Nokia Lumia 1520 : Nokia se met aux phablettes

Par
Le 19 décembre 2013
 0
Dévoilé au mois d'octobre, le Lumia 1520 est le nouveau fer de lance de Nokia. Il inaugure une nouvelle génération de terminaux pour le constructeur, avec une mise à jour des composants internes et l'adoption d'une diagonale bien plus importante. Positionné sur le haut de gamme ce nouveau Lumia se range dans la catégorie phablettes et cible principalement les adeptes de multimédia. Alors pari réussi ?

Design et composants


Comme la plupart de ses concurrents, entre mini tablette et smartphone géant, le Lumia 1520 impressionne tout d'abord par ses larges dimensions. Au premier coup d'œil, on reconnaît la patte du constructeur et plus précisément en ce qui concerne le moulage du châssis de type polycarbonate. Le Lumia 1520, c'est un peu le Lumia 720 en bien plus gros et bien plus performant mais il conserve une certaine finesse. L'appareil mesure 162,8 x 85,4 x 8,7 mm et pèse 210g. Il s'agit donc du Lumia le plus lourd devant le 920 (185g). C'est également celui qui dispose du plus grand écran : 6 pouces.



Pas de grandes surprises côté design. Nous retrouvons les boutons de volume et d'allumage sur la tranche droite du téléphone aux côtés du déclencheur de l'appareil photo. La prise casque est située au milieu de la partie supérieure, soit à l'exact opposé de la prise micro USB. Les lecteurs de cartes SIM et microSD sont quant à eux localisés sur la partie gauche de l'appareil.



Côté technique, Nokia troque son traditionnel SoC Qualcomm double cœur pour un processeur quad core de nouvelle génération : un SnapDragon 800 cadencé à 2,2 GHz. Outre de meilleures performances globales, cela permet notamment d'assurer la prise en charge du Full HD (1920 x 1080 pixels) et donc d'opter pour des dalles plus importantes. Le processeur est épaulé par 2 Go de mémoire vive.

Si la qualité globale de l'assemblage reste fidèle aux précédents modèles de Nokia, notons que les diodes placées derrière les touches haptiques (Retour, Windows, Recherche) semblent un peu faiblardes et n'illuminent que partiellement les zones d'action.

Un écran de 6 pouces et du Full HD


Avec son Lumia 625 et sa dalle de 4,7 pouces dévoilé au mois de juillet, Nokia s'essayait timidement sur le marché des phablettes. Toutefois, la diagonale n'était pas si importante, puisque semblable à un HTC One, et les configurations matérielles bien en deçà de la concurrence.

Cette fois, le Lumia 1520 permet au constructeur d'aller un peu plus loin. L'écran de 6 pouces se rapproche cette fois de celui du Galaxy Note 3 (5,95) ou du HTC One Max (5,9). Notons que ce large écran change réellement la prise en main du smartphone. Alors qu'une dalle de 4,5 pouces - comme celle des Lumia 1020 ou 925 - offre encore la possibilité d'utiliser le téléphone d'une seule main, les choses se compliquent d'emblée avec le 1520 de par ses dimensions mais aussi son poids.

Gauche : Lumia 925 (4,5 pouces - 1280x768p) | Droite : Lumia 1520 (6 pouces - 1920x1080p)

Gauche : Lumia 925 (4,5 pouces - 1280x768p) | Droite : Lumia 1520 (6 pouces - 1920x1080p)

Gauche : Lumia 925 (4,5 pouces - 1280x768p) | Droite : Lumia 1520 (6 pouces - 1920x1080p)

Gauche : Lumia 925 (4,5 pouces - 1280x768p) | Droite : Lumia 1520 (6 pouces - 1920x1080p)

Gauche : Lumia 925 (4,5 pouces - 1280x768p) | Droite : Lumia 1520 (6 pouces - 1920x1080p)



L'usage d'un SnapDragon 800 et de ce nouveau châssis permettent au constructeur d'assurer finalement la prise en charge du Full HD. La définition, jusqu'alors plafonnée à 1280x768p passe désormais à 1920x1080p. Microsoft en a ainsi profité pour amorcer cette compatibilité au sein de la 3e mise à jour de Windows Phone 8 (GDR3). L'écran d'accueil notamment peut d'afficher six petites vignettes ou trois de taille moyenne.

La lecture des photos et des vidéos est bien plus agréable. Notons également qu'il sera judicieux d'activer l'affichage classique des sites Web au sein d'internet Explorer ; les versions mobiles, n'étant plus véritablement optimisés avec une telle diagonale.

