Habitats sur Mars : 5 équipes sélectionnées au concours de la Nasa

Par ,
le 06 août 2018
 0
nasaconcours.jpg


Alors qu'elle doit présenter prochainement son nouvel équipage d'astronautes qui embarquera pour l'ISS, l'agence gouvernementale de l'aéronautique et de l'espace vient de dévoiler les équipes finalistes qui ont été sélectionnées grâce au concours 3D Printed Habitat Challenge.

Débuté en 2015 par la Nasa en partenariat avec l'Université de Bradley, le concours réunissait 18 équipes provenant du monde entier dans l'objectif de trouver le meilleur projet de conception d'habitats capables de résister extrêmes de la planète Mars.

Un concours long de 3 ans


C'est ce 23 juillet 2018, soit trois ans plus tard que les jurys ont délibéré et ont choisi 5 équipes, notamment pour leur aptitude à concevoir un habitat tout en respectant les conditions particulières qui règnent sur la planète rouge.

Les 5 finalistes se sont partagés la somme de 100 000 $ :
  • 1ère place : Team Zopherus of Rogers, Arkansas - $20,957.95
  • 2nd place : AI. SpaceFactory of New York - $20,957.24
  • 3ème place : Kahn-Yates of Jackson, Mississippi - $20,622.74
  • 4ème place : SEArch+/Apis Cor of New York - $19,580.97
  • 5ème place :
    Northwestern University of Evanston, Illinois - $17,881.10

Les habitats ont été créés à l'aide d'un logiciel de modélisation 3D. Une impression 3D des différents projets est prévue pour l'année prochaine, les dimensions des habitats ne devraient cependant pas être supérieures à 1/3 de leur taille réelle.

Quel habitat pour la conquête de Mars ?


Parmi les projets sélectionnés, c'est Zopherus qui arrive en tête.

Le concept : un robot se déplaçant telle une araignée et imprimant plusieurs habitats à l'aide de matériaux disponibles sur place. L'intérieur des logements serait composé de chambres individuelles, de cabines de douches, de rangements, mais aussi d'un potager.



Al SpaceFactory obtient la deuxième place du concours avec son habitat à la forme cylindrique, conçu pour optimiser l'espace.

Son point fort : ce logement serait capable de réguler les températures extrêmes de la planète rouge.



Vient ensuite le projet de l'équipe de Kahn-Yates. Il s'agit d'un habitat censé être très résistant et pouvant supporter les tempêtes de poussières fréquemment observées sur Mars.

Son design comporte de nombreuses dalles translucides permettant de capter la luminosité de manière à pouvoir cultiver un potager au sein du logement.



Le projet SEArch+/Apis Cor de l'équipe new-yorkaise possède également son lot d'innovations.

Sa principale ambition est de réguler au maximum les radiations présentes sur la planète gelée, d'une par les rayons cosmiques galactiques et d'autre par les particules énergétiques solaires. Cet habitat a aussi été conçu dans le but de laisser pénétrer le plus de lumière naturelle possible.



Enfin, l'habitat conçu par l'équipe de la Northwestern University mérite complètement sa place de finaliste.

Le projet consiste en un dôme gonflable reposant sur une fondation et recouvert d'un toit imprimé en 3D. La forme en dôme possède la particularité d'être très résistante et peut être facilement mise en place, elle possède toutefois un point négatif puisqu'elle ne permet pas d'optimiser l'espace efficacement.



Modifié le 06/08/2018 à 14h52

Les dernières actualités

scroll top