Pourquoi le Big data va révolutionner les DRH

Alain Clapaud
07 juillet 2015 à 10h03
0
Une bonne marque fera affluer les meilleurs profils vers la DRH. Comment améliorer son attractivité ? Quels sont les meilleurs canaux pour ses annonces ? L'analyse de données peut aider.

Améliorer son attractivité et sa marque employeur

La marque employeur, c'est l'image de l'entreprise aux yeux des candidats potentiels. Les collaborateurs sont aujourd'hui la voix de l'attractivité de l'entreprise, notamment via de nouveaux sites de recrutement où les collaborateurs notent leur propre société. Un site comme Glassdoor, qui a ouvert en France en octobre 2014, connait déjà un succès important. Les entreprises qui se donnent du mal à valoriser leur image auprès des candidats potentiels, y surveillent désormais l'évolution de leur cote comme le lait sur le feu.

08100070-photo-glassdoor.jpg
Sur Glassdoor, les entreprises et leur management sont évalués comme des hôtels.

Google affiche, par exemple, une note de 4,4 sur 5; Microsoft 3,8; contre 3 pour Renault; ou 2,1 seulement pour Webhelp, l'opérateur de centres d'appels. « Au-delà de la note, l'important c'est que Glassdoor donne à l'entreprise les moyens de piloter sa marque employeur et de l'améliorer » insiste Etienne Audoin, consultant pour les RH chez IBM.

Tout comme les hôteliers surveillent constamment les commentaires sur TripAdvisor, les directeurs des ressources humaines lisent avec attention les commentaires laissés par leurs salariés sur Glassdoor et partout où les collaborateurs et candidats déçus peuvent laisser des avis. De nombreux outils existent pour analyser ce qui se dit à propos d'une entreprise sur internet, notamment sur des sites comme LesEchos.fr, LeFigaro.fr ou LeMonde.fr.

Cette analyse peut même être déclinée par thématiques plutôt négatives quand parle de stress, ou positives si l'on évoque la rémunération. « On peut avoir ainsi un reflet réel de la perception de son attractivité à partir des mots qui caractérisent l'entreprise sur les réseaux sociaux et sur internet de manière générale, » assure Olivier Goulay, lui aussi consultant spécialisé RH chez IBM.

Prévoir le nombre de candidats intéressés par une offre

Cette notion d'influence joue directement sur l'efficacité des annonces publiées sur les sites d'emploi. Le Big data permet aux DRH de bien mesurer l'efficacité de chaque canal de diffusion, comme le souligne Eric Terreau, directeur produit opérationnel de l'éditeur Talentsoft : « En termes de marque employeur, nous pouvons identifier les offres d'emploi qui marchent bien par rapport à la qualité des candidatures, mais aussi l'influence des annonces d'une entreprise sur les différents jobboards. Nous pouvons ainsi vérifier que la marque employeur correspond bien aux offres d'emploi, et si le volume de candidatures correspond bien à l'image que l'entreprise veut donner. »

Mais outre ce volet purement reporting, il est possible d'appliquer des algorithmes prédictifs sur ces données comme le souligne Linda Atif, doctorante et Data Scientist chez Talentsoft : « Poster une offre sur un jobboard a un coût, il est donc très précieux de savoir où poster son offre pour un poste d'ingénieur par exemple. Ceux-ci vont généralement plus sur Monster que sur le site de l'Apec, les commerciaux allant plus volontiers sur LinkedIn, etc. Grâce à une analyse prédictive, on peut savoir où il faut poster une annonce en priorité. »

07994018-photo-ibm-data-view.jpg
Les outils d'IBM Insight permettent d'analyser finement l'efficacité des offres d'emploi, selon le média de diffusion.

Ce type d'analyse va très loin puisque via ces algorithmes prédictifs il est possible de calculer le nombre de candidatures qu'une annonce va drainer, le délai moyen qu'il faudra pour trouver le bon candidat et même le bon moment dans l'année pour publier son annonce.« Sur notre plateforme, nous traitons plusieurs millions de candidatures. Nous sommes donc en capacité de faire apparaître les saisonnalités, les pics d'activité, et donc de définir quels sont les meilleurs moments pour poster une proposition de stage, un poste par exemple » conclut Eric Terreau de Talentsoft.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Microsoft marque la plus usurpée par les pirates, devant DHL et Google
Apple lance Apple Music TV, sa chaîne musicale à la sauce MTV
Salto : vous abonnerez-vous à la nouvelle plateforme de streaming française ?
Test Ring Video Doorbell 3 : l’interphone connecté qui fait mieux, sans être parfait
The Mandalorian, saison 2 : un nouveau trailer diffusé
La Russie va limiter les achats de cryptomonnaies à 6 500 euros par an
En Chine, le OnePlus 8T a généré 12,7 millions d'euros 1 minute après sa mise en vente
On a testé Sensei sur Mac : une application de nettoyage prometteuse mais encore jeune
Gigabyte a 4 nouvelles RTX 3070 dans les cartons !
Microsoft déploie la nouvelle version d'Outlook sur macOS
scroll top