Toutefois Windows Phone ne profite pas encore pleinement de cette taille d'écran et plusieurs applications ne se contentent que d'activer une colonne supplémentaire, par exemple pour la liste des albums photo ou les flux communautaires des groupes de contacts. D'autres ne semblent tout simplement pas prendre en compte le Full HD. C'est par exemple le cas du gestionnaire de courriers qui liste le même nombre d'emails en ne profitant que d'un timide ligne supplémentaire, tout comme le moteur de Bing intégré, qui peine à retourner un résultat supplémentaire. L'on aurait également aimé une optimisation du calendrier avec par exemple son agenda quotidien sous l'affichage du mois voire tout simplement du clavier virtuel, lequel, une fois activé, occupe toujours la moitié de l'écran.

Toujours, sur la partie logicielle, le concept de phablette ne nous semble pas réellement mis en avant par Microsoft. Outre l'absence de stylet que les aficionados du Galaxy Note regretteront, il aurait été agréable de pouvoir exécuter deux applications côte-à-côte en mode portrait ou paysage, par exemple, une feuille d'Excel et une calculette, ou un flux RSS aux côtés d'Internet Explorer.

Applications et nouveautés des mises à jour


Le Lumia 1520 est le premier smartphone à embarquer les dernières mises à jour logicielles proposées par Microsoft et Nokia, à savoir les dernières fonctionnalités de Windows Phone 8 ainsi que Lumia Black.

Connue sous le nom de code GDR3, la troisième vague de nouveautés déployée par Microsoft pour son système mobile se caractérise tout d'abord par un nouveau gestionnaire d'applications en cours d'exécution. Ainsi, pour fermer l'une d'entre elles, il ne sera plus nécessaire de presser le bouton Retour de manière répétée mais simplement de presser la croix apparaissant en haut à droite de chaque fenêtre. Nous retrouvons également un mode Conduite ainsi que la possibilité de bloquer l'accéléromètre.

Quelques outils d'accessibilité font leur apparition, et le partage de connexion, le Bluetooth et le Wi- Fi profitent de quelques améliorations. Notons enfin une gestion plus détaillée du stockage interne et la possibilité d'associer une sonnerie personnalisée par contact pour la réception des SMS.

Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images
Les mises à jour Windows Phone 8 GDR3 et Nokia Black en images


Le Lumia 1520 est également livré avec la mise à jour Lumia Black, qui sera déployée sur les autres terminaux Windows Phone 8 en début d'année prochaine. Celle-ci apporte quelques améliorations pour la fonctionnalité Coup d'Oeil avec un aperçu de ses notifications. Les photographes amateurs pourront également profiter de la prise en charge du format d'image brut RAW DNG afin de procéder à des éditions plus poussées via un logiciel dédié.

De nouvelles applications font leur apparition. Nokia Carnet de Voyage bêta (StoryTeller en anglais) réunit de manière chronologique et géocalisée les photos et les vidéos capturées avec le téléphone. Nokia Screen Beam est pour sa part une extension de Nokia Photobeamer. Une fois lancée, celle-ci propose d'appairer un autre appareil en pointant ce dernier vers beam.nokia.com présentant un code QR. L'écran du Lumia 1520 est alors réfléchi sur le second écran. Au travers de nos tests le mécanisme semble prometteur avec une prise en charge de l'accéléromètre sur l'affichage des photos ou du navigateur. En revanche le temps de latence est encore trop élevé pour être véritablement fonctionnel. Dommage.

Le Nokia Lumia 1520 est plutôt chargé en applications préinstallées. Bien entendu nous trouvons les titres phares de Nokia, spécialisée dans la géolocalisation (Here Drive+, Here Maps ou Here Transit) ou dans la photographie (Cinémagraphe, Studio Créatif, Photobeamer). Notons également que Microsoft en a profité pour immiscer ses nouvelles applications de Bing (Actualités, Finance, Météo et Sport).

Depuis le Lumia 520, Nokia négocie en outre des partenariats avec certains éditeurs en pré-installant leurs applications. Après Angry Bird Roost, La Chaine Météo, Le Parisien et Trip Advisor, nous retrouvons Promovacances, VOD Vidéoavolonté et Zinio. Contrairement aux ROM Android de certains fabricants, notons qu'il est possible de les désintaller.

Téléphonie, Internet et multimédia


Sur cette partie pas de véritables surprises. A l'instar des autres terminaux de Nokia, le module de téléphonie est de bonne facture. Le son est correct, la voix est claire et nous n'avons pas rencontré de coupures ou de grésillements.

