Comparatif 2019 : quel est le meilleur smartphone ? (MàJ avril)

le 04 avril 2019
 0

Comment choisir le meilleur smartphone ?


Curiosité ou gadgets, popularisés avec l'iPhone en 2007 suivi par les rivaux Android, les smartphones ont envahi notre quotidien avec leurs fonctionnalités toujours plus évoluées et nombreuses. De nombreux modèles existent aujourd'hui à tous les prix et pour différents usages en fonction de leur taille d'écran, de leurs performances et caractéristiques, tendant vers la polyvalence absolue. Vaste domaine dans lequel nous allons essayer de vous orienter à l'aide de différents critères, et d'un descriptif des meilleurs smartphones.



1. Samsung Galaxy S10+ : un anniversaire dignement célébré


51y0mjg-S8L._SL1000_.jpg



Les plus
+ Superbement conçu
+ Écran d'excellente qualité
+ Une avalanche de nouveautés
+ Une belle polyvalence en photo
+ Le Galaxy le plus rapide
Les moins
- Capteur d'empreintes ultrasonique décevant et mal placé
- Quelques erreurs d'ergonomie
- Autonomie en dessous de nos espérances

10 ans que Samsung décline sa griffe Galaxy sur ses smartphones haut de gamme. Cela méritait bien un anniversaire en fanfare ! Là est justement tout l'objet de ce Galaxy S10+, smartphone ultra premium conçu comme la somme de toutes les innovations portées par le constructeur depuis une décennie.

Mais si le Galaxy S10+ est à n'en pas douter un superbe smartphone, doté qui plus est des toutes dernières innovations, il rate malgré tout le coche sur certains points. À commencer par une autonomie famélique, presque indigne sur un smartphone de cette trempe. D'autant qu'avec un si bel écran, difficile de ne pas avoir envie de passer des heures à le contempler !

Le plus beau Galaxy jamais conçu


Le Galaxy S10+ est sans conteste le smartphone à l'esthétique la plus aboutie qui soit sorti des usines Samsung. Profitant comme ses illustres prédécesseurs d'un écran incurvé maximisant l'espace d'affichage, le Galaxy S10+ inaugure aussi les dalles "Infinity-O" du constructeur. Mais ne dites pas encoche. Dites plutôt "bulle", ou encore "capsule". Quoi qu'il en soit : le ratio écran/corps atteint chez Samsung le record de 89%.

Une bien belle idée, tant l'écran est l'atout numéro un de cette édition anniversaire. Une dalle Dynamic AMOLED de 6,4 pouces profitant d'une luminosité maximale pouvant atteindre les 1 000 cd/m2 et au contraste infini, qui se paie même le luxe d'être compatible HDR10+ pour des contenus vidéo au plus proche de l'expérience cinématographique. Dommage que le capteur d'empreintes ultrasonique situé dessous ne soit pas vraiment au niveau de nos attentes. Celui-ci se révèle en effet maladroitement placé, et se montre assez capricieux à l'usage.

Du reste, le Galaxy S10+ assure lorsqu'il s'agit de bomber le torse et de faire montre de l'étendue de sa puissance. Propulsé par le dernier SoC de la maison - le Exynos 9820, gravé en 8 nm - le Galaxy S10+ est un monstre de vitesse. Aucune application ni aucun jeu ne sera en mesure de le mettre à genoux. Attention toutefois : la chauffe du Galaxy S10+ est parfois aussi impromptue qu'importante, sans que l'on ne sache vraiment pourquoi.

Un petit défaut qui vient aussi mettre à mal l'autonomie du Galaxy S10+, son talon d'Achille. Pourtant alimenté par un bel accumulateur de 4 100 mAh, le smartphone XXL de Samsung tiendra difficilement deux jours d'affilée. De plus, tout haut de gamme qu'il est, le Galaxy S10+ ne dispose pas de la charge rapide au-delà de 15 W.

Nouveauté de cette édition : le Galaxy S10+ embarque désormais trois appareils photo à l'arrière. Le traditionnel couple grand-angle et téléobjectif fait cette année une place à un module ultra grand-angle offrant un champ de vision impressionnant de 123°. De quoi offrir l'une des expériences photographiques les plus convaincantes et polyvalentes du marché !

Samsung Galaxy S10+ : l'avis de Clubic


Le Galaxy S10+ est un magnifique produit, portant avec lui une foule de nouveautés technologiques au sommet desquelles trône le trio d'appareils photo ; sans doute le plus bel ajout dont pouvait bénéficier le haut de gamme Samsung.

Monstre de puissance, le Galaxy S10+ compense malgré tout sa polyvalence par une autonomie en dessous de nos espérances pour un smartphone vendu 1 000€. On pardonne, tant l'expérience de navigation et de lecture offerte par son magnifique écran AMOLED est captivante.

Retour au menu

2. Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie


71BbykZUy0L._SL1500_.jpg



Les plus
+ Le plus beau smartphone Huawei
+ Performant et fluide
+ Autonomie gargantuesque et charge rapide à 40 W
+ Une polyvalence jamais atteinte en photo
Les moins
- Toute la partie audio, décevante
- Vraiment massif

Huawei a appris à nous surprendre d'année en année, et 2019 ne fait pas exception. Après un P20 Pro et un Mate 20 Pro presque irréprochables au cours des derniers mois, le deuxième plus gros constructeur mondial dégaine le P30 Pro. Un smartphone qui se pose d'ores et déjà comme la nouvelle référence de la photographie au smartphone.

