Comparatif des meilleurs smartphones à - 100€ (2021)

11 décembre 2020 à 16h31
0

Oui, il existe de bons téléphones à des tarifs très agressifs. Notre guide d'achat des meilleurs smartphones à moins de 100€ est là pour faire le tri dans la jungle (pas toujours accueillante) des mobiles à prix cassés. On a pris notre plus belle machette pour vous dénicher ce qui se fait de mieux aujourd'hui dans cette gamme de prix. Suivez le guide, voici notre top des smartphones pas cher.

Un classique

Xiaomi Redmi 9A

Un classique

  • Design sobre et efficace
  • Écran de qualité pour le prix
  • Autonomie solide
Le choix de la rédaction

Motorola Moto E6 Play

Le choix de la rédaction

  • L'interface légère de Motorola
  • Format compact
  • Selfies en 13 mégapixels
Fidèle à Android

Xiaomi Redmi Go

Fidèle à Android

  • Prix plancher
  • Android Go
  • 2 jours d'autonomie

1. Xiaomi Redmi 9A

Xiaomi Redmi 9A
  • Design sobre et efficace
  • Écran de qualité pour le prix
  • Autonomie solide
La nouvelle référence

Le Xiaomi Redmi 9A n'est pas le smartphone de tous les superlatifs, mais conviendra parfaitement aux personnes cherchant un téléphone basique pour de la navigation web, le streaming et les réseaux sociaux.

La nouvelle référence

Le Xiaomi Redmi 9A n'est pas le smartphone de tous les superlatifs, mais conviendra parfaitement aux personnes cherchant un téléphone basique pour de la navigation web, le streaming et les réseaux sociaux.

Pour moins de 100 euros, peu de smartphones sont capables d’offrir une prestation satisfaisante. C’est pourtant le cas de ce Redmi 9A qui, vous l’aurez deviné, vient succéder au Redmi 8A. Que peut-on espérer pour un tarif aussi serré ? C’est la question à laquelle nous allons répondre tout ici.

Xiaomi Redmi 9A : simple et efficace

Le design du Xiaomi Redmi 9A est d’une grande sobriété. Sans surprise, on retrouve des matériaux plastiques assez solides. Le module photo reste discret en venant se placer dans le prolongement d’une bande qui est l’unique point distinctif de ce téléphone, avec sa mention “Redmi”. Cette même mention disparait d’ailleurs de la face avant. On y retrouve des bordures noires assez visibles, et un capteur avant intégré sous forme de goutte d’eau. On apprécie la présence de la prise mini-jack 3.5 mm sur le dessus, mais on regrette le connecteur micro-USB qui aurait pu céder sa place à de l’USB-C. L’écran de 6,5 pouces au format 20:9 embarque une technologie LCD et un affichage Full HD+. Le niveau de luminosité et le contraste sont corrects, et une dérive colorimétrique est présente. La dalle n’est clairement pas extraordinaire, mais assure donc le minimum pour une utilisation quotidienne sans trop de contraintes.

Pour ce qui est des performances le processeur MediaTek Helio G25, et les 2 Go de RAM qui vont avec, ne font pas d’étincelles. Le smartphone connait quelques ralentissements à l’usage, notamment lors de l’ouverture des applications qui n’est pas des plus rapides. Vous pouvez également également écarter toute velléité de jouer, le Redmi 9A n’est clairement pas taillé pour le gaming. Du côté de l’interface, on retrouve bien sur l’interface MIUI de chez Xiaomi, dans sa version 12. Elle propose un bon niveau de personnalisation, ainsi qu’un classement pertinent des notifications et des raccourcis. On regrette toujours le nombre (trop) important d’applications installées par défaut ainsi que la présence de publicités au sein de l’interface.

