Microsoft a développé sa propre distribution Linux

Par
Le 18 septembre 2015
 0
S'il fallait encore s'en convaincre, l'ère Ballmer semble bel et bien révolue du côté de Microsoft. Alors que Satya Nadella, l'actuel CEO de la compagnie, faisait récemment la démonstration d'apps Microsoft sur un iPhone, un billet de blog évoque aujourd'hui le travail de la marque sur une version de Linux. Oui, vous avez bien lu.

C'est dans ce billet de blog que Microsoft évoque travailler sur Linux dans le cadre d'un produit très spécifique : l'Azure Cloud Switch. Destiné aux professionnels, l'Azure Cloud Switch est un système d'exploitation cross-platform pour les centres de données, et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit d'un système d'exploitation bâti sur Linux.

Microsoft explique la raison d'être d'Azure Cloud Switch pour faire tourner des périphériques réseau comme des switches avec son propre logiciel. La marque semble en effet croire à un avenir du tout SDN, où le réseau est défini par le logiciel. L'approche retenue pour ACS permettrait de développer, débugger et corriger les errements logiciels plus rapidement, et d'adapter l'OS aux besoins très spécifiques qui peuvent survenir.

01e5000001715334-photo-logo-microsoft-windows-azure.jpg

S'appuyant sur des standards existants dans le cadre de l'Open Networking, dont le SAI ou Switch Abstraction Interface et l'OpenCompute pour programmer les composants matériels, l'Azure Cloud Switch utilise une base Linux sans que Microsoft nous explique précisément pourquoi. On peut imaginer que le recours à Linux tient essentiellement à la très grande variété des infrastructures réseau déjà en place.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Microsoft

scroll top