Test du Honor 8X : un sans faute à tout petit prix

Par
Le 04 octobre 2018
 0
La note de la rédac
Honor a pris tout le monde de court en dévoilant et commercialisant dans la foulée son Honor 8X, mardi 2 octobre. Restant fidèle à la signature de sa gamme "X" qui vise à incorporer des technologies de pointe dans un smartphone au prix contenu, Honor livre avec son 8X un téléphone moyenne gamme impressionnant.

Entre Honor et Xiaomi, la guerre sur les segments de l'entrée et du milieu de gamme est déclarée. Les deux constructeurs chinois proposent des smartphones d'excellente facture pour un tarif défiant toute concurrence. Mais au petit jeu de la finition, il faut bien avouer que Xiaomi a une longueur d'avance.

C'est dans ce contexte extrêmement concurrentiel qu'Honor doit positionner son petit nouveau : le Honor 8X.

Commercialisé depuis le mardi 2 octobre 2018 à partir de 249€, il coche presque toutes les cases qui en feraient un téléphone d'exception dans sa gamme. Malheureusement il est une autre signature que la marque a incorporée à son nouveau smartphone : la faiblesse la partie photo.

Honor 8X : le contenu du coffret

Disponible en noir, bleu et rouge, le Honor 8X va à l'essentiel en ce qui concerne son packaging. Vous trouverez donc dans la boîte du Honor 8X :
  • Un chargeur 18 W
  • Un câble USB-A vers micro-USB
  • Une paire d'écouteurs 3.5 mm
  • Une coque de protection en silicone
  • Un film de protection d'écran TP
Précisons par ailleurs que la boîte du téléphone qui nous a été prêté par Honor était dépourvue de la coque de protection et de la paire d'écouteurs, inclus de série dans le commerce. Nous n'avons donc pas pu tester la qualité sonore de ces derniers.

honor 8x test

La fiche technique du Honor 8X

Le statut du flagship revenant au Honor 10, le Honor 8X dispose d'une fiche plus en retrait. Mais ne soyons pas mauvaises langues : très concrètement, le seul compromis qui a été fait se situe au niveau du SoC qui, nous allons le voir, est tout de même très costaud.
  • Écran LCD LTPS de 6,5? occupant 91% de la face avant sur un ratio de 19,5:9. Résolution 1080x2340 (397 dpi)
  • SoC Kirin 710 doté de 4 coeurs cadencés à 2,2 GHz et 4 coeurs à 1,7 GHz. Équipé du GPU Mali G51
  • 4 Go de RAM
  • 64 ou 128 Go de stockage (extensible via micro SD)
  • Batterie de 3750mAh
  • Double APN dorsal de 20+2 MP ouvrant respectivement à f/1,8 et f/2,4
  • APN frontal de 16 MP
C'est essentiellement la présence du SoC Kirin 710 qui retient notre attention ici. La puce, présentée par Huawei à l'été dernier, équipe déjà les Nova 3i et Mate 20 Lite de la marque. D'après le constructeur, le SoC permet au Honor 8X de bénéficier de performances graphiques améliorées de 130%, et de performances single-core en hausse de 75% par rapport au Kirin 659 qui équipait le Honor 7X.

Un design tout en écran très agréable à l'oeil

Honor ne rate pas une occasion de faire étalage du ratio écran/corps dont dispose le 8X, et il a raison ! Avec 91% de la surface avant couverte par la dalle, on est plus très loin des 93,8% du Oppo Find X. L'encoche du 8X se fait aussi très discrète (1,9 cm), ce qui ajoute au côté "full screen" recherché par le constructeur chinois.

honor 8x test

Mais c'est à l'arrière que le design du Honor 8X est le plus réussi. Le dos de l'appareil dispose de 15 couches de verre réfléchissant et voit une bande d'un centimètre souligner agréablement ses appareils photo. Un choix esthétique original, qui n'est malheureusement pas assez marqué sur la version noire du téléphone. Lors de sa présentation, Honor avançait que cette bande était conçue comme un clin d'oeil aux appareils photo vintage.

On n'ira pas jusque là, mais on reconnaît que cela ajoute un certain cachet au 8X. Seul bémol : le dos de l'appareil aime beaucoup les traces de doigt.

honor 8x test

Grâce au travail des ingénieurs qui sont parvenus à pousser les murs, le 8X n'est pas plus volumineux qu'un iPhone 8 Plus, malgré son grand écran de 6,5 pouces.

Un smartphone très confortable visuellement, donc, mais qui se révèle d'une manière tout à fait subjectif trop grand pour que tout puisse se faire à une main. Un mal récurrent dans cette gamme de téléphones. Pour autant l'affichage est impeccable.