Bien que le Lumia 1520 conserve la version 10 d'Internet Explorer, la mise à jour de Windows Phone se traduit par un score légèrement plus élevé sur HTML5Test.com de 332/555 contre 320 pour GDR2. Cela reste toutefois très loin de Safari sur iOS7 (412), de Chrome sur Android 4.4 (484) ou de BlackBerry 10.2 (491). Le défilement des pages est très fluide et le surf ne pose aucun problème. Notons que cette diagonale s'avère un peu trop grande pour les sites spécialement optimisés pour mobile mais légèrement trop petite pour lire convenablement un site dans sa version classique. Couplée au mode paysage, cette dernière offre toutefois un très bon confort de lecture.

01f4000006952820-photo-ie-lumia-15.jpg


Concernant la partie multimédia, les haut parleurs sont très bons. Le son n'est pas saturé à fort volume et seules quelques vibrations peuvent-être ressenties. Sur une dalle de 6 pouces il est très agréable de lire des vidéos (WMV, MP4, AVI) ... L'application VLC se fait toutefois attendre pour assurer la prise en charge des MKV.

Puisque Windows Phone n'intègre pas nativement la prise en charge DLNA, il était jusqu'à présent possible de faire usage de l'application Lire Sur développée par Nokia. Problème : celle ci est incompatible pour l'heure avec la définition du système. Il faudra récupérer la version 3.0 bêta disponible sur Nokia beta Labs. Testée sur le même réseau et la même télévision que les précédentes versions de l'application sur les autres Windows Phone, nous observons plusieurs déconnexions intempestives rendant le processus très laborieux. Il y a encore visiblement du travail avant la version finale.

Capture photo et vidéo


Le Nokia Lumia 1520 dispose d'un capteur de 20 mégapixels de 1/2,5 pouce et d'un objectif à ouverture classique de f/2,4. Ce dernier est composé de six lentilles flottantes afin d'assurer une vraie stabilisation optique. Nous retrouvons la technologie de sur-échantillonnage déjà vue sur les deux précédents PureView, le 808 et le 1020. Celle-ci consiste à utiliser plusieurs pixels (quatre ici) pour n'en former qu'un, de meilleure qualité. Les principaux postes d'amélioration visés sont le piqué d'image et la réduction du bruit numérique en haute sensibilité. La contre-partie, c'est que ce sur-échantillonnage réduit la définition des images de 20 à 5 mégapixels. Mais ces dernières seront plus simples à partager.

0258000006887074-photo-lumia-1520-scene-5mp.jpg

Scène de test sous éclairage artificiel - 5 MP


En intérieur, le rendu est fidèle à notre scène de test. Les couleurs ne sont pas saturées. Notons toutefois ces zones ombragées sur les quatre coins de la photo.

06887028-photo-lumia-1520-scene-5mp.jpg
06887030-photo-lumia-1520-scene-19mp.jpg

Extraits à 100% - Gauche : photo de 5 MP | Droite : photo de 19 MP


Le Lumia 1520 est le premier smartphone de Nokia à donner accès au format d'image RAW sous la forme de DNG (Digital Negative), avec des données directement extraites du capteur. Il sera donc possible de traiter plus finement ses RAW à postériori avec un logiciel spécialisé (voir ex). La différence avec les fichiers JPEG créés par le smartphone est flagrante : on récupère énormément de dynamique, c'est-à-dire concrètement de détails dans les zones sombres et celles claires. De quoi réaliser que la conversion JPEG interne est tout de même très destructive.

Gauche : format DNG non traité | Droite : Format JPEG (19 MP) avec les divers traitements du smartphone
Gauche : format DNG non traité | Droite : Format JPEG (19 MP) avec les divers traitements du smartphone
Gauche : format DNG non traité | Droite : Format JPEG (19 MP) avec les divers traitements du smartphone


En extérieur, l'image est correctement exposée. En mode automatique, la balance des blancs retourne un bon rendu colorimétrique sans trop de contraste ou de couleurs saturées. Le sur-échantillonnage permet d'obtenir quelques détails tels que les ombrages des fenêtres ou les vagues sur l'eau en arrière plan.

0258000006952362-photo-lumia-1520-ext.jpg


06952364-photo-lumia-1520-ext.jpg
06952366-photo-lumia-1520-ext.jpg


Côté vidéo, sur le Lumia 1520, la mise au point est toujours réalisée de manière automatique. Si par le passé celle-ci pouvait être un peu problématique, le processus s'avère particulièrement performant sur le 1520.