On l'a remarqué au Mobile World Congress : la grande tendance de 2019 est la démocratisation du triple capteur photo à l'arrière. Faut-il y voir un signe que Huawei était en avance sur son temps avec le P20 Pro de 2018 ? On se gardera d'émettre cet avis. Du reste, avec son tout récent P30 Pro, Huawei se pose à nouveau en pionnier en lui offrant non pas trois mais quatre capteurs arrière. Le tout au service d'une expérience de photographie jamais vue depuis un smartphone.

Huawei P30 Pro : le photophone le plus polyvalent du marché


Si les smartphones de la gamme "Mate" de Huawei ont pour prérogative de pousser les innovations techniques relatives à la performance, les smartphones du Chinois griffés d'un "P" opèrent une fuite en avant pour proposer la meilleure expérience photo possible. Un petit jeu duquel le P30 Pro ressort vainqueur ; fort de nombreuses innovations.

À commencer par la plage focale couverte par ses quatre appareils photo à l'arrière. 16-135 mm pour le zoom optique, 16-270 mm pour le zoom hybride, et jusqu'à 1370 mm pour le zoom numérique - soit un grossissement de 50x ! Du jamais vu, même si vous vous doutez bien que grossir à ce point une image viendra irrémédiablement en ternir la qualité.

Innovation encore, lorsque Huawei remplace la traditionnelle matrice RVVB de ses capteurs photo par une RYYB, permettant de s'accaparer jusqu'à 40% de lumière en plus. Par conséquent, la nuit est le terrain de prédilection du P30 Pro, qui est capable de livrer des clichés impressionnants même à main levée.

Les performances du nouveau flagship de Huawei ne sont pas en reste. Équipé du dernier SoC Kirin 980 et de 8 Go de RAM, le P30 Pro est une petite bombe de puissance - même s'il se fait gentiment distancier par les Exynos 9820 de Samsung et surtout Snapdragon 855 de Qualcomm. Il n'en reste pas moins un smartphone très performant, et surtout très économe en énergie.

Une aubaine, car avec son énorme batterie de 4 200 mAh, le P30 Pro est capable de tenir la dragée haute à toute la concurrence en matière d'autonomie. Selon nos tests, le P30 Pro est capable de tenir plus de 2 jours sans avoir à croiser le chemin d'un câble USB. Et quand bien même ce temps devait être raccourci, la charge rapide à 40 W permet de récupérer 70% de charge en 30 minutes.

Huawei P30 Pro : l'avis de Clubic


Le P30 Pro est un smartphone impressionnant. Mieux conçu qu'aucun autre smartphone jamais sorti des usines Huawei, il porte aussi en son sein d'importantes innovations en matière de photographie. La plus impressionnante étant son zoom 5x sans perte de qualité, et la possibilité d'étirer encore la focale jusqu'à un zoom numérique 50x.

En contrepartie, soyez avertis sur le fait que le P30 Pro est un smartphone véritablement massif. Profitant d'un écran de 6,47 pouces, il est totalement inutilisable à une main, et conviendra difficilement à celles et ceux à la recherche d'un smartphone compact.

Retour au menu

3. Apple iPhone Xr : l'iPhone le plus séduisant de 2019


519KIlHA2wL._SL1024_.jpg



Les plus
+ Un écran LCD qui ne rougit pas face à un OLED
+ Bonne autonomie (pour un iPhone)
+ Superbement conçu
+ Le smartphone le plus rapide de 2019
+ Des photos aussi bonnes que sur le XS
Les moins
- Toujours pas de charge rapide
- Gabarit imposant
- Mode portrait limité aux personnes

Cette année, Apple a décidé d'innover et de sortir non pas deux mais trois smartphones de ses usines. Et même s'il a laissé aux iPhone XS et XS Max un mois pour prendre leurs marques, c'est bien l'iPhone XR qui remporte cette année tous les suffrages. Grâce, notamment, à un tarif beaucoup moins extravagant que ses grands frères.

L'iPhone XR est l'iPhone le plus populaire du dernier line-up d'Apple. Et pour cause ! Celui-ci embarque la même puce A12 Bionic aux performances impeccables, une batterie plus généreuse que l'iPhone XS et s'en sort tout aussi bien en photographie que son aîné. Cerise sur le gâteau ? Il est proposé pas moins de 300€ moins cher que l'iPhone XS.

iPhone XR : le smartphone Apple le plus équilibré du marché


À première vue, impossible de différencier un iPhone XR des autres modèles. Tout aussi bien conçu que l'iPhone XS, ce modèle moins onéreux est cependant plus imposant ; avec un écran 6,1 pouces contre 5,8 pour le modèle précité. Un entre-deux avec l'iPhone XS Max donc, qui harmonise l'ensemble de la gamme de la plus belle des manières.

Mais à la différence des autres smartphones qui dépassent allègrement la barre des 1000€, l'iPhone XR ne dispose pas d'un écran OLED. Rassurez-vous : la dalle "Liquid LCD" embarquée dans ce nouveau modèle n'a absolument pas à rougir face à ses grands frères, et dispose d'une luminosité et d'un contraste parfaitement satisfaisants. Autrement dit : un oeil peu habitué n'y prêtera aucune attention particulière.