Malgré sa "petite" résolution Full HD+, les pixels sont suffisamment fins pour ne pas détériorer la qualité visuelle. Rappelons par ailleurs que le 8X est le premier téléphone pourvu de la certification TÜV Rheinland, qui garantit une exposition minimum à la lumière bleue ; et donc à la fatigue oculaire.

Au niveau pratique, le placement du capteur d'empreinte au dos est très bien choisi. A contrario, on aurait apprécié de voir les réglettes de volume un chouia plus bas. Enfin sur la tranche inférieure du téléphone, on retrouve un haut-parleur de qualité satisfaisante, un port micro-USB (eh oui, pas d'USB-C sur le Honor 8X) et une prise jack.

L'interface EMUI toujours aussi agréable

Le Honor 8X embarque la version 8.1 d'Android (Oreo) et la surcouche de la maison - EMUI - dans sa version 8.2. Une interface bien connue donc, puisqu'elle équipe les smartphones Honor et Huawei depuis 2012. La navigation sur le Honor 8X se fait ainsi sans rupture aucune avec les habitudes de ces deux marques.

Par défaut, EMUI se débarrasse du tiroir d'applications propre à Android pour une disposition automatique sur l'écran d'accueil similaire à iOS. Un paramètre que vous pouvez modifier en vous rendant dans Affichage > Style d'écran d'accueil. Pratique si vous préférez conserver un écran d'accueil dépourvu de toute distraction.

honor 8x test

Les menus vous permettent d'effectuer quelques réglages sur la tonalité de l'écran, d'afficher ou de masquer (virtuellement) l'encoche et de paramétrer quelques raccourcis bien pratiques (capture d'écran en glissant avec 3 doigts par exemple).

Depuis l'écran verrouillé, vous avez accès à des raccourcis comme la lampe torche ou le scanner de QR code en swipant franchement depuis le bas de l'écran. Enfin, sur l'écran d'accueil, un swipe vers le bas depuis le milieu de l'écran vous ouvrira le moteur de recherche général de l'appareil. Très utile pour retrouver la trace d'une option en particulier, ou lancer rapidement une application.

Au rang des regrets on classera néanmoins l'absence d'un mode de navigation par gestes. Chose que l'arrivée prochaine d'Android Pie devrait mettre au goût du jour.

Des performances au rendez-vous et une autonomie incroyable

Dans la pratique, le Honor 8X est un smartphone très performant. Le Kirin 710 répond favorablement à toutes les tâches qu'on lui demande, et même les sessions de jeu prolongées n'entament pas son entrain. L'appareil reste réactif en toute circonstance, et la chauffe est très raisonnable, même en cas d'utilisation intensive.

Les applications se lancent en un clin d'oeil, la navigation est fluide et jamais le Honor 8X ne m'a semblé atteindre ses limites. Un excellent point pour un smartphone vendu 249€.

Évidemment, il ne faut pas espérer pouvoir jouer à PUBG dans sa résolution maximale tout en conservant une image fluide. Mais s'il n'est pas vraiment un GPU dédié au gaming intensif, le Mali-G51 qui équipe le 8X fait le travail sans broncher ; bien aidé dans sa tâche par la technologie GPU Turbo, qui augmente les performances du processeur graphique tout en diminuant la consommation d'énergie.

Point sur les benchmarks du Honor 8X
À l'heure où sont écrites ces lignes, il est impossible d'installer les applications de benchmark habituelles (AnTuTu, Geekbench) sur le Honor 8X. Un téléchargement via Google Play affiche une erreur, et une installation via APK ne donne pas plus de résultats. Contacté à ce sujet, Honor nous a affirmé que le souci serait résolu par le biais d'une prochaine mise à jour.
Le présent test sera ainsi édité lorsque nous pourrons mener à bien les différents benchmarks sur l'appareil.


Plus que sa rapidité ou ses performances en jeu, c'est l'autonomie du Honor 8X qui impressionne. Si elle n'est pas la plus conséquente du marché, la batterie de 3750mAh embarquée dans le smartphone de Honor remplit sa tâche avec brio. Le constructeur annonçait "1 jour et demi d'autonomie en utilisation intensive", et force est de reconnaître que c'est vrai.

Pour mettre à l'épreuve le Honor 8X, je l'ai utilisé selon mes habitudes d'utilisation. Chargé à 100%, j'ai débranché le téléphone dont j'ai utilisé les fonctions GPS pour me rendre dans un lieu que je ne connais pas. Sur le chemin, j'ai écouté de la musique en streaming avec des écouteurs Bluetooth, et pris quelques photos.

