Marissa Mayer restera (pour l'instant) chez Yahoo

Par
Le 08 décembre 2015
 0
Ces dernières semaines, plusieurs rumeurs spéculaient sur l'avenir de Marissa Mayer à la tête de Yahoo. Finalement, le conseil de direction devrait conserver l'ancienne employée de Google.

Le conseil d'administration de Yahoo a effectué la semaine dernière une série de réunions au cours desquelles certains ont imaginé - voire espéré - une véritable restructuration de la société. La firme de Sunnyvale a finalement décidé de poursuivre le transfert de ses parts au sein d'Alibaba, uniquement.

En juillet dernier, Yahoo avait officiellement rempli, auprès de la SEC, une demande de transfert de ses actions Alibaba au sein d'une nouvelle entité baptisée Aabaco Holdings. Cette nouvelle société détiendra 384 millions d'actions du géant chinois, soit 15 % du total de l'entreprise, ainsi qu'une autre entité à qui appartiendra Yahoo Small Business.

Le transfert devait s'effectuer dans le courant du quatrième trimestre. Et, dans une ultime réunion, le conseil de direction a donc décidé de poursuivre cette stratégie de spin off. D'ailleurs, à en juger par un rapport de Recode, Yahoo aurait déjà choisi un PDG pour la nouvelle société Aabaco Holdings.

Le fonds activiste et actionnaire de la société Starboard Value souhaitait mettre un terme à ce transfert puisqu'il estime que la valeur boursière de Yahoo repose précisément sur ses participations dans Alibaba à hauteur de 31 milliards. Starboard Value souhaite en outre que les activités principales de Yahoo soient revendues aux plus offrants.

035c000008134372-photo-yahoo-hq-ban.jpg


Le conseil de direction semble toutefois avoir donné raison à Marissa Mayer. Issue de Google et arrivée à la tête du groupe en juillet 2012, la PDG n'a certes par remis à flot la société mais lui a toutefois dessiné une stratégie articulée autour du mobile et de la publicité.

Concernant la revente de certaines activités comme Yahoo! Mail, Yahoo Search ou la régie publicitaire, une source explique à Recode : « Une quelconque revente, s'il y en avait une, prendrait beaucoup de temps, car il y aurait de nombreux repreneurs potentiels (...) ce n'est pas exclus mais il s'agit-là d'un processus or il n'y en a aucun en place actuellement ». Il semblerait en outre que Marissa Mayer n'ait pas spécialement envie de revendre les activités de Yahoo.

Reste que Marissa Mayer devra essuyer les actions des activistes tels que Starboard Value et multiplier ses efforts pour redresser la société.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top