Aussi sur ce qui compte vraiment - les performances et l'autonomie - l'iPhone XR dispose d'armes très bien aiguisées. La puce A12 Bionic et ses 3 Go de RAM lui permettent de se hisser au sommet des benchmarks en termes de rapidité. Son accumulateur de presque 3 000 mAh lui permet enfin de tenir aisément une bonne journée et demie sans avoir à être rechargé. Un excellent point, tant on sait que l'autonomie des iPhone n'est pas vraiment un domaine d'excellence chez Apple.

Malheureusement, seul un chargeur 5 W est inclus avec l'appareil, et il vous faudra compter plus de 3h30 pour atteindre les 100% de charge. Notons toutefois que l'iPhone XR est compatible avec la charge rapide jusqu'à 18 W (chargeur compatible vendu séparément).

Enfin, l'une des différences les plus flagrantes de l'iPhone XR avec les autres modèles est la présence d'un unique capteur photo au dos. Faut-il alors en conclure que ce modèle est moins bon en photographie ? Absolument pas ! D'excellente facture, cet unique module vous offrira des clichés criants de réalisme grâce à la technologie Smart HDR. Il vous faudra bien entendu faire l'impasse sur un zoom optique, mais vous pourrez malgré tout vous consoler par la présence d'un mode portrait alimenté par l'intelligence artificielle.

iPhone XR : l'avis de Clubic


On ne l'avait pas vu venir, et pourtant l'iPhone XR est sans conteste notre smartphone Apple préféré de cette année. S'il est vendu 300€ moins cher que l'iPhone XS, il se montre aussi plus généreux, avec un écran de plus grande taille et une batterie plus conséquente.

Autant d'ajouts qui nous font instantanément oublier les quelques coupes techniques qui ont dû être opérées par Apple sur ce modèle - l'écran OLED notamment. Un must buy pour qui souhaite absolument un smartphone sous iOS en 2019.

Retour au menu

4. Huawei Mate 20 Pro : le meilleur smartphone de 2018


61bDeCCmbUL._SL1098_.jpg



Les plus
+ Des performances explosives
+ Une autonomie jamais vue...
+ ... et une recharge ultra rapide !
+ Des performances photo détonnantes
Les moins
- Capteur d'empreintes sous l'écran moins efficace que le FaceUnlock
- Recharge inversée un peu gadget
- Les haut-parleurs
- Traitement de certaines photos trop agressif

En 2018, Huawei a franchi un cap. En sortant successivement le P20 Pro et le Mate 20 Pro, le constructeur chinois s'est définitivement fait une place de choix dans le trio de tête des constructeurs les plus respectés de l'industrie. Et plusieurs mois après sa sortie, le Mate 20 Pro demeure indétrônable sur bien des critères.

Avec son Mate 20 Pro, Huawei s'est une nouvelle fois imposé comme un vrai moteur dans l'industrie du smartphone. Premier terminal Android équipé d'une puce gravée en 7 nm (le Kirin 980), il est aussi le premier à embarquer un trio d'appareils photo arrière, et à offrir la charge rapide à 40 W.

Une somme de qualités qui justifiaient son positionnement ultra premium à exactement 999€ lors de sa sortie en octobre 2018.

Le Mate 20 Pro pose des jalons pour l'avenir


S'intéresser au Mate 20 Pro en regardant dans le rétroviseur nous rappelle à quel point il a été novateur lors de sa sortie. Si tous les constructeurs ont désormais abandonné le principe de l'encoche pour des solutions moins "invasives", le reste de la fiche technique du Mate 20 Pro reste parfaitement en accord avec nos attentes d'un smartphone en 2019.

Écran AMOLED de 6,39 pouces (3120 x 1440 pixels pour une résolution de 538 ppi !) avec capteur d'empreintes intégré, fonctionnalités de reconnaissance faciale en 3D... tout y est, et plus encore. Dans un souci d'innover, Huawei a également mis au point des technologies d'avenir, telles que la recharge rapide à 40 W et la recharge inversée, qui permet de redonner quelques pour cent de batterie à un ami dans le besoin. Le Mate 20 Pro, lui, n'en a guère besoin. Sa batterie de 4 200 mAh est tout simplement la plus endurante jamais testée chez Clubic, où nous avons mesuré une autonomie de 50h au total.

Mais cette petite présentation ne serait pas complète sans aborder le point - crucial ! - de la photographie. Depuis qu'il a noué un partenariat avec l'opticien de renom Leica, Huawei a fait de la photographie son fer de lance. Déjà au firmament après la sortie du P20 Pro, Huawei innove encore avec son Mate 20 Pro, désormais doté d'un troisième capteur permettant des prises de vue ultra grand-angle. Une versatilité qui permet de s'adapter à toutes les situations, tout en offrant des clichés d'une qualité irréprochable... du moins lorsque le "mode IA" (beaucoup trop sévère avec les contrastes) est désactivé.

Notre avis sur le Huawei Mate 20 Pro


Le Mate 20 Pro est actuellement le meilleur smartphone jamais conçu par Huawei. Autonome, ultra performant, très à l'aise en photographie et agréable à l'oeil par-dessus le marché : ce flagship a tous les atouts pour s'imposer auprès des consommateurs à la recherche d'un produit d'exception.

