The Crew 2 : un bon jeu de course sur PS4 ?

La note Clubic
Les plus
  • Le terrain de jeu gigantesque et varié
  • Contenu impressionnant (voitures, avions, bateaux, motos...)
  • Zapper d'un véhicule à l'autre à la volée
  • La modélisation des bolides (et les sons)
  • Traverser les Etats-Unis à bord de ses véhicules préférés
  • Pas (trop) de chargements
Les moins
  • Gameplay qui manque de finesse
  • IA complètement cheatée
  • La physique des véhicules, pas au top
Avec The Crew 2, Ubisoft propose une toute nouvelle version de son gigantesque terrain de jeu automobile, avec un opus nettement mieux maitrisé, débordant littéralement de contenu et de fun.

Après un premier épisode plutôt fade (pour ne pas dire raté), The Crew est de retour en 2018 pour un second opus aussi surprenant qu'inattendu. Toujours façonné par les lyonnais d'Ivory Tower, ce nouvel épisode avait de quoi laisser dubitatif, puisque The Crew 2 allait reprendre les principaux ingrédients du premier opus (notamment la possibilité de traverser les Etats-Unis), tout en intégrant une flopée de nouveaux véhicules, avec la possibilité d'évoluer dans les airs et sur l'eau. Pourtant, contrairement à ce que certains pouvaient penser, le titre se révèle nettement plus réussi que le premier épisode, grâce notamment à son contenu mais aussi à un fun assez immédiat (et persistant).

Open-world et courses se croisent


Dans The Crew 2, pas de mode histoire, mais un open world relativement semblable à ce que propose Forza Horizon pour citer son principal concurrent. Comme dans le premier opus, on nous propose ici de visiter une version miniature des Etats-Unis, avec diverses grandes villes joliment modélisées (New-York, Miami, Las Vegas...) et la possibilité pour le joueur de se balader absolument partout, et ce, dès le début du jeu. Un road trip qui permet par exemple de traverser les Etats-Unis d'Ouest en Est à bord d'une Street Car, d'une Hypercar, mais aussi d'une moto, d'un avion ou d'un bateau. Une diversité assez incroyable ici, avec en prime la possibilité de basculer d'un véhicule à l'autre en temps réel, via un simple clic sur le stick droit. Certes, cela n'a absolument rien de réaliste (ce n'est d'ailleurs pas le but ici), mais pouvoir survoler Las Vegas de nuit, avant de se métamorphoser en Alfa Romeo 8C pour retomber lourdement sur les routes ensablées du Nevada a quelque chose d'assez jouissif. Au total, pour traverser la map, comptez entre 30 minutes et 2 heures selon le véhicule utilisé.

Dans ce jeu de course automobile, le joueur va évoluer via 4 catégories, pour un total d'environ 15 disciplines. Outre les courses de rues classiques, on pourra également profiter de sessions de Drift (plutôt réussies d'ailleurs), mais aussi de courses à bord de véhicule Touring, de F1, de Monster Truck, de rally-cross, sans oublier des acrobaties aériennes, des courses aériennes, des courses de hors-bord... Bref, il y a de quoi faire. Viennent aussi s'ajouter des dizaines de défis demandant de battre des records de vitesse ou encore de prendre des photos spécifiques. A noter qu'au bout d'un certain degré de complétion, chaque catégorie permet d'affronter un boss. Par ailleurs, en roulant, on engrange également de l'XP qui fera grimper le niveau de popularité du pilote, ce qui permettra de débloquer les courses de niveau supérieur.

Un jeu de course fun et réussi


Côté réalisation, si The Crew 2 n'est pas une baffe absolue, il reste néanmoins très réussi, notamment en ce qui concerne la modélisation des bolides et l'environnement sonore. Si on aperçoit un peu de clipping, l'ensemble reste très agréable à l'oeil, avec en prime de jolis effets de lumière et des chargements somme toute assez réduits, compte-tenu de la map assez énorme qui nous est proposée ici.

Côté animation, l'ensemble tient la route, mais Forza Horizon reste nettement au-dessus. Pour le pilotage, on reste évidemment sur de l'arcade pure et dure, avec un boost présent sur tous les bolides (oui, même sur la F1 Red Bull). Un système de loot permet même de récupérer des objets visant à booster les bolides, avec un code couleur semblable à celui de The Division.

Sur la piste, le fun est assez immédiat, malgré un moteur physique assez déroutant. On ne peut par contre que s'indigner face à une IA très aidée (le syndrome Mario Kart), qui parvient (presque) toujours à rattraper le joueur à la mi-course, malgré des bolides nettement moins puissants. Idem, si l'on vient à subir un accident, l'IA aura tendance à nous attendre, histoire de relancer l'intérêt de la course. Un peu dommage quand même... Chaque véhicule s'avère plutôt fun à prendre en main, hormis peut-être les courses en motocross qui sont assez ratées.

Au final, The Crew 2 réussit le pari de nous scotcher à l'écran durant de très bonnes heures, même si le titre signé Ivory Tower ne parvient jamais à faire oublier ses quelques défauts (IA, physique douteuse, gameplay qui manque de finesse...). La possibilité de piloter de nombreuses classes de véhicules (sur route, sur terre, mais aussi sur l'eau et dans les airs) est un plus incontestable, avec toujours un côté "grand spectacle" très appréciable. On pestera quand même face à des collisions très hasardeuses, mais quel plaisir de pouvoir évoluer librement dans cette version remaniée des Etats-Unis, avec une ambiance qui rappellera parfois celle d'un autre jeu similaire issu d'un lointain passé : Test Drive Unlimited. Un incontestable level-up en tout cas par rapport au premier The Crew. Good job Ivory Tower !

Le verdict du crew Clubic sur The Crew 2

Après un premier opus décevant, The Crew 2 revient en pleine forme, avec une formule intelligemment revue et corrigée. Exit le côté narratif, place à un monde ouvert bourré d'activités en tout genre, à parcourir en moto cross, en moto de course, en voiture de tourisme, en F1, en bolide de rallye, en bateau ou même en avion ! The Crew 2 laisse la part belle au voyage, à l'exploration, aux longues épopées mécaniques pour rejoindre par exemple New-York depuis Las Vegas. On peut également éviter ces longues escapades en optant pour les voyages rapides pour passer de défi en défi.

On aurait apprécié un jeu un peu plus poussé techniquement (notamment au niveau de l'animation), avec une physique elle aussi un peu plus travaillée, mais on apprécie malgré tout l'ambiance générale très réussie, la multitude de défis à compléter et surtout les nombreux véhicules à piloter, que ce soit sur routes, sur l'eau ou dans les airs.

Pour répondre à la question ultime, non, The Crew 2 n'est pas (encore) du niveau de Forza Horizon, mais le titre signé Ubisoft vous permettra malgré tout de passer de très bonnes heures de jeu, seul ou avec votre crew... en attendant Forza Horizon 4.
La note Clubic
Les plus
  • Le terrain de jeu gigantesque et varié
  • Contenu impressionnant (voitures, avions, bateaux, motos...)
  • Zapper d'un véhicule à l'autre à la volée
  • La modélisation des bolides (et les sons)
  • Traverser les Etats-Unis à bord de ses véhicules préférés
  • Pas (trop) de chargements
Les moins
  • Gameplay qui manque de finesse
  • IA complètement cheatée
  • La physique des véhicules, pas au top
Stéphane Ficca
Publié le 3 juil. 2018