Microsoft brevette un système en réalité augmentée d'informations sur les personnes

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 juillet 2019 à 10h16
0
HoloLens 2
HoloLens 2 © Microsoft

L'un des nombreux brevets déposés récemment par Microsoft laisse entendre que la firme plancherait sur une nouvelle technologie de réalité augmentée. Cette dernière permettrait notamment d'afficher en temps réel des informations sur les personnes vues en photos ou en portraits par le porteur d'un casque d'AR... comme le récent HoloLens 2, dévoilé en février dernier.

Vous vous souvenez de Watch Dogs ? En un clic ou un demi tour de joystick, le titre d'Ubisoft permettait au joueur de faire apparaître l'identité des PNJ croisés et d'afficher les informations connues à leur sujet. Une technologie de réalité augmentée brevetée par Microsoft semble vaguement reprendre ce principe, mais en l'appliquant aux photos ou peintures sur lesquelles apparaissent des visages connus.

La reconnaissance faciale à l'oeuvre


Brevetée le 2 janvier 2018 et rendue publique le 4 juillet dernier, cette technologie (récente et donc potentiellement toujours en chantier chez Microsoft) scanne en permanence les environnements scrutés par le porteur d'un casque de réalité augmentée. Affûté, le système est capable d'identifier en temps réel des silhouettes et des visages familiers, vus par exemple en photos, et d'afficher les informations relatives en overlay.

Pour fonctionner, la technologie procède à une analyse en plusieurs étapes, explique Neowin. Lorsqu'un visage est détecté sur une image, l'outil mis au point par Microsoft cherche à en délimiter les contours, puis procède à la détection du visage repéré en lui-même. Un processus de reconnaissance faciale intervient alors pour identifier à proprement parler ledit visage et découvrir l'identité de la personne. Reste alors à afficher des informations propres à l'individu détecté. Informations affichées en superposition.

1562275629_microsoft_live_pictures_overlay_mixed_reality_patent_1.jpg
© Microsoft

Pas (encore ?) de reconnaissance de personnes réelles


Prometteuse, cette technologie d'AR se limite pour l'heure à la reconnaissances d'images fixes et ne s'applique pas aux personnes en chair et en os. Une limitation déroutante pour certains, une protection salvatrice pour d'autres. En revanche, le brevet déposé par Microsoft décrit une technologie capable de prendre en compte le rapport entretenu entre l'utilisateur et le sujet reconnu.

Pour parvenir à identifier ces connexions entre l'utilisateur et les visages détectés, le système se baserait notamment sur les profils de réseaux sociaux ou encore des services de messageries instantanées. L'identification faciale décrite par Microsoft s'appuierait par ailleurs sur une base de données locale, mais pourrait aussi faire appel à des moteurs de recherche et des réseaux sociaux pour plus d'efficacité.

Notons qu'en l'état, rien n'indique que Microsoft ait pour projet de lancer cette technologie sur l'actuel HoloLens 2. Il se pourrait en revanche que le groupe développe un système de ce type en vue d'une intégration à la prochaine itération de son casque de réalité augmenté. Reste toutefois à savoir si Microsoft compte bien aller au bout de cette initiative.

Source : Neowin
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top