Et même si sa proposition perd en intérêt à mesure que les innovations qu'il porte se voient intégrées sur des smartphones moins coûteux, il ne reste pas moins un choix pertinent si pour vous le principal atout d'un téléphone est d'être fiable sur le long terme.

Retour au menu

5. Samsung Galaxy S10e : enfin un flagship utilisable à une main


71D7EhJ4OZL._SL1500_.jpg



Les plus
+ Format idéal pour utilisation à une main
+ Écran en tous points excellent
+ Les mêmes performances que ses grands frères
+ Belle polyvalence en photo
+ Capteur d'empreintes latéral très rapide
Les moins
- Quelques erreurs d'ergonomie
- Autonomie en dessous de nos espérances
- Pas de charge rapide

Pour les 10 ans de sa gamme Galaxy, Samsung a souhaité ajouter une nouvelle référence à son habituel duo de smartphones premium. Le Galaxy S10e n'est pas un "sous" Galaxy S10, bien au contraire. Il reprend la même fiche technique, tout en s'offrant aux utilisateurs à la recherche d'un smartphone plus compact... et moins cher !

À l'heure où la majorité des smartphones embarquent des écrans de plus de 6 pouces, il devient de plus en plus complexe pour les utilisateurs de trouver un mobile utilisable à une main. Avec son Galaxy S10e, Samsung s'adresse directement à ceux pour qui smartphone rime avec compacité. Le constructeur emprunte par ailleurs une voie royale, où il semble être le seul candidat sérieux à ce niveau de prix. Le seul autre smartphone premium affichant une diagonale de 5,8 pouces étant ... l'iPhone XS, vendu 300€ de plus.

Samsung Galaxy S10e : quand compacité et puissance font bon ménage


Nous l'avons écrit : le Galaxy S10e reprend l'essentiel de la fiche technique de ses grands frères les Galaxy S10 et S10+. Seule la mémoire vive embarquée passe de 8 à 6 Go, ce qui ne semble pas impacter outre mesure les performances calculées lors de nos tests - qui restent excellentes et dignes d'un haut de gamme en 2019.

Mais contrairement aux modèles plus onéreux, le Galaxy S10e dispose d'un écran plat, en opposition à celui incurvé des S10 et S10+. Un choix qui favorise la préhension de l'appareil, et améliore encore la compacité de ce petit format. D'autant que la dalle, elle, répond à tous les critères d'excellence auxquels nous a habitués Samsung. Très lumineuse, elle jouit aussi d'un contraste infini et d'une compatibilité HDR10+ pour une expérience de visionnage de vidéo optimale. Aussi, le capteur d'empreintes ultrasonique laisse ici sa place à un modèle latéral plus classique, mais aussi plus efficace. Un comble !

Mais le Galaxy S10e, s'il reprend les points forts des autres modèles, s'approprie aussi leurs défauts. Impossible de ne pas pointer du doigt une autonomie décevante, et l'absence de recharge rapide, là où l'énorme majorité de la concurrence fait des efforts sur ce point.

À l'arrière, le Galaxy S10e dispose non pas de trois mais de deux appareils photo lui offrant une belle polyvalence. En lieu et place du traditionnel téléobjectif, Samsung a préféré doter son petit format d'un objectif ultra grand-angle offrant un champ de vision de 123°. De quoi s'adonner confortablement à la photographie de paysage ! Le dernier-né de Samsung est également très à l'aise en vidéo, notamment grâce au concours d'un excellent stabilisateur optique.

Samsung Galaxy S10e : l'avis de Clubic


Les amateurs de smartphones aux dimensions "humaines" trouveront en ce Galaxy S10e leur champion. Très bien conçu, il est parfaitement manipulable à une main, et se pose ainsi en seul smartphone haut de gamme à se situer sous la barre des 6 pouces.

Car le Galaxy S10e n'est pas un "S10 light". Profitant du même enrobage technique que ses grands frères, il vous offrira une expérience de navigation et de jeu optimale. Attention toutefois à son autonomie : le gros défaut de toutes les nouveautés de Samsung.

Retour au menu

6. Xiaomi Mi 9 : le choix de la rédaction


raw.jpg



Les plus
+ Des performances de haute volée
+ Énormes progrès en photo
+ La charge rapide sans-fil
+ Ratio écran-corps supérieur à 90%
Les moins
- Pas la meilleure autonomie du marché
- Son du haut-parleur un peu faiblard
- PCapteur d'empreintes sous l'écran capricieux

Sept mois seulement après l'excellent Mi 8, Xiaomi dégaine le Mi 9. Un smartphone une nouvelle fois étiqueté à moins de 500€, qui offre absolument tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un téléphone haut de gamme en ce début d'année 2019. OnePlus a de gros soucis à se faire.

Les différences avec le précédent modèle sont si flagrantes que l'on peine à croire que seuls sept mois les séparent. Pour son Mi 9, Xiaomi a mis les petits plats dans les grands. Capteur d'empreintes sous l'écran, trio d'appareils photo, recharge sans-fil à 20 W... Autant d'amélioration de confort, auxquelles se joint le tout nouveau Snapdragon 855 : le nec plus ultra des plates-formes mobiles en 2019.

