Le veilleur d'écran[s] S01E04 📺 Lastman, la série qui va vous sonner

26 octobre 2019 à 15h25
0
Alors que l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette nouvelle chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.
Lastman

Dialogues et action qui percutent, héros et antagonistes hauts en couleur, univers et scénario captivants... Difficile de trouver des défauts dans la garde de Lastman. Raccrochez les gants et laissez-moi vous parler de cette série d'animation française qui risque bien de vous mettre K.O.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Dans la Vallée, oh oh, d'Aldana, lalilala


Peut-être connaissez-vous déjà la BD à succès Lastman, dont le 12ème et ultime tome arrive dans les librairies en cette fin 2019. Sur la brèche de cette notoriété France 4 a alors proposé en 2016 une adaptation animée éponyme - servant de préquelle à cette fameuse BD - en dernière partie de soirée. Mais il aura fallu attendre son arrivée dans un second temps sur Netflix pour que la série d'animation pour adultes Lastman obtienne la popularité (internationale !) qu'elle méritait depuis le début.

Mettons d'ailleurs les choses au clair immédiatement : il est inutile d'avoir absolument lu la BD avant de s'attaquer à la série pour s'y retrouver. Il est d'ailleurs plutôt conseillé de faire l'inverse, certains éléments de la série s'intégrant dans les derniers tomes et pouvant provoquer des combustions spontanées du cerveau du lecteur.


La série est notamment chapeautée par l'un des 3 cocréateurs de la BD, Balak (à qui l'on doit également en grande partie les bijoux irrévérencieux d'animations pour adultes que sont Vermine et Peepoodo), et réalisée par Jérémie Perrin. Celle-ci adopte un format atypique qui risque de vous faire enchaîner les épisodes comme on dévore des bonbons sans même s'en rendre compte : 26 épisodes d'environ 12 minutes chacun.

Une dizaine d'années avant les événements de la BD, le spectateur suit Richard Aldana : jeune boxeur aussi fainéant que vulgaire dont le grand cœur (et un peu la bêtise) va le mener au centre d'intrigues improbables et dangereuses dans la ville mouvementée et décadente de Paxtown.


Et je ne peux honnêtement pas en dire beaucoup plus sur le scénario sans en gâcher l'intérêt. Sachez juste qu'il n'est pas du tout uniquement question de boxe, mais plutôt d'un mélange entre un univers urbain moderne et d'éléments de fantasy. C'est d'ailleurs l'une des nombreuses forces du show (et de la BD d'ailleurs) : présenter un univers qui semble au départ relativement simple et cohérent, mais y apporter rapidement, par d'intelligentes touches, des éléments étranges et anachroniques.

"Comme en boxe, la maîtrise du rythme est un élément déterminant et ici une réussite indéniable."


C'est ce procédé qui donne principalement envie de lancer l'épisode suivant au plus vite afin de comprendre le pourquoi du comment de qu'est-ce que c'est que ce pataquès. Comme en boxe, la maîtrise du rythme est un élément déterminant et ici une réussite indéniable. De plus la façon dont est lentement distillé le mystère participe, du premier au tout dernier épisode, à ce que jamais l'intérêt ne retombe ou que le scénario ne semble précipité.

One Punch Line


L'alchimie immédiate dont jouit la série s'explique également par les excellents dialogues du show. Aussi souvent hilarantes que dramatiques ou coup de poing et mémorables, les lignes du moindre personnage sont écrites avec talent.

Le travail réalisé par les comédiens et comédiennes (de doublage) est également à saluer ; on y entend Martial Le Minoux, Maëlys Ricordeau, Vincent Ropion, Barbara Beretta ou encore Monsieur Poulpe pour n'en citer que quelques-un.

Avec un public adulte en ligne de mire, Lastman n'a d'ailleurs pas sa langue dans sa poche pour faire rire ou pour critiquer quelque chose de notre société en passant (coucou BFMTV, la forme ?).


Elle ne lésine pas non plus sur la violence, le sang, les explosions et tout le reste pour clouer le spectateur devant l'écran durant des scènes d'action qui percutent. La mise en scène enlevée reste néanmoins toujours claire.

"on approche furieusement du sans-faute"


Même la musique originale de Philippe Monthaye et Fred Avril n'est pas en reste. Qu'il s'agisse de pistes chantées par le personnage Tomie Katana, de moments prenants et émotionnels ou de bastons intenses, la série d'animation régale régulièrement les oreilles. Oui, on approche furieusement du sans-faute.


C'est bien simple, l'intégralité des personnes que j'ai pu guider vers Lastman n'ont pu s'empêcher de la regarder d'une traite ou presque une fois lancées. La majorité a ensuite dévoré la BD et même mes parents (oui, nous, veilleurs avons aussi des parents) ne tarissaient pas d'éloges après leur visionnage.

The Lord of the Ring


Ne reste plus qu'à espérer que la récemment annoncée saison 2 (qui sera elle composée de 6 épisodes de 45 minutes et qui devrait arriver en 2021 chez France Télévision) conservera les mêmes qualités et rencontrera moins de soucis de gros-sous que la première. Celle-ci avait en effet dû passer par la case du financement participatif pour pouvoir boucler correctement ses derniers épisodes suite à un problème avec un partenaire financier...

Bref, foncez regarder Lastman. Façonné de vrais choix esthétiques et scénaristiques, c'est un show de grande qualité qui redore concrètement le blason de l'animation française pour adultes et casse, en passant, quelques bouches.

Cette série est pour vous si :

- Vous aimez le mélange des genres moderne/fantasy
- Vous recherchez une oeuvre concise et qui botte le cul
- Vous attendez avec impatience le tome 12 de la BD Lastman

Cette série n'est pas pour vous si :

- L'animation ce n'est vraiment pas votre truc
- Vous êtes allergique à la violence ou la vulgarité
- Vous n'aimez pas la vie parce que quand même, merde, ça fracasse

La saison 1 de Lastman est disponible sur Netflix. Et ne vous arrêtez pas à ce trailer, qui je trouve ne rend pas pleinement justice à la série.



Modifié le 05/11/2019 à 16h13
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Huawei va implanter une usine en France
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Ami : le quadricycle électrique sans permis de Citroën, à partir de 19,99 euros/mois !
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top