Quelques messages échangés sur Facebook et Twitter, je m'accorde une pause d'une grosse demi-heure pour jouer à Asphalt 9. L'après-midi, je poursuis mes discussions sur les réseaux sociaux et j'écoute de la musique sur Spotify en Bluetooth via la 4G. Je termine la journée en utilisant de nouveau la navigation pendant environ 25 minutes et en prenant quelques photos nocturnes.

Débranché à 12h précisément, le Honor 8X disposait encore de 57% de batterie au moment où je suis parti me coucher, vers 23h30. Une utilisation similaire le lendemain me faisant descendre à 45% au moment du déjeuner - soit 24h après la charge complète du téléphone. Un album écouté en streaming via le haut-parleur et un épisode de 1h visionné sur Netflix plus tard, la batterie n'est toujours pas sous les 30%. Je poursuis donc mes tests avec le lancement d'un benchmark 3D Mark ainsi qu'une demi-heure de jeu vidéo. Résultat des courses après une journée et demie d'utilisation : 24%.

honor 8x test batterie

Bref, vous l'aurez compris : nous avons affaire ici à du très très bon en la matière.

Une partie photo toujours dans les choux

Honor a d'innombrables qualités. La photo n'en est pas une. Du tout, du tout. Si la marque est effectivement la première à avoir inclus un double appareil photo à ses smartphones, elle n'a jamais vraiment su comment traiter les prises de vues.

Malheureusement, le Honor 8X ne fait pas exception, malgré les efforts affichés par le constructeur durant sa présentation.

Comme c'est le cas chez tous les constructeurs actuels, Honor mise à plein sur l'intelligence artificielle pour faire des miracles en photo. Pourtant dans les faits, Honor ne fait rien d'autre que nous proposer les éternels affichages de scène présents sur n'importe quel appareil photo numérique depuis des années.

Je noircis le trait, mais on n'est pas loin de la vérité. Car la caméra du Honor 8X dispose effectivement d'un mode "AI" (c'est d'ailleurs tatoué clairement sur son dos) qui - selon les cas - am-éliore un peu le rendu final.

honor 8x photo ai
À gauche avec IA, à droite sans


Le principal problème de l'appareil photo du 8X est qu'il est inégal. En intérieur (de jour), il se défend même plutôt bien. En ressort une appétence pour les natures mortes, que les lentilles du téléphone rendent assez bien. En extérieur et en pleine rue, par contre, le mode IA offre un rendu un peu tâche. Exemple sur cette photo où le couple semble entouré d'une aura blanchâtre, alors que l'environnement est ultra saturé.

honor 8x photo ai

L'appareil photo avant, quant à lui, se révèle moins clivant dans ses propositions esthétiques. Il fait l'affaire pour se prendre en photo avec des amis, ou devant un monument célèbre, par exemple. Un mode portrait est également au rendez-vous, mais le bokeh ainsi créé se fait par trop artificiel.

Le lissage est également très présent sur les clichés. Un défaut qu'il est possible de prononcer encore plus en poussant le "degré d'embellissement" à son maximum.

honor 8x lissage
À gauche sans embellissement, au centre avec l'embellissement à 10/10


Enfin, le Honor 8X est doté d'un mode "cliché nocturne", censé améliorer la luminosité des photos à la nuit tombée grâce à une pose de 6 secondes. Quiconque a déjà pratiqué la photographie sait qu'une telle pose à main levée produit des images au mieux totalement floues, au pire proche de l'art abstrait.

Les résultats sont pourtant moins mauvais que ce que l'on pouvait imaginer. Mais ne vous y trompez pas : si vos photos de nuit s'en retrouvent effectivement plus lumineuses, mais ce qu'elles perdent en détail, elles le gagnent en bruit.

honor 8x photo nuit

Honor 8X : le verdict de Clubic

Avec les téléphones vendus à ce tarif, on est souvent tentés de revoir nos attentes à la baisse et de mettre de l'eau dans notre vin. Pas avec le Honor 8X. Le tout nouveau smartphone de Honor ne fait finalement de compromis que sur la photo - un domaine où la marge d'amélioration du constructeur est encore grande.

Vendu 249€ pour sa version 64 Go, et 299€ pour la version 128 Go, le Honor 8X est probablement l'un des meilleurs smartphones jamais vus à ce prix. Carburant au tout récent Kirin 710, et doté d'une batterie à l'autonomie XXL, le dernier né de chez Honor se paie en plus le luxe d'être un bel objet, bien conçu, et doté d'un écran généreux.

On n'en attendait pas grand-chose, et on ne peut plus s'en passer. Une belle réussite.

Honor 8X

Les plus
+ Design
+ Écran
+ Autonomie
+ Performances
Les moins
- Photo
- Pas USB-C
- Pas certifié IP
Design
Écran
Photo
Autonomie
Rapidité
4


Modifié le 05/10/2018 à 10h15
scroll top