Le smartphone Android le plus rapide de ce début d'année


Gravé en 7 nm, le Snapdragon 855 accorde au Xiaomi Mi 9 des performances dingues, ainsi qu'une gestion de l'énergie optimale. Grâce à son architecture tripartite (un coeur hautes performances, 3 coeurs performants et 4 coeurs efficients), il est à même d'opérer des montées de puissance progressives et donc de ne pas sursolliciter votre batterie.

Batterie qui, d'ailleurs, peut également se retrouver apaisée par l'ajout d'un mode sombre intégral, intégré nativement dans MIUI10. Couplé au magnifique écran AMOLED de 6,39 pouces (2340 x 1080 pixels, 401 ppi), ce mode vous permet d'observer toute la profondeur des tons noirs tout en économisant la charge de l'appareil.

Mais quand bien même vous viendriez à tomber en panne, le Mi 9 est pourvu des dernières technologies de charge rapide. Il est compatible avec QuickCharge 4+, permettant une charge rapide jusqu'à 27 W permettant de regagner 50% d'autonomie en 30 minutes seulement. Mieux : le nouveau fleuron de Xiaomi inaugure le support de la charge sans-fil à 20 W. Posez votre smartphone sur le socle, et cela ne prendra que 90 minutes pour passer de 0 à 100%.

Car de la batterie, vous en aurez besoin pour profiter au maximum des trois capteurs photo situés au dos de l'appareil. Un objectif grand-angle, un téléobjectif et un ultra grand-angle travaillent de concert pour vous offrir des prises de vues renversantes en toute situation. Très versatile, le Mi 9 est aussi à l'aise en basse luminosité, où il produit des résultats très convaincants. La vidéo n'est pas en reste, et la caméra stabilisée du smartphone vous permet de filmer en UHD à 60 images par seconde sans problème.

Notre avis sur le Xiaomi Mi 9


Xiaomi a très largement revu sa copie (déjà excellente) pour nous proposer en ce début d'année l'un de nos smartphones favoris. Cochant toutes les cases de ce que l'on attend d'un téléphone haut de gamme, il s'affiche pourtant sous la barre des 500€. Un sacré condensé de technologie pour cette gamme de prix.

Autant d'éléments qui nous font dire que la bataille sera des plus rudes cette année entre Xiaomi et OnePlus. Deux trublions qui redoublent d'efforts pour casser les prix, tout en mettant sur le marché des flagship killer toujours plus performants.

Retour au menu

7. Honor View 20 : le premier smartphone à écran percé du marché


Honor View 20 - Test



Les plus
+ L'encoche fatalement plus discrète
+ Excellentes performances
+ Autonomie du tonnerre
Les moins
- Une caméra 3D anecdotique
- Un flagship sans AMOLED
- Pas de recharge sans-fil

C'est le smartphone qui a ouvert le bal des flagships de 2019, et quelle entrée en matière ! Le Honor View 20 est tout simplement le premier smartphone à s'accaparer la mode de "l'écran percé" pour se détourner des éternelles encoches qui permettent à nos smartphones de se doter de zones d'affichages plus grandes.

Une proposition des plus innovantes donc, qui se couple en plus à un design des plus originaux. Revendiquant clairement son attache auprès des plus jeunes, Honor signe ici un smartphone aux couleurs pétantes et au revêtement arrière hypnotique pour un résultat convaincant.

Écran percé... mais LCD


Malheureusement en ce début d'année 2019, seul Samsung semble être en mesure de confectionner des dalles AMOLED percées. Honor a donc du se contenter d'un écran LCD IPS qui, bien que de très belle facture, n'atteint pas le degré de perfection et les contrastes infinis de la technologie concurrente. Un point noir pour un téléphone à ce tarif, mais qui permet tout de même à Honor d'offrir un smartphone dont l'écran couvre près de 92% de la face avant ! Un record pour un smartphone à encoche, et forcément un atout de taille pour les amoureux de contenus vidéo et de jeux.
Côté performances d'ailleurs, le Honor View 20 embarque le nec plus ultra de Huawei : le Kirin 980. C'est simple : au moment de notre test, le View 20 était tout bonnement le smartphone Android le plus rapide sur le marché. Inutile de vous dire que la navigation est d'une fluidité exemplaire, et qu'aucune application ou jeu vidéo ne sera susceptible de le mettre sur les rotules. D'autant plus qu'il s'accompagne de 6 ou 8 Go de RAM, ainsi que d'un système de refroidissement liquide lui garantissant une dissipation de chaleur optimale.
Le Honor View 20 est également le premier smartphone au monde à être pourvu d'un appareil photo de 48 mégapixels. Une superbe optique signée Sony, qui ne produit malheureusement des résultats à la hauteur de sa résolution que dans le mode Ultra Clarity - nécessitant une pose de plusieurs secondes. L'ajout d'une caméra 3D est quant à elle tout ce qu'il y a de plus gadget, vu le faible nombre d'applications la mobilisant à l'heure actuelle.
Sur l'autonomie enfin, difficile de trouver à redire au Honor View 20. Grâce à sa batterie de 4000 mAh, le smartphone tient la dragée haute à l'énorme majorité de la concurrence. Grâce à une gestion de l'énergie optimale permise par le Kirin 980, le View 20 est capable de rester éveiller pendant près de deux jours entiers !

