Comment faire du gel hydroalcoolique soi même ? La recette de l'OMS pour contrer le Coronavirus

04 mars 2020 à 08h08
0
Gel hydroalcoolique illustration
© Shutterstock

Ces derniers jours, vous avez surement pu lire que les stocks de gels hydroalcooliques s'amenuisaient, ou encore que leurs prix s'envolaient en raison des précautions à mettre en oeuvre face à l'épidémie de Coronavirus...

En cas de difficulté à en trouver, nous vous proposons donc ce tutoriel, proposé par l'OMS, pour vous aider à fabriquer vous même (et simplement) du gel hydroalcoolique avec des produits basiques que vous pouvez retrouver chez vous, dans le commerce ou sur Internet.

Des ingrédients simples à trouver

Rappelons tout d'abord que la meilleure façon de se protéger et de limiter la diffusion du COVID-19 est de se laver les mains très régulièrement à base de savon et, à défaut, à base d'une solution hydroalcoolique. Si vous vous trouvez dans les transports en commun, au bureau, ou tout simplement à distance d'un point d'eau, le gel hydroalcoolique peut se révéler utile pour limiter les risques de propagation du Coronavirus.

Si vous souhaitez fabriquer vous même votre gel hydroalcoolique, l'OMS a indiqué sur son site Internet quels composants vous procurer pour réaliser la recette dudit produit. Contrairement aux idées reçues, la liste des ingrédients n'est pas compliquée à rassembler, tous les éléments pouvant être trouvés facilement dans un supermarché, en pharmacie ou en commandant en ligne.

En premier lieu, il vous faudra vous munir un récipient gradué (et surtout bien propre) disponible dans les supermarchés ou dans les enseignes de vente en ligne. Pour la suite, de l'alcool à 96 %, de l'eau oxygénée (ou peroxyde d'hydrogène 3 %) - à noter qu'il s'agit d'un oxydant puissant et que, comme le souligne l'INRS, il vous faudra être très vigilant quant à son utilisation - et de la glycérine suffiront pour obtenir le produit.

Gel hydroalcoolique
© OMS

La recette du gel hydroalcoolique

Pour réaliser votre gel hydroalcoolique (environ 1 L), il vous faudra suivre ces différentes étapes :

  • Récipient gradué 1L : vérifier tout d'abord la propreté du récipient

  • Ethanol 96% : ajoutez 833,3 ml d'éthanol dans le récipient

  • Péroxyde d'hydrogène 3% : : mélangez-y ensuite 41,7 ml d'eau oxygénée

  • Glycérine 98% : ajoutez au mélange 15 ml de glycérine


Une fois le mélange effectué, vous devrez ensuite le compléter avec de l'eau distillée (ou de l'eau bouillie que vous avez laissé préalablement refroidir), jusqu'à obtenir environ un litre de solution. Veillez bien à conserver la solution dans un récipient hermétique pour éviter toute évaporation et restez bien vigilants lors des manipulations de ces produits chimiques. Si vous souhaitez ensuite conditionner votre solution dans des flacons de 75 ml ou plus (que vous aurez préalablement nettoyé s'ils sont usagés), une fois remplis il vous faudra respecter une durée de 72 heures de quarantaine afin de vous assurer que d'éventuelles spores bactériennes présentes dans l'alcool ou les flacons soient détruites.

L'Organisation Mondiale de la Santé a récemment mis en ligne un guide complet de production locale pour les formulations des produits hydroalcooliques, si vous souhaitez en produire des quantités plus importantes.

Source : OMS
Modifié le 04/03/2020 à 13h28
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top