Yahoo accusé d'avoir manipulé une décision de justice au Mexique

Par
Le 12 septembre 2014
 0
Condamnée à payer la somme de 2,7 milliards de dollars en 2012, la société Yahoo! aurait manipulé un juge pour faire baisser considérablement cette amende.

0082000007613613-photo-yahoo.jpg
En 2011, les sociétés Ideas Interactivas et Worldwide Directories S.A., localisées au Mexique, avaient déposé une plainte à l'encontre de Yahoo!. Les deux parties avaient négocié un partenariat en 2003 afin de mettre en place le service Yahoo! Páginas Útiles. Toutefois la firme de Sunnyvale a décidé de couper court à ce dernier. Les firmes mexicaines ont alors estimé que Yahoo! n'avait pas respecté les termes du contrat.

L'année suivante, la cour a jugé Yahoo! coupable et contraint la société à reverser 2,7 milliards de dollars de dédommagements. Toutefois, le géant californien a décidé de porter l'affaire en appel.

Les plaignants viennent de déposer une nouvelle plainte en expliquant que Yahoo!, représenté par le cabinet d'avocats Baker & McKenzie, a réussi à faire baisser cette somme à 172 500 dollars. Plus précisément, les avocats auraient embauché un juge corrompu afin d'intimider le procureur chargé de l'affaire lorsque Yahoo! a formulé son appel de la décision initiale.

Cette cour d'appel aurait d'ailleurs obligé les plaignants à reverser 3 millions de dollars pour le remboursement des frais de justice.

Dans leur nouvelle plainte, Ideas Interactivas et Worldwide Directories S.A. expliquent avoir obtenu des déclarations sous serment de la part de témoins ayant observé les pratiques mises en oeuvre par le cabinet Baker & McKensie, mais aussi émanant du procureur ayant validé la décision en cour d'appel.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top