer et partager ses sessions de jeux. À l'instar de Bluestacks, la géolocalisation virtuelle est aussi intégrée.

028A000008610552-photo-nox-app-player.jpg

Selon la configuration du PC, de nombreuses options avancées permettent de définir le nombre de processeurs ainsi que la mémoire vive allouée. Il s'avère compatible avec une grande majorité du catalogue d'applications et jeux du Play Store. Soulignons son interface soignée, intuitive et disponible selon différentes résolutions de smartphones et de tablettes.



3. Andy Android Emulator : utiliser son smartphone en guise de manette

00C8000008626642-photo-andy-android-emulator.jpg
Même si les performances sont l'un des critères les plus importants pour bien choisir un émulateur Android, les passionné(e)s de jeux Android cherchent aussi une solution leur offrant des outils simples et pratiques pour jouer.

Avec Andy Android Emulator, il est possible d'utiliser un smartphone Android en guise de manette pour PC. Basé sur Android 4.2.2, cet émulateur permet la synchronisation des applis et jeux avec un compte Google existant.

Tout comme Bluestacks, Andy Android Emulator propose le téléchargement et l'installation automatiques d'applications sponsorisées. Nous retrouvons des fonctions bien utiles comme la prise en charge de la webcam et du microphone du PC avec des applications de communications comme Skype ou WhatsApp. Côté performances, cet émulateur est plutôt efficace bien qu'il manque d'options avancées pour ajuster les ressources système allouées.



MEmu : de bonnes performances pour les jeux Android

Basé sur Android 4.2.2, MEmu est un émulateur Android doté de bonnes fonctionnalités pour une expérience de jeu confortable Il propose entre autres la géolocalisation virtuelle, l'installation d'applications en un clic et un répertoire partagé entre l'environnement Android et l'ordinateur.

028A000008408980-photo-memu.jpg

De la même manière qu'avec Nox App Player, l'utilisateur est en mesure de définir les ressources système allouées à l'émulateur. Il est également possible de choisir la résolution d'écran et d'ouvrir plusieurs instances simultanément, idéal pour jouer avec plusieurs comptes sur ses jeux préférés.
Avec de bonnes performances lors des tests et son interface intuitive et en français, cet émulateur est une bonne solution pour remplacer Bluestacks.



4. KOPlayer : partage de fichiers et jeux à la manette

KOPlayer est un émulateur Android performant, simple à utiliser et doté de fonctionnalités bien pratiques. Basé sur Android 4.4.4, cet émulateur propose notamment la géolocalisation fictive, l'installation de fichiers APK et la prise en charge de la webcam. Idéal pour la gaming, une fonction d'enregistrement vidéo est aussi intégrée.

028A000008420882-photo-koplayer.jpg

Côté performances, KOPlayer a affiché l'une des meilleures moyennes durant les tests. Il permet d'assurer une bonne fluidité même avec les jeux les plus gourmands en ressources. Il dispose également de plusieurs options avancées pour redéfinir la résolution, choisir le mode de rendu ou encore allouer de la mémoire vive et des cœurs du processeur.



Quelques chiffres : nos benchmarks

Voici la moyenne des résultats des tests de performances réalisés avec l'application gratuite Android Antutu Benchmark :
  • Android-x86 : 175 343 pts (via VirtualBox)
  • KOPlayer : 135 903 pts
  • Bluestacks : 132 580 pts
  • MEmu : 129 561 pts
  • Nox App Player : 124 656 pts
  • Andy Android Emulator : 115 011 pts

Les tests sont réalisés avec les réglages de performances au maximum et sur la configuration suivante : Windows 10, 16 Go RAM, Intel I7-4790K, NVIDIA Ge Force GTX 970.
Modifié le 08/04/2019 à 17h40
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top