Performances et autonomie


Sunspider


benchmark : 310-3536


Si la version d'Internet Explorer reste inchangée sur le Lumia 1520, ses performances d'exécution JavaScript sont largement améliorée par la nouvelle configuration matérielle. Nous utilisons ici le benchmark de Sunspider pour évaluer la rapidité du moteur. Les résultats sont exprimés en millisecondes. Le Lumia 1520 devance largement les autres Windows Phone du marché mais reste tout de même un cran derrière l'iPhone 5S.

WP Bench


benchmark : 310-3542


La mise à jour des composants du Lumia 1520 se traduit par des performances globales deux fois plus importantes que les autres terminaux de Nokia positionné sur le haut de gamme. Au travers de l'outil de mesure WP Bench, passant en revue la vitesse du processeur, l'accélération matérielle de la partie graphique et la rapidité de la mémoire interne, les résultats sont flagrants. Avec son SnapDragon 800 et son Adreno 330, le Lumia 1520 obtient le score de 470 contre 228 pour le Lumia 920 (SnapDragon S4 - MSM8960 à 1,5 GHz) et seulement 80 pour le Lumia 800 (SnapDragon S2 MSM8255 à 1,4 GHz)

Mulitbench (CPU)


benchmark : 310-3544

Les résultats ci-dessous sont confirmés avec l'outil Multibench lequel n'analyse ici que la partie CPU. Le SnapDragon 800 s'avère presque deux fois plus véloce que le S4.

Autonomie Vidéo


benchmark : 310-3538


Entre surf, messagerie, téléphonie, VoIP, lecture de médias, jeux ou réseaux sociaux, les usages de chacun diffèrent grandement avec une consommation plus ou moins importante de batterie. L'autonomie du téléphone est alors réalisée de manière standard et à titre purement indicatif via la lecture en boucle d'une vidéo. La batterie 3400 mAh / 3,8 V propose 512 minutes (8h30) de lecture vidéo. A ce jour il s'agit donc du Lumia affichant la meilleure autonomie et ce malgré son grand écran. Le Samsung Ativ S reste toutefois en tête.

Conclusion


Avec un nouveau processeur, un châssis plus important et deux mises à jour logicielles, le Lumia 1520 se distingue donc réellement des terminaux précédents de la gamme.

Déjà très bien optimisé depuis les versions 7.x le système Windows Phone est toujours aussi fluide sur le Lumia 1520 et ses nouveaux composants lui permettent d'exécuter les applications ou les jeux les plus gourmands tels que Rail Rush, Real Speed Car : Need for Asphalt Racing ou AE 3D Moto. L'écran de 6 pouces est également plus agréable pour la lecture de vidéos ainsi que pour le surf sur Internet

Il reste toutefois dommage que le système Windows Phone ainsi que les applications ne soient pas spécifiquement pensés pour ce type de dalles plus larges. Certes, l'écran d'accueil dispose d'un nouvel agencement mais l'on aurait aimé une véritable alternative au Galaxy Note 3 avec la possibilité d'afficher, au moins en mode paysage, deux applications côte-à-côte, un peu à la manière de l'interface Modern UI de Windows 8.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, seul l'opérateur SFR propose le Lumia 1520, lequel est commercialisé nu à 729,99 euros. Le smartphone est plus globalement disponible à partir de 698 euros, c'est-à-dire au moins 100 euros plus cher que le Galaxy Note 3, lequel propose pourtant un système largement plus adapté pour le Full HD.

Trop peu optimisé pour tirer parti de ses spécificités, bien trop grand et trop lourd pour être un smartphone idéal, le Lumia 1520 n'arrive donc pas tout à fait à marier le meilleur des deux mondes et ne répondra que difficilement aux utilisateurs intéressés par une « phablette ». Bien sûr, le 1520 prend son sens pour un usage purement multimédia. Mais alors pourquoi ne pas directement opter pour une tablette Android de 7 ou 8 pouces vendue deux fois moins cher ?

Nokia Lumia 1020 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Nokia Lumia 1520

Les plus
+ Processeur quadri coeurs
+ Ecran confortable pour la vidéo
+ Qualité de l'appareil photo / RAW
+ Quelques améliorations de WP8
Les moins
- Interface peu optimisée pour le full HD
- Prix élevé
- Un peu trop lourd
Fonctionnalités
Finition
Ergonomie
Autonomie
Puissance
3


Modifié le 17/09/2018 à 10h52
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Smartphone Windows Phone 8

scroll top