Notre avis sur le Honor View 20


Le Honor View 20 a joué la carte de l'innovation pour s'afficher à près de 600€. Un tarif que nous jugions assez mal fixé, notamment par l'absence d'écran AMOLED, par conséquent de capteur d'empreintes sous l'écran mais également de recharge sans-fil.

Pour autant, impossible de remettre en cause ses performances implacables et son autonomie XXL. Le Honor View 20 est un excellent smartphone qui, à notre avis, a simplement été lancé sur le marché un poil trop cher.

Retour au menu

8. Xiaomi Mi Mix 3 : le smartphone à glissière ultra premium


Xiaomi Mi Mix 3



Les plus
+ Partie photo plutôt solide
+ Un système de glissière original et solide
+ Superbement conçu
Les moins
- Smartphone très lourd et volumineux
- Des photos en mode IA beaucoup trop contrastées

Quelques mois après ses concurrents les Vivo Nex S et les Honor Magic 2, Xiaomi dégaine lui aussi sa vision du smartphone à glissière. Un système ingénieux qui permet à l'écran d'occuper près de 94% de la face avant du téléphone !

Pour son nouveau flagship, Xiaomi a mis le paquet, et signe l'un des smartphones les mieux conçus qu'il ait jamais réalisés. Une véritable montée de gamme qui se ressent aussi bien au niveau de l'emballage - très soigné et luxueux - que dans les finitions de l'appareil.
Tout en aluminium et verre, ce grand smartphone de 6,39 pouces pâtit néanmoins d'un embonpoint des plus handicapants. Avec ses 218 grammes sur la balance, ce smartphone entre directement dans la catégorie poids lourd de ce comparatif.

Un smartphone tout en écran


Faisant le choix de laisser ses concurrents se débattre avec des encoches ou des écrans percés, Xiaomi propose avec son Mi Mix 3 un système à glissière laissant toute la place à son gigantesque écran de s'épanouir. Et quel écran ! De type AMOLED, celui-ci affiche une définition de 2340 x 1080 pixels pour une densité de 403 pixels par pouce. Un formidable compagnon de lecture - aussi bien textuelle que vidéo -, mais également une arme redoutable pour les gamers.
Côté performances d'ailleurs, le Xiaomi Mi Mix 3 embarque ni plus ni moins que la puce la plus plébiscitée de 2018 : le Snapdragon 845. Un SoC que l'on commence à bien connaître vu qu'il a équipé parmi les meilleurs smartphones de l'année. Ses huit coeurs cadencés à 2,8 GHz et son GPU Adreno 630 suffiront à faire tourner n'importe quel jeu du Play Store, et vous assureront une navigation d'une fluidité exemplaire. Ici, ce sont 6 Go de mémoire vive qui viendront l'épauler, et le stockage (malheureusement non extensible) est assuré par une puce de 128 Go.

La partie photo enfin est parfaitement satisfaisante, et offre des clichés qui, sans être exemptionnels, font montre d'une belle montée en puissance de Xiaomi en la matière.
Côté autonomie, le Mi Mix 3 ne démérite pas mais, avec un accumulateur de 3200 mAh seulement, il renoncera fatalement avant d'autres smartphones mieux dotés. Rassurez-vous : il tiendra malgré tout sans broncher une bonne journée et demie !

Notre avis sur le Xiaomi Mi Mix 3


Affiché à 529€ à sa sortie, le Xiaomi Mi Mix 3 nous a particulièrement séduits pour son aspect premium et son écran extrêmement généreux. On regrette un manque de prise de risque certain sur le reste de la fiche technique, mais on salue tout de même l'initiative d'offrir une alternative aux éternels smartphones à encoche pour les amoureux du tout écran.

Retour au menu

9. Redmi Note 7 : un sans-faute aux alentours de 230 €


61iLd1K5NML._SL1016_.jpg



Les plus
+ Une batterie increvable
+ Une conception solide
+ Un rapport équilibré entre performances et autonomie
+ USB-C et prise jack au menu
Les moins
- Une partie photo décevante
- Plutôt lent à se recharger

Redmi n'est plus une gamme, mais une filiale à part entière de Xiaomi. Et pour acter ce saut hors du nid, Redmi dégaine le Note 7 : le smartphone le plus endurant de sa catégorie, et vendu moins de 200€

Les Redmi Note ont toujours été de véritables champions dans leur gamme de prix. Ce Redmi Note 7 ne fait aucunement exception, et fait mieux que son prédécesseur dans absolument tous les domaines. Seul regret : il n'aime toujours pas la photographie. On ne peut pas tout avoir !

Le smartphone le plus endurant à moins de 200€


Redmi a appris de ses erreurs. Le Redmi Note 6 Pro avait déçu, notamment à cause d'une énorme encoche, qui plus est mal gérée par MIUI. Cette année, le Redmi Note 7 opte pour une encoche en forme de U, qui permet au gigantesque écran de 6,3 pouces d'occuper près de 81% de la face avant.

Un écran LCD IPS qui affiche par ailleurs une définition de 2280 x 1080 pixels pour une résolution de 409 ppp, et qui dispose surtout d'une excellente luminosité avec 500 nits. En d'autres termes : l'écran demeure lisible en toute circonstance. Une excellente nouvelle pour les cinéphiles, puisque le Redmi Note 7 dispose du certificat Widevine L1 rendant la lecture des contenus HD (Canal Play, Molotov, Netflix, etc...) possible.

