La vague 5G se prépare, mais les consommateurs ne sont pas prêts à payer plus

Par
Le 02 novembre 2018
 0
réseau 5g
Shutterstock.com

À mesure que la 5G approche, l'enthousiasme pour la technologie grandit. Mais du côté des États-Unis, près des deux tiers de la population ne sont pas prêts à dépenser plus pour son acquisition.

La société PricewaterhouseCoopers, spécialiste des audits, a publié les résultats d'une enquête menée sur 1 000 américains au mois de septembre 2018. L'entreprise souhaitait savoir si les consommateurs sont intéressés outre-Atlantique par la 5G, et si ces derniers sont prêts à payer plus pour la technologie qui devrait arriver d'ici 2020, mais qui ne prendra pas sa pleine ampleur avant 2025.

La 5G chez les Américains ? Ce n'est pas encore ça...

Aux États-Unis, 92% des utilisateurs se disent « un peu satisfaits » de leur service Internet mobile, 87% de leur service fixe. Mais lorsqu'on recherche les personnes « complètement satisfaites », ces statistiques tombent à 50% et 38%. Et alors qu'on pourrait penser que, insatisfaits de leur installation actuelle, ils s'intéressent de près à celle qui vient, ce n'est pas le cas : seuls 46% des répondants disent connaître le terme « 5G ».

Une fois expliquée, la technologie 5G suscite plus d'enthousiasme, 62% des consommateurs la trouvant même « très attrayante », avec un intérêt encore plus fort chez les 18-24 ans (71%). Ce qui attire les personnes interrogées, c'est la fiabilité du réseau (à 32% pour le mobile et à 33% pour la maison). Chose étonnante, la vitesse n'est un argument prioritaire que pour 25% des Américains sur mobile et 15% sur fixe.

Les Américains ne veulent pas que l'on touche à leur porte-monnaie

En revanche, lorsqu'on touche au porte-monnaie, les sondés sont tout de suite moins emballés. En effet, seuls 33% d'entre eux accepteraient de payer plus cher pour profiter de la 5G à domicile, et encore moins (31%) sur mobile.

Dans le monde entier, il faut pourtant s'attendre à des tarifs plus élevés qu'à l'heure actuelle. Le déploiement et la mise en œuvre de la technologie sont éminemment coûteux et les opérateurs voudront préserver et même accroître leurs marges.

Et vous, seriez-vous prêts à payer plus cher pour la 5G ?

Modifié le 02/11/2018 à 11h18
scroll top