Deux semaines avec le Withings Go, le tracker d'activité à encre électronique

30 mai 2016 à 16h46
0

Un capteur à tout faire ?



Que l'on choisisse de le porter dans sa poche ou au poignet - sachant que c'est le meilleur endroit pour une bonne mesure - le capteur s'avère parfaitement robuste. Le bracelet en caoutchouc qui le protège s'assure s'encaisser les éventuels chocs à sa place, et il y a plus de risque de l'abîmer lui que le Go. Le bracelet est disponible en plusieurs coloris - bleu, vert, rouge, jaune, blanc et noir - et le constat effectué sur des produits du même genre, c'est qu'à force d'être porté au quotidien, le bracelet a tendance à devenir terne si l'on opte pour une couleur un peu flashy. Le noir s'avère être, bien souvent, le choix le plus judicieux.

0226000008456406-photo-withings-go-2.jpg
Vous pouvez choisir de porter le tracker à la ceinture plutôt qu'au poignet.

L'un des autres atouts du capteur s'avère être son étanchéité jusqu'à 50 mètres, ce qui permet de l'utiliser durant ses séances de natation. D'ailleurs, le Go est censé identifier lui-même les sessions sportives de type natation et course à pied, en plus de la marche. On peut regretter que le vélo ne fasse pas partie de la proposition et que les kilomètres avalés en VTT n'apparaissent dans le compte-rendu que comme de chaotiques sessions de marche à pied.

012C000008456418-photo-withings-go.jpg
012C000008456420-photo-withings-go.jpg
Le Go ne reconnait pas le vélo parmi les exercices. On obtient donc un comptage faussé en nombre de pas.

Reste que, là encore, il est agréable de n'avoir rien de spécial à faire : ce que le Go peut mesurer, il le reconnait de lui-même. Attention, cependant, à un point : l'application ne se met à jour que quand on l'ouvre. Dans la mesure où le bracelet affiche les informations de base, on ne pense pas toujours à le synchroniser avec l'app. Si vous décidez de le faire après plusieurs jours d'utilisation, cela peut prendre du temps.

Simple et efficace



Si un grand nombre d'appareils de mesure de soi cherchent à aller toujours plus loin, le Withings Go fait le choix inverse : ce tracker opte pour la simplicité, aussi bien en ce qui concerne son design que ses fonctionnalités. En misant sur le plastique et l'encre électronique, Withings fait le pari de la robustesse et de l'autonomie longue durée. Les personnes à la peau sensible n'auront, du reste, pas de souci à se faire, à condition de bien sécher l'appareil et leur poignet en sortant de la douche ou de la piscine.

0320000008456410-photo-withings-go-4.jpg
Le bracelet en caoutchouc est robuste mais sa conception peut sembler un peu "cheap".

La question que l'on peut tout de même se poser, c'est si le Go mérite que l'on dépense aujourd'hui 70 euros pour en faire l'acquisition. Si on compare son prix à d'autres bracelets de mesure de soi, on se rend compte qu'il coûte globalement moins cher : un Fitbit Flex coûte 100 euros, le même tarif qu'un Withings Pulse O2. Mais ces derniers ont des fonctions plus avancées. Son concurrent le plus féroce reste le Honor Z1, proposé à 80 euros, toutefois, il s'apparente à une véritable montre et dispose d'une autonomie de 3 jours seulement, sans être totalement étanche par ailleurs. La promesse n'est pas la même.

Le Withings Go va à l'essentiel et s'oublie facilement, ce qui est généralement une bonne chose. Si vous cherchez un bracelet de mesure de soi qui offre des fonctionnalités plus poussées, comme la mesure du rythme cardiaque, il n'est pas fait pour vous. Pour le reste, la simplicité du Go s'avère payante, et ce tracker offre de sympathiques avantages pour un prix accessible, tout en répondant à une problématique d'indépendance et d'autonomie qui n'est généralement pas la priorité des constructeurs de ce genre d'objet. Rien que pour ça, il mérite qu'on lui donne sa chance.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top