Montage vidéo : comparatif de 7 logiciels pour PC/Mac

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
04 mai 2010 à 18h25
0

Transitions, effets et titres

La gestion des transitions de Vegas Movie Studio est assez étrange, car elle passe nécessairement par la création d'un fondu enchainé comme nous l'avons vu précédemment : avant de pouvoir insérer votre transition, vous devrez donc chevaucher deux clips en déplaçant le second vers la gauche. Puis, dans la zone de transition créée (par défaut un fondu enchainé), vous pouvez ensuite glisser/déposer une transition parmi celles proposées dans la bibliothèque d'événements. Cela n'est pas compliqué et là encore très bien expliqué par l'aide contextuelle, mais peut être déroutant pour un habitué de Pinnacle Studio ou PowerDirector qui chevauchent automatiquement les deux clips. Les transitions sont très nombreuses, bien rangées, et peuvent être personnalisées de manière assez avancée, avec modification des paramètres de chaque transition et possibilité d'ajouter des images clé. On appréciera également la clarté des aperçus animés de chaque transition, le tout permettant de trouver facilement ce que l'on cherche.

La gestion des effets est également un modèle du genre : le panneau propose des effets nombreux, variés et rangés par ordre alphabétique. Chaque effet propose de nombreux préréglages accompagnés d'aperçus très parlants, basés sur l'image d'un œil avant et après l'effet. L'édition des effets se fait, comme pour les transitions, depuis une fenêtre pop up très pratique qui liste les effets appliqués au clip (que l'on peut cocher ou décocher), permet de régler leurs paramètres et gère l'ajout d'images clé. On pourra reprocher en revanche le choix d'une icône minuscule et peu visible dans un coin du clip pour accéder ultérieurement à ce panneau.

0190000001890214-photo-vegas-movie-studio-9.jpg


Le module de titrage, pour finir, est des plus rudimentaires, comme dans la version précédente, mais a le mérite d'être assez efficace sur certains points. Le module de création de générique a notamment la bonne idée de séparer le fond de la forme, en proposant un tableau dans lequel vous saisissez les éléments de votre générique en spécifiant au préalable le type d'élément (titre ou texte à une ou deux colonnes). Comparé à ce que propose la version Pro de Vegas, ou même les autres logiciels du comparatif, on reste tout de même sur sa faim.

0190000001890216-photo-vegas-movie-studio-9.jpg


Gestion du son

Au niveau de la gestion du son, la bonne surprise vient de la possibilité de créer des projets en son 5.1. Dans ce cas, le banc de montage laissera apparaître quatre pistes audio supplémentaires : Avant, centre, LFE et Arrière. En outre, les pistes Voix, Musique et Effets Audio sont alors agrémentées d'un module permettant de modifier visuellement leur spatialisation en fonction des 5 hauts parleurs.

0190000001890218-photo-vegas-movie-studio-9.jpg


Le logiciel permet également l'ajout d'effets maison et d'effets au standard VST. Créé par Steinberg pour son séquenceur Cubase, le format VST est devenu un standard universel dans le domaine des plug-ins d'effets et les musiciens pourront ainsi utiliser leurs reverbs, compresseurs et autres égaliseurs préférés. L'interface d'application des effets audio est semblable à celle des effets vidéo.

Finitions : montage automatique et exportation

Que propose Vegas pour les monteurs paresseux ? Au niveau du son, on trouvera un module de création de bande sonore automatique. Baptisé CineScore Studio, celui-ci fonctionne selon le modèle vu précédemment, c'est-à-dire avec un choix de morceaux et de variations. On notera cependant la qualité des morceaux fournis et des paramètres intéressants permettant de faire varier l'arrangement au fil du morceau, ou de modifier le type de fin (fondu en fermeture, fin abrupte...). Il faut néanmoins savoir que la version standard de Movie Studio ne propose que deux thèmes sonores, la version Premium ajoutant dix thèmes supplémentaires.

