Réalité virtuelle : l'écran OLED de Google et LG à 1443 ppi

Par ,
le mercredi 14 mars 2018
Un écran OLED aux hautes performances devrait être présenté par Google et LG à la conférence Society for Information Display Week.

Cette nouveauté pourrait parfaitement convenir aux technologies de réalité virtuelle.

Révolutionner la réalité virtuelle


Avec le lancement, en 2016, de Daydream, Google ne cherchait plus à fabriquer des produits hauts de gamme, mais à concurrencer Samsung sur les casques compatibles avec les smartphones. Cette année, l'entreprise américaine, en coopération avec LG, compte à nouveau frapper un grand coup sur le marché de la réalité virtuelle en proposant un écran OLED nettement plus performant que ceux de ses rivaux. Au vu des caractéristiques techniques annoncées dans le titre de leur conférence à Las Vegas, l'écran pourrait profondément modifier l'expérience de réalité virtuelle.

L'écran propose tout d'abord un large champ de vision pour renforcer l'immersion avec une diagonale de 4,3 pouces. Il devrait de plus être en mesure d'offrir la plus haute résolution du moment pour un casque VR avec 1.443 pixels par pouce, soit une définition de 5.500 x 3.000 pixels. A titre de comparaison, l'écran du HTC Vive Pro bénéficie d'une définition de 2.880 x 1.600 pixels et celui de l'Oculus Rift de 2.160 x 1.200 pixels. Le taux de rafraîchissement de l'écran a également été amélioré pour permettre à l'écran de suivre les mouvements des images projetées et de son utilisateur. Il pourrait atteindre 120Hz, au lieu des 90Hz fournis en moyenne chez la concurrence.

daydream


Quelles fonctionnalités pour les casques équipés de cet écran ?


Un écran OLED avec de telles capacités permettrait de plonger l'utilisateur dans un univers virtuel encore plus réaliste. Une question demeure cependant avant la conférence du 20 mai 2018 : quel appareil sera capable de supporter un tel affichage ? Même des ordinateurs derniers cris n'auraient pas la puissance nécessaire pour afficher 120 images par seconde avec cette résolution. Les capacités de l'écran OLED seraient pour l'instant bridées à des tâches plus simples telles que la lecture de vidéo ou la bureautique.

Google chercherait alors à développer un affichage fovéal, qui ne se concentre que sur la partie centrale de l'œil. Le casque n'aurait pas à déployer la meilleure résolution pour toute l'image mais seulement sur la partie ciblée par le regard de l'utilisateur. Cette application requiert cependant un suivi du regard précis et rapide.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top