Les amateurs de jeu vidéo ne seront pas en reste. Le Snapdragon 660 qui alimente le Redmi Note 7 offre de solides performances pour un smartphone d'entrée de gamme. Tous les jeux, même les plus gourmands, peuvent être lancés dans un niveau de qualité raisonnable, sans entacher le confort de l'utilisateur.

Et pour ne rien gâcher, l'énorme batterie de 4 000 mAh offre une autonomie tout simplement jamais vue dans un smartphone à ce prix. Grâce au concours des coeurs autonomes du processeur, le Redmi Note 7 est capable de tenir plus de 50 heures sans broncher ! Un record.

Notre avis sur le Redmi Note 7


Proposé dans une version 3 + 32 Go et 4 + 64 Go, le Redmi Note 7 figure parmi les meilleurs compromis entre performances et autonomie du marché. Ce smartphone d'entrée de gamme ne fait que peu de compromis, et coche les cases les plus importantes d'un téléphone vendu moins de 200€.

On regrettera simplement son manque de polyvalence en photographie, et notamment son capteur 48 mégapixels qui n'est absolument pas mis à profit dans les clichés produits par le smartphone. Un non-problème, pour celles et ceux qui recherchent avant tout un téléphone capable de tenir plusieurs jours sans avoir à être rechargé.

Retour au menu

Rejoignez la communauté Clubic et participez à cette discussion sur le choix d'un smartphone en fonction des usages de chacun.



Quelques conseils pour choisir votre smartphone :

    L'autonomie d'un smartphone


    C'est une réalité, les smartphones ont de la peine à survivre une journée d'utilisation soutenue, limités par la taille de leur batterie exprimée en mAh (milliampère-heure). Les constructeurs communiquent rarement sur l'endurance de celle-ci. Vous devrez consulter un test ou un comparatif, mais sachez qu'il faudra compter sur un minimum de 15 heures affiché pour être sûr de passer le cap d'une journée complète. L'autonomie est cependant très aléatoire, variant selon votre utilisation. Des appels longs, les jeux vidéo, une forte luminosité, ou encore le streaming peuvent faire fondre votre charge. En parallèle, renseignez-vous sur la possibilité de remplacer la batterie, car elle ne dure que 3 ans environ (1 000 cycles en général), et sur la rapidité de recharge, la plupart reprenant 80 % de leur capacité après une bonne heure et faisant le plein en 2 heures.

    L'appareil photo


    Le nombre de mégapixels


    Il s'agit du nombre en millions de pixels qui est mis en avant par les fabricants. Il ne détermine pas la qualité, mais il donne une idée de la définition des images et un ordre de grandeur pour comparer plusieurs modèles. L'appareil photo avant doit être au minimum de 5 MP, contre 8 MP à l'arrière pour des photos convenables, certains combinant 4 pixels en 1 pour améliorer le rendu. En vidéo, il faut au minimum une définition Full HD à 30 IPS (image/s) avec du HDR magnifiant les couleurs, mais certains vont jusqu'à la 4K en 60 IPS.

    Nombre de capteurs photo


    A l'heure actuelle, un duo de capteurs arrière est nécessaire pour saisir son environnement avec précision et en toutes situations (basse et haute luminosité), celui situé à l'avant servant aux selfies et conversations vidéo. Un stabilisateur et un autofocus seront obligatoires pour assurer les prises de vue en mouvement. N'oubliez pas de vérifier si le HDR est présent, et si plusieurs modes photo sont disponibles comme le mode rafale, le super ralenti, le panoramique, le portrait, etc.

    L'ouverture


    C'est une bonne information de la qualité photo et vidéo, car elle est liée à la quantité de lumière absorbée. Elle est indiquée par un rapport f/x où x doit être le plus petit possible. En général, f/2,0 est très satisfaisant avec une faible luminosité, mais certains modèles utilisent deux capteurs basse lumière/grand-angle, voire un performant téléobjectif doté d'une ouverture variable pour étendre les possibilités.

    La technologie


    La plus basique est le LCD, dédié aux modèles les plus accessibles et convenant à ceux qui font une utilisation peu poussée de leur appareil, bien que la technologie IPS (larges angles de vue) et sa luminosité puissent parfois étonner. Pour ceux accros à leur smartphone, aimant les couleurs chatoyantes des clichés Instagram et les noirs profonds en vidéo, les écrans OLED voire AMOLED sont bien plus performants. Toutefois la technologie est plus ou moins maîtrisée selon les marques. Un essai en magasin ou un test en ligne vous guidera davantage pour mieux comparer les modèles.

    La définition


    Elle se caractérise par le nombre de pixels, largeur x hauteur, franchissant certains paliers ou standards. Ainsi les résolutions des appareils les moins chers sont autour de 1080 x 2160 ou nommées Full HD+/FHD+, les modèles haut de gamme affichant du Quad HD+ (ou WXGA), soit au-dessus de 1440 x 2880 pixels. Selon la taille de l'écran, la perception variera avec la densité ou les ppp (pixels par pouce).

