Nettoyer Windows : CCleaner, Advanced SystemCare ou Glary Utilities ?

07 juin 2016 à 19h31
0

Glary Utilities : une suite équilibrée




Glary Utilities est venu chambouler le monde des suites de nettoyage en proposant gratuitement ce que TuneUp Utilties ou System Mechanic faisaient payer. Même si la suite de GlarySoft est elle-même agrémentée d'une version premium, elle reste fidèle à sa gratuité en offrant la plupart de ses fonctionnalités sans surcoût. Plus complexe que CCleaner, mais moins touffue que Advanced SystemCare, elle demeure un bon compromis entre fonctionnalités et simplicité.

L'interface de Glary Utilities est relativement claire : un onglet accueil offrant un tableau de bord et un accès aux principales fonctions, un onglet Maintenance-1-Clic et un onglet Outils Avancés déployant l'ensemble des fonctionnalités - et elles sont nombreuses - du logiciel.



Mais surtout Glary Utilities est clair sur ce qui est payant ou pas. En fait, comme CCleaner, la version Pro ajoute essentiellement des fonctions de surveillance automatisée dont on pourra aisément se passer.

Nettoyage des fichiers et du registre



Glary Utilities est capable de nettoyer pas mal de choses, des caches des principaux navigateurs (logiciel:429913 Internet Explorer], Firefox et Chrome et Opera) aux fichiers temporaires des applications les plus obscures ou abandonnées depuis des lustres : The Bat, Musicmatch Jukebox, ConvertXToDVD... Un vrai voyage dans le temps !



Glary gère aussi la suppression des doublons, des dossiers vides et des raccourcis obsolètes. En revanche, contrairement à CCleaner, il n'est pas trop à la page de Windows 10 : pas de cache de Microsoft Edge ou d'applications « modernes » au programme.

Côté registre, l'outil de nettoyage passe la base au peigne fin : associations et extensions de fichiers, menu démarrer, polices, services, pilotes... Il propose en outre des outils pour défragmenter, sauvegarder et restaurer le registre.



Démarrage et désinstallation



Les gestionnaires de démarrage et de désinstallation de Glary Utilities sont très complets, et par ailleurs disponibles séparément de la suite. La gestion du démarrage permet de retarder le lancement des applications, et d'activer ou désactiver certains services (Windows et applications tierces), tâches programmées et plug-ins.



Par rapport au gestionnaire de désinstallation de Windows, Glary Utilities propose la suppression en masse, et une vue listant les applications les moins utilisées. En revanche, il ne gère pas la désinstallation d'applications UWP ou Modern UI, contrairement à CCleaner.



Petite déception côté navigateurs : l'outil de gestion semble assez peu efficace pour détecter et désinstaller des extensions. Celles installées sur notre Google Chrome n'apparaîssent tout simplement pas !

Fonctionnalités additionnelles



Si Glary Utilities intègre son lot de fonctionnalités additionnelles, elles sont un peu plus concentrées que celles d'un Advanced SystemCare, esquivant par exemple la personnalisation de Windows. En revanche, on y trouve une trousse à outils pour fichiers, incluant leur destruction, récupération, fractionnement ou chiffrement.



Un gestionnaire de pilotes, permettant de sauvegarder, restaurer et désinstaller des pilotes par lot, est également de la partie. Et contrairement à Advanced SystemCare, si certains modules sont disponibles séparément, Glary Utilities est bien un logiciel complet, qui n'installe pas de programmes additionnels. Reste que, comme pour la suite de IoBit, vous n'aurez pas forcément besoin de tous ses composants. Il peut donc être plus pertinent de se contenter de CCleaner pour le nettoyage des fichiers temporaires, et des meilleurs composants des deux autres suites comme IObit Uninstaller ou GlarySoft Quick Startup pour gérer le démarrage du PC et la désinstallation des logiciels.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top