iPhone 7 : le test de la version Plus

Par Stéphane Ruscher et Aurélien Audy
le 26 octobre 2016
 0

Jack a dit : passez au sans fil



L'iPhone 7 est donc le premier iPhone - pas le premier smartphone - à se passer d'une prise mini-jack 3,5 mm. Qu'est ce que ça change concrètement ? Déjà, on peut noter qu'Apple, contrairement à la transition Dock/Lightning, prend les devants sans nécessiter un passage à la caisse. La boite inclut une paire d'Earpods équipés d'un connecteur Lightning, ainsi qu'un adaptateur Lightning vers mini-jack. Ce dernier n'est pas franchement encombrant, il est d'ailleurs très léger. Tellement léger qu'il va vraiment falloir prendre l'habitude de l'accrocher en permanence à votre casque, tant sa perte est facile. En pratique, c'est inévitable : il rallonge encore un peu le câble, et sur le 7 Plus, il dépassera de la plupart de vos poches de pantalon.


0320000008551942-photo-iphone-7-plus-9.jpg
L'adaptateur est fourni dans la boite


Embêtant : il devient impossible, en tous cas avec les solutions fournies dans la boite, de charger son iPhone tout en écoutant de la musique. Le cas de figure n'est pas si rare, notamment en train ou en avion. Et les alternatives sont peu nombreuses. Apple propose un dock Lightning qui intègre un connecteur jack. Belkin, de son côté, commercialise un doubleur de connecteur Lightning, qui nécessitera donc en plus d'utiliser l'adaptateur 3,5 mm : paie ta pieuvre ! En outre, un bug, identifié par Apple, coupait l'accès aux contrôles physiques des casques reliés à l'adaptateur au bout de quelques minutes, le seul moyen pour les réactiver étant alors de le débrancher et rebrancher. Il a été corrigé par la version 10.0.2 de iOS.

Les Earpods Lightning nous ont semblé délivrer un son rigoureusement identique à celui de leur version jack : pas de quoi satisfaire les audiophiles les plus exigeants, mais sans doute suffisants pour le plus grand nombre.

0320000008551916-photo-iphone-7-plus-10.jpg
Les Earpods Lightning ne se distinguent pas des précédents


Bien entendu, l'autre solution, c'est de passer par les écouteurs sans fil, et c'est celle qu'Apple a mise en avant avec ses Airpods. Ces Earpods dénués de câble se rechargent via leur boite - qui fait office de batterie - et intègrent une puce spécifique, le W1, qui facilite leur appairage. On ouvre la boite, et on valide l'association en un tap. C'est très pratique, mais ça ne fonctionne aussi facilement que sur un appareil ou ordinateur compatible iOS 10 ou macOS Sierra. Et les Airpods, que nous n'avons pas encore pu tester, seront prochainement disponibles au prix de 180 euros. Apple met également à jour ses casques et écouteurs Beats avec la même puce W1, là encore, à des prix très élevés.

Que vous choisissiez le Lightning ou le Bluetooth comme solution de prédilection, vous trouverez nos recommandations de casques dans notre guide d'achat.

Une interface de plus en plus "taptique"



L'utilisation de l'iPhone a toujours été articulée autour de deux piliers : l'écran tactile et le bouton Home, physique et cliquable. L'iPhone 7 change la donne : le bouton n'est plus physique mais haptique. iPhone éteint, il est désespérément inerte. La sensation de clic, comme sur les trackpads des derniers MacBook, est simulée par le Taptic Engine, un moteur plutôt convaincant, même si l'impression de cliquer sur l'ensemble de la surface est déroutante.

Deux problèmes font surface. Le premier, c'est qu'on ne peut plus utiliser ce bouton avec des gants. On pourra dire que c'est un faux problème : iOS 10 permet de réveiller l'écran par un simple geste, éliminant l'usage principal que l'on pourrait faire du bouton en portant des gants, pour jeter un oeil à ses notifications. Il n'empêche qu'il faudra passer par des gants capacitifs.

0320000008551936-photo-iphone-7-plus-6.jpg
Le bouton principal se met au Taptic


Plus embêtant au quotidien : posé sur un bureau, la sensation de clic devient quasi imperceptible, puisqu'elle dépend essentiellement des vibrations au dos lorsqu'on tient le téléphone en main.

La nouvelle génération du Taptic Engine peut être utilisée par les développeurs tiers, et Apple nous a montré quelques usages intéressants, pour simuler des vibrations dans un jeu, à l'image d'une manette, ou, plus original, pour agrémenter l'usage d'applications. Dans une nouvelle version de l'instrument virtuel Noise, le Taptic Engine simule le passage d'une touche à l'autre du clavier.

La technologie 3D Touch reste évidemment de mise, et son usage au sein de iOS n'a pas vraiment bougé : quelques interactions en plus dans certaines apps, mais toujours l'impression qu'Apple restreint son champ à des fonctionnalités très accessoires. Et tant qu'une grande partie des iPhone en circulation n'intègreront pas un écran sensible à la pression, ce sera toujours le cas.

Pour le reste, iOS 10 apporte de nouvelles fonctionnalités intéressantes mais essentiellement ciblées sur plusieurs applications. Les changements d'interface les plus notables se situent au niveau de l'écran de verrouillage. Apple veut pousser de plus en plus de fonctionnalités vers cet écran, sans avoir à déverrouiller son terminal, et on peut désormais consulter ses widgets et agir directement sur les notifications ; assez pratique notamment dans l'app Messages.


012C000008546734-photo-ios-10-iphone-5c.jpg
012C000008546736-photo-ios-10-iphone-5c.jpg


On ne va pas s'étendre sur l'interface : c'est un iPhone, et son utilisation n'a pas évolué de manière significative depuis des années. On regrettera peut-être juste l'absence de vraies nouveautés concernant l'écran du 7 Plus. Même Apple Music n'est toujours pas utilisable en mode paysage.

Modifié le 05/06/2018 à 19h58
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités iPhone 7

scroll top