MeeGo Harmattan : l'OS du Nokia N9 en test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
09 novembre 2011 à 17h26
0

Conclusion

000000C804738664-photo-n9-features-one-swipe.jpg
L'impression finale laissée par MeeGo Harmattan est empreinte d'une certaine frustration : le système n'est certes pas très original, mais très bien implémenté, fluide, agréable à utiliser et plutôt bien en adéquation avec le matériel, malgré quelques freezes constatés ici ou là. Dès lors, on se prend à regretter que Nokia n'ait pas mis le paquet dessus, et surtout sorti plus tôt ce système très prometteur, au lieu de s'acharner sur un Symbian vieillissant. Dévoilé après l'accord entre Nokia et Microsoft, le N9 n'aura jamais la chance de connaître le succès qu'il mérite hors de certains marchés, et c'est bien dommage, car tout comme WebOS, le système a indéniablement une patte, et montre que Nokia était capable de produire un OS moderne, pensé pour le tactile et le multitâche, en interne.

0000009604738662-photo-n9-features-apps.jpg
On peut se consoler en se disant qu'avec Windows Phone 7, Nokia a fait le choix d'un système dont la sobriété se situe finalement dans la continuité, par certains côtés, de ce que l'on aime dans ce MeeGo Harmattan : un système à l'interface minimaliste et fluide, qui permet d'avoir une vue d'ensemble de son activité sans avoir à consulter une multitude d'applications (principal défaut de l'interface d'iOS), et sans pour autant empiler les widgets sur plusieurs écrans d'accueil, comme c'est parfois le cas sous Android. On aura l'occasion d'y revenir avec notre test du Lumia 800, mais passer de MeeGo Harmattan à Windows Phone 7 sur un terminal assez proche physiquement est assez naturel.

Néanmoins, on regrettera vraiment certains aspects particulièrement réussis du système de Nokia, comme sa gestion plutôt bien pensée du multitâche, son interface tout tactile, certes assez rebutante au premier abord, mais permettant de ne pas se perdre dans une multitude d'écrans, et tout simplement l'existence d'un autre OS mobile alternatif à iOS, Android et Windows Phone 7, et réussi. Après le sabordage de WebOS par HP, et alors que RIM peine à convaincre avec la Playbook et son système issu de QNX, il semble que le monde des nouveaux OS mobiles se concentre de plus en plus autour des 3 géants Apple, Google et Microsoft. Dommage : MeeGo Harmattan mériterait d'être un OS mobile de premier plan...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top