La partie photo est assurée par un unique capteur de 13 mégapixels. Le niveau de détail des clichés n’est pas des plus élevés et les couleurs assez ternes. Dans ces conditions, inutile de préciser que les clichés de nuit sont tout simplement à oublier. Le bruit numérique rend les photos nocturnes totalement inexploitables. Le capteur frontal permet de faire des selfies corrects, mais des portraits dont le détourage est perfectible. La batterie de 5000 mAh permet au Redmi 9A de vous accompagner pendant deux bonnes journées avant de devoir être rechargé. Une fois sur secteur, il faudra patienter 3 longues heures pour recharger complètement le smartphone à l’aide de son chargeur 10W.

2. Motorola Moto E6 Play

Motorola Moto E6 Play Fidèle à Android
  • L'interface légère de Motorola
  • Format compact
  • Selfies en 13 mégapixels
Android presque stock

Le Moto E6 Play a pour lui une interface très proche de celle d'Android et un format compact comme on en trouve peu. Une vraie réussite pour un smartphone au prix plancher.

Android presque stock

Le Moto E6 Play a pour lui une interface très proche de celle d'Android et un format compact comme on en trouve peu. Une vraie réussite pour un smartphone au prix plancher.

Un look sobre et un écran correct

Pour ce qui est du design, le Motorola E6 Play n'a pas à rougir face à Xiaomi. Le smartphone offre de belles finitions et des bordures d'écran tout à fait correctes pour cette gamme de prix. « Sobriété est ici le maitre mot, avec une robe noire et un capteur photo très discret à l'arrière. Le dos en plastique est plutôt de bonne facture. Enfin, le Moto E6 Play a l'avantage d'être plus compact que les Redmi 7A et 8A.

L'écran de 5,5 pouces embarque une définition HD de 1440 x 720 pixels, de quoi offrir une finesse d'affichage suffisante pour cette diagonale. La luminosité maximale est plus importante que celle du Redmi 8A, un bon point pour Motorola. En revanche, les couleurs par défaut sont un peu froides et la dalle à cette fâcheuse tendance à tirer vers le bleu. Il est heureusement possible d'ajuster tout ça dans les paramètres d'affichage.

Interface légère et performances modestes

Motorola a le bon gout de ne pas surcharger Android avec une surcouche trop lourde ou des applications préinstallées trop envahissantes. On retrouve donc une version très minimaliste de l'OS mobile de Google. C'est également un bon point pour soulager le processeur et la RAM, ce qui se montre nécessaire sur cette configuration modeste.

C'est un processeur Mediatek MT6739 épaulé par 2 Go de RAM qui assurent les performances du Moto E6 Play. Pas de quoi en faire un foudre de guerre, mais suffisant pour assurer les tâches courantes. Comme pour ses concurrents, il montrera ses limites dans une utilisation multitâches un peu trop poussée. Ses performances graphiques sont un cran au-dessus de celles des Xiaomi, mais ne suffisent pas à jouer confortablement aux jeux les plus gourmands.

Autonomie moyenne et selfies musclés

La batterie de 3000 mAh permet d'assurer une autonomie d'une journée à une journée et demie. Le Moto E6 Play n'est clairement pas fait pour ceux qui ont une utilisation importante de leur smartphone. Il saura en revanche contenter ceux qui en ont un usage très ponctuel et que cela ne dérange pas de recharger leur appareil quotidiennement.

Le capteur principal arrière de 13 mégapixels livre les mêmes performances que les autres téléphones de sa gamme, à savoir un rendu correct pour les photos de jour, mais médiocre pour les photos de nuit. En revanche, c'est au niveau de son capteur avant de 13 mégapixels que le Moto E6 Play se démarque. De quoi prendre des selfies d'une qualité supérieure à ses concurrents directs.

3. Xiaomi Redmi Go

Xiaomi Redmi Go Premier prix
  • Prix plancher
  • Android Go
  • 2 jours d'autonomie
Le moins cher

Le Xiaomi Redmi Go est un téléphone modeste au design très simple, mais efficace. Il a pour lui son interface "pur Android" et une autonomie solide qui vous accompagnera sans problème pendant deux longues journées.

Le moins cher

Le Xiaomi Redmi Go est un téléphone modeste au design très simple, mais efficace. Il a pour lui son interface "pur Android" et une autonomie solide qui vous accompagnera sans problème pendant deux longues journées.