    La taille de l'écran


    La diagonale des écrans s'est stabilisée autour de 6 pouces, les smartphones suivant la tendance « sans bords » qui évite les gros pavés dans les mains. Absence ou moins de bords entraîne également un poids toujours plus faible. En choisissant un smartphone de moins de 200 g il se fera oublier, les meilleurs tutoyant la barre des 150 g.

    Le système d'exploitation ou OS d'un smartphone


    iOS


    Il s'agit du système unique et exclusif d'Apple pour ses iPhone. Fermé, c'est-à-dire peu configurable, il vise le grand public et une intuitivité optimale. C'est aussi le choix préféré des applications, sortant généralement en priorité voire seulement sur cette plateforme, mais qui sont souvent payantes ou plus chères que sur Android.

    Android


    la solution de Google est un OS plus ouvert, adoré des geeks, car plus personnalisable (écran, performances, etc.) avec même des thèmes téléchargeables, bien qu'avec un peu plus de bugs et des différences de mises à jour selon les modèles. La plupart sont équipés d'Android 8.0/8.1/8.2 « Oreo », qui sera progressivement remplacé par Android 9.0 « Pie ». Certains fabricants (Samsung, Huawei) amènent une « surcouche » logicielle plus ou moins épaisse avec leurs applications maison ou des fonctionnalités améliorées. D'autres adoptent des versions « pures » comme Android One destiné principalement aux marchés émergents. Il s'agit donc de smartphone moyen voire bas de gamme.

    Le processeur


    Comme pour l'OS, Apple utilise ses outils maison, en l'occurrence les puces A11 (iPhone 8/X) et A12 (Xs et Xr). Les premières disposent de 6 cœurs et gèrent les fonctionnalités d'intelligence artificielle comme la reconnaissance faciale/vocale, ainsi que la réalité augmentée ou la retouche photo intelligente. Les seconds utilisent une gravure plus fine (7 vs 10 nm) pour plus de transistors et une basse consommation, tout en offrant de meilleures performances, et notamment en IA avec des calculs 8 fois plus rapides.

    Sur les supports Android, Qualcomm est la marque la plus populaire - sorte d'Intel, mais sur mobile - en proposant ses puces Snapdragon. Le haut de gamme est la 845 à huit cœurs gravés en 10 nm qui gère l'IA, les plus accessibles versions 600 (Octo Core, 14 nm) sont limitées à des écrans FHD+. Deux autres « SoC » hautes performances peuvent être intégrées, telles les HiSilicon Kirin 900 gérant l'IA ou le dual-SIM chez Huawei et Honor, tout comme les Samsung Exynos équipant certains modèles Galaxy.

    Le stockage


    Avec l'augmentation des performances photo/vidéo, de la taille des applications/jeux et des débits mobiles, les smartphones saturent facilement. Les modèles de base ont en majorité des stockages de 64 Go, pouvant aller jusqu'à 256 voire 512 Go. Des chiffres dont il faut soustraire la place du système d'exploitation (10 Go environ), en réalité calculé avec 1 Go = 1000 Mo (au lieu de 1024). Ainsi, 64 Go déclarés n'ont qu'un espace de 59,6 Go en pratique. Pour compenser ces pertes, certains mobiles permettent d'insérer des cartes micro SD.

    Les smartphones sont ainsi de puissants outils de calcul, multitâches, permettant la photo et les jeux vidéo, dans un format compact au possible et à la définition d'écran toujours plus nette. Or ces bijoux de technologie ont un coût : entre 250 et 400 € pour les entrées de gamme, de 400 à 700 € pour les polyvalents, et plus de 1 000 € pour les meilleurs dans le domaine.

    Les smartphones haut de gamme


    Leurs écrans possèdent la meilleure définition, leur robustesse est maximale, mais leur poids doit être maîtrisé. Leurs prestations photo doivent être irréprochables, car l'on voudra amener son bijou dans tous nos voyages et sorties, ainsi qu'en vidéo avec une qualité de captation quasi professionnelle.

    Et bien entendu, tout cela ne doit pas nécessiter une recharge toutes les 3 heures. Un téléphone dernier cri embarque une batterie d'au moins 3 000 mAh, voire 4000 mAh et plus dans l'idéal, allouant une autonomie suffisante pour une journée entière d'utilisation. On pourra consulter les mails le matin, regarder un épisode de série dans les transports, passer plusieurs appels, avoir une navigation Web régulière, faire une petite pause jeu vidéo type Fortnite ou Candy Crush, et prendre des photos en soirée dans un bar. Et comme ces téléphones sont les fidèles amis des plus actifs, le « plein » de batterie doit être véloce, les meilleurs en la matière ne demandant qu'une heure et demie.
Modifié le 18/04/2019 à 15h45
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Smartphone Android

Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
C’est officiel : le OnePlus 7 sera présenté le 14 mai prochain à Londres
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
On dénombre déjà 60 nouveaux smartphones Android sortis en 2019
Test Xiaomi Mi 9 SE : un séduisant smartphone à un tarif agressif
Google teste une fonctionnalité de mise à jour système via le Play Store sur Android Q
Mi, Redmi, Pocophone : comment s’y retrouver dans les gammes de Xiaomi ?
Google prévoit une grosse annonce dans la gamme Pixel le 7 mai
Test Huawei P30 : le petit format aussi impressionnant que le grand
scroll top