Microsoft : le HTML5 n'enterrera pas Silverlight

03 septembre 2010 à 12h39
0
00C8000002297938-photo-logo-de-microsoft-silverlight.jpg
Silverlight a un bel avenir devant lui et Microsoft compte bien le crier haut et fort. Il faut dire que l'adoption progressive du HTML5 par les principaux navigateurs a donné naissance à d'innombrables débats et notamment en ce qui concerne la pertinence des plugins comme Flash d'Adobe ou Silverlight de Microsoft. Même Internet Explorer 9 devrait faire figure d'élève modèle et les dernières Developer Preview mises disposition au téléchargement par Microsoft nous ont démontré les possibilités du prochain navigateur. Pour certains, cela pourrait se traduire par l'abandon de Silverlight et notamment en ce qui concerne la lecture de vidéo en streaming. Interrogé par nos soins au mois de mars, Tristan Nitot déclarait à propos de Microsoft et du HTML5 : « Microsoft a tout intérêt à miser sur cette technologie et à abandonner complètement Silverlight ; je croise les doigts ».

Dans un billet récemment publié sur l'un des blogs de Microsoft, Brad Becker, directeur des environnements de développement, affirme qu'il n'en est rien et que le plugin n'en est pas à ses dernières heures. En rappelant que la firme de Steve Ballmer participe à l'élaboration de plus de 400 standards en travaillant avec 150 organisations spécialisées, il tient à rappeler que ces standards découlent directement de plusieurs innovations créées pour simplifier la vie des utilisateurs. « Sur le web, le but de Silverlight n'a jamais été de remplacer HTML. Il a été conçu pour réaliser des choses qu'il n'était pas possible de faire avec HTML (ou d'autres technologies) », déclare-t-il. Il ajoute que Microsoft continuera d'améliorer Silverlight afin d'aller au-delà des possibilités offertes par HTML.

Silverlight devrait continuer d'offrir trois types de scénarios à savoir : la lecture de média premium, les logiciels et jeux à destination du consommateur et les applications professionnelles. La première catégorie rassemble les appels en téléconférence avec la prise en charge des périphériques (micro, webcam), la lecture en streaming d'événements tels que les J.O avec optimisation de la bande passante et, comme le soulignait Bernard Ourghanlian en mai 2010, la VoD avec un système de protection numérique. De leurs côtés les applications écrites pour Silverlight bénéficieraient d'une plus grande fluidité avec par exemple la prise en charge de .NET et la possibilité tirer parti du multicoeur. Elles seraient aussi dotées d'une interface utilisateur plus adaptée. Brad Becker mentionne également la gestion de l'impression, le support de plusieurs types de données (XML, LINQ) ou l'intégration de COM pour communiquer avec un logiciel installé ou certains éléments du système.

Reste à savoir, si toute ces fonctionnalités seront un jour implémentées au sein de HTML. Philippe Le Hégaret, chargé du groupe W3C Architecture Domain, expliquait lors d'une conférence que le consortium chargé de réguler les standards du web planchait déjà sur la mise en oeuvre de certaines interfaces de programmation et notamment dans le web mobile. Ces API sécurisées devraient par exemple permettre à un développeur web d'accéder au GPS mais également à l'appareil photo ou au carnet d'adresses par exemple pour l'envoi d'un SMS. Le déploiement risque cependant d'être relativement lent. A priori, les technologies actuelles du HTML5 devraient réellement être popularisées par Internet Explorer 9. Selon M. Le Hégaret, il faudrait compter entre 5 et 7 ans pour leur adoption massive.

Télécharger Microsoft Silverlight pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top