Smartphone compact et petit écran

Laissez-nous vous présenter le téléphone le moins cher de chez Xiaomi, le Redmi Go. Un téléphone modeste au design très simple, mais efficace. Pour ce prix planché, vous n'aurez pas un écran bord à bord, mais un look « à l'ancienne » avec de belles bordures de chaque côté de la dalle. Un mot sur le dos du téléphone en plastique mat plutôt solide et qui ne marque pas les traces de doigts.

La diagonale de « seulement » 5 pouces est une denrée rare en 2020. Malgré ses bordures noires, le Xiaomi Redmi Go est donc un des smartphones les plus compacts du marché, tout simplement. La définition HD en 1280 x 720 pixels est suffisante, tout comme la luminosité de l'écran qui permet de l'utiliser dans toutes les conditions. Malheureusement, la colorimétrie n'est pas idéale et l'interface Android Go ne permet pas de l'ajuster.

Android Go et les performances qui vont avec

Le smartphone le moins cher de notre sélection est logiquement le moins bien loti en matière de performances. Son processeur Qualcomm Snapdragon 425 et son unique GB de RAM permettent tout juste de faire tourner l'interface de manière fluide. C'est le service minimum qui est assuré ici, et cela se montre suffisant pour des usages basiques.

Pour accompagner cette configuration, Xiaomi a fait le choix judicieux d'intégrer Android Go, une version allégée de l'OS que l'on connait bien. Ainsi, l'interface est moins gourmande en ressources, tout comme les applications Google préinstallées comme « YouTube Go » par exemple. Vous pouvez bien sûr installer les applications plus classiques de votre choix. Si vous contiez jouer avec le Redmi Go, contentez-vous des titres en 2D du Play Store.

Deux jours d'autonomie et petit APN

Si avoir une batterie de 3000 mAh peut sembler être un minium, la configuration modeste et l'écran de 5 pouces du Redmi Go le rendre peu énergivore. Cela se traduit directement au niveau de son endurance. Vous pouvez compter sur deux jours d'autonomie avant de devoir trouver une prise. La recharge complète sera en revanche très longue. On ne peut pas tout avoir.

Le capteur principal au dos du téléphone est de 8 mégapixels. Un minimum qui permet de capturer des photos pour dépanner, mais uniquement dans des conditions lumineuses parfaites. Si la luminosité vient à manquer ou que vous êtes en contre-jour, ne comptez plus sur lui. Même constat pour le capteur avant de 5 mégapixels qui donne la possibilité de prendre des selfies que l'on qualifiera de « corrects ».

Comment bien choisir un smartphone à moins de 100 € ?

Des compromis inévitables :

Pour un tarif aussi serré, vous ne trouverez pas de smartphone qui coche toutes les cases. Vous allez donc devoir faire certaines concessions. À vous de déterminer ce qui compte le plus pour vous lors du choix du mobile, et de suivre les recommandations que vous trouverez dans ce guide.

Attention à la mémoire de stockage :

La plupart des mobiles sous la barre des 100€ sont livrés avec 16 Go de stockage interne, auxquels il faut retirer la place que prend l'OS et les applications pré installées. Au final, comptez plutôt sur 9 Go de stockage. C'est peu, mais tous les smartphones de notre sélection proposent l'extension de la mémoire de stockage grâce à une carte microSD qui devient donc quasiment indispensable. Nous vous recommandons d'en acquérir une.

Oubliez les photophones :

Pour moins de 100€, aucun smartphone ne proposera une qualité photo vraiment satisfaisante dans toutes les conditions. Les capteurs embarqués sont d'une qualité médiocre et vous serviront simplement à prendre des photos pratiques et immortaliser quelques souvenirs. Si vous comptiez prendre de belles photos de vacance avec, vous pouvez passer votre chemin.

Découvrez nos autres comparatifs sur les smartphones :

Modifié le 22/03/2021 à 19h44
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page