Microsoft rachète Havok à Intel : la physique a de l'avenir ?

05 octobre 2015 à 17h45
0
Il fut un temps, le temps des Ageia et autres PPU, où la physique dans les jeux vidéo était considérée comme le Next Big Thing. Parmi les sociétés qui ont profité de l'essor des moteurs de physique pour les jeux vidéo : Havok, rachetée il y a quelques années par Intel. C'est aujourd'hui Microsoft qui sort le carnet de chèques pour racheter l'entreprise.

Intel a donc vendu Havok, l'entité en charge du développement du moteur de simulation physique du même nom et utilisé par un certain nombre de jeux vidéo. Rappelons que les effets physiques vont de la génération de système de particules, à la gestion de la fumée ou du mouvement des habits en fonction du déplacement d'un personnage, du vent, etc.

Sans révolutionner le jeu vidéo, la physique l'a rendu toujours plus réaliste et à l'époque d'Ageia, deux écoles s'affrontaient : l'école de l'accélérateur dédié, depuis, rapatrié dans le GPU avec son architecture massivement parallèle, NVIDIA ayant racheté Ageia pour proposer PhysX sur ses GeForce (mais pas que avec le temps), et l'école du CPU. Intel, lui, voyait un avenir fait de CPU avec toujours plus de cœurs, des cœurs d'exécution x86 qu'il fallait bien utiliser, histoire de justifier leur existence, et en cela la physique était un bon usage auprès du grand public. C'est peu ou prou ce raisonnement qui a conduit Intel à racheter Havok en 2008.

01E0000001991856-photo-logo-havok.jpg


C'est au tour du géant des logiciels de prendre les rênes d'Havok. Les mauvaises langues diront que dans les faits, il s'agit simplement pour les développeurs de jeux d'adresser leurs paiements pour royalties non plus à Intel, mais à Microsoft. A date, Havok a en effet signé des partenariats avec la plupart des grands éditeurs de jeux vidéo : Activision, Electronic Arts, Ubisoft, Nintendo, Sony et Microsoft notamment.

Dans les faits, l'éditeur joue la carte de la reprise en main du jeu vidéo, un domaine qu'il nous promet de ne plus délaisser depuis le lancement de Windows 10. C'est dans un communiqué officiel que Microsoft annonce le rachat, sans donner le montant de la transaction. Une transaction qui devrait logiquement profiter à l'API maison qui fait loi sur PC et Xbox : DirectX. Mais ce n'est peut-être pas tout, Microsoft pourrait avoir quelques velléités d'utiliser les technologies Havok dans ses développements futurs comme Hololens. Mais ça, seul l'avenir nous le dira !

01A9000008167248-photo-consoles-xbox-one-microsoft-xbox-one-1-to-halo-5-guardians.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019
Les jeux Activision-Blizzard retirés du service GeForce Now
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Pour les USA, Huawei peut secrètement accéder aux portes dérobées des opérateurs
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top