0190000001890220-photo-vegas-movie-studio-9.jpg


Passons à l'exportation, domaine dans lequel Vegas est en revanche assez fourni. Le logiciel gère ainsi la gravure sur CD Rom, VCD, DVD et Blu-ray, l'exportation aux formats AVI, MPEG1, MPEG2, Quicktime, WMV ou encore AVC, l'exportation vers une PSP ou encore la publication sur YouTube (y compris en HD depuis la dernière mise à jour mineure 9.0c) ou sur AcidPlanet, le site communautaire de Sony Creative Software. Si l'ajout de YouTube est bienvenu, on s'étonnera encore de l'absence de présélections pour iPod (même si on craint de comprendre la solidarité avec la division baladeurs de Sony) Pour ce qui est de la création des menus, Sony a opté pour une solution également dérivée de son offre professionnelle puisque Vegas Movie Studio intègre une version bridée de son logiciel DVD Architect, une solution complète d'authoring DVD, assez puissante, mais là encore pas des plus simples à aborder, alors qu'arrivé à ce stade du montage, on souhaiterait avoir simplement à choisir un thème et laisser un assistant faire le reste. On notera tout de même l'absence d'authoring Blu-ray : si la fonctionnalité n'était pas généralisée l'an dernier, tous les concurrents de Vegas Movie Studio permettent aujourd'hui d'exporter ses films sur ce support.

0190000001890224-photo-vegas-movie-studio-9.jpg


Performances

Nous avons vu au cours de notre test que Vegas ne brillait pas par la richesse graphique de son interface. Cette austérité a peut-être une contrepartie : le logiciel est d'une grande réactivité et s'avère très stable. Lors de nos tests, nous n'avons constaté aucun blocage ou bug gênant. En ce qui concerne l'impact sur les performances, il reste également dans la moyenne : l'occupation mémoire se situe autour des 600 Mo avec l'encodage projet de 10 minutes en HDV (1080i) et la consommation CPU atteint des pics de 90%. Lors de l'édition, la consommation atteint à peu près 300 Mo, avec quelques pics d'utilisation du processeur.

Quid de la mise à jour ?

Contrairement aux autres logiciels de ce comparatif, Vegas Movie Studio n'a pas connu, cette année, d'évolution majeure (la version 9.0 n'était déjà pas bien fournie en nouveautés par rapport à la précédente...). Néanmoins, depuis la publication de Vegas Movie Studio 9, Sony Creative Software a publié plusieurs mises à jour mineures, dont la dernière, la version 9.0c, apporte quelques corrections de bugs ainsi que l'exportation en HD vers YouTube. Les versions précédentes, 9.0a et 9.0b avaient quant à elles apportées des améliorations à la prise en charge HD, avec notamment la possibilité d'exporter de la vidéo AVCHD en 1920x1080 sur la version Platinum de Vegas Movie Studio, et des révisions des performances en lecture pour les formats AVCHD et HDV. Vegas continue à évouluer, mais pour le moment uniquement dans la version Pro qui a récemment connu une mise à jour 9.0d, apportant notamment la prise en charge des tailles d'images 4096x4096, de nouveaux effets vidéo, ou encore l'ajustement automatique de la qualité des prévisualisations.

Notre avis :

Il est difficile d'émettre un avis tranché sur Vegas Movie Studio. Tout dépend de l'utilisateur : il est clair que le logiciel n'est absolument pas destiné à un néophyte. D'un autre côté, pour peu que l'on prenne la peine de passer outre son interface austère, Vegas révèle des trésors d'ergonomie et s'avère très efficace pour réaliser rapidement certaines tâches. En outre, l'interface est certes austère, mais elle est en contrepartie très réactive, et complétée par un système d'aide contextuelle très efficace. On recommandera donc Vegas Movie Studio aux vidéastes amateurs disposant déjà d'une certaine expérience, ou à ceux qui n'ont pas peur de faire des efforts d'apprentissage, ceux-ci étant souvent récompensés. Un mot tout de même sur l'intérêt de cette version 9 : on ne peut pas dire que les quelques fonctionnalités ajoutées par rapport à la version précédente (exportation vers YouTube, intégration de CineScore, nouveaux assistants) soient réellement suffisantes pour justifier une mise à jour. Si vous êtes déjà satisfaits de Vegas Movie Studio 8, vous pourrez peut-être vous permettre d'attendre une mise à jour plus consistante...

Sony Vegas Movie Studio 9

Les plus
+ Fonctionnalités très complètes
+ Stable et réactif
+ Gestion des clips agréable
+ Interface modulable
Les moins
- Interface un peu austère
- Très peu de nouveautés
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
5
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
scroll top