En Europe, la 5G pourrait anéantir la neutralité du Net

Par
Le 12 juillet 2016
 0
Plusieurs grands groupes de Telecom ont rédigé un manifeste dans lequel ils promettent un déploiement rapide de la 5G, à condition toutefois de changer les règles régissant la neutralité du Net.

Plusieurs acteurs majeurs des Telecom présents en Europe ont formé une coalition pour établir un calendrier de déploiement sur la 5G. Ce groupe est notamment constitué de BT, Deutsche Telekom, Ericsson, Hutchison, Nokia, Orange, Telefonica, Telenor, ou encore Vodafone.

Ils estiment que des démonstrations à grande échelle pourraient être réalisées d'ici 2018 et avancent que d'ici 2020, ils mettront en place au moins un réseau 5G dans une ville principale de chaque pays de l'Union Européenne.

Mais c'est également une manière d'imposer un changement de condition en matière de neutralité du Net. Pour rappel, grâce à cette dernière, les fournisseurs d'accès à Internet ne doivent en aucun cas modifier le débit qu'ils proposent en fonction du client ou selon le type de contenu transitant dans les tuyaux. En d'autres termes, il n'y a donc aucune discrimination à l'égard de la source, de la destination ou du contenu de l'information transmise. En France, les pratiques des opérateurs, et notamment Free, vis-à-vis de YouTube avaient d'ailleurs soulevé quelques interrogations.

Dans son manifeste, cette coalition explique que la mise en place actuelle de la neutralité du Net pourrait mettre à mal les retours sur investissement pour la 5G. Ils estiment que l'Europe devrait autoriser certains usages innovants et argumentent que le réseau 5G est capable de diviser la bande passante pour offrir des services fonctionnels sur une grande majorité des plateformes.

035c000008497432-photo-5g-r-seau-ban.jpg


La Commission Européenne a adopté le principe de la neutralité du Net en octobre 2015 mais le texte a été jugé un peu trop consensuel. Ainsi les FAI seront en mesure de déployer des « services optimisés » pour lesquels de meilleurs débits pourront être proposés.

  • Retrouvez le manifeste ici (PDF)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top