LeWeb13 - Interview : "Marissa Mayer est la nouvelle fondatrice de Yahoo!"

Par
Le 11 décembre 2013
 0
A l'occasion du salon LeWeb, nous avons rencontré Brigitte Cantaloube, directrice de Yahoo! France. Elle revient sur les stratégies du portail Internet et notamment depuis la nomination de Marissa mayer à la tête du groupe.

06939226-photo-brigitte-cantaloube.jpg
Clubic : Marissa Mayer est en poste chez Yahoo! depuis un an et demi, quels changements a-t-elle apporté au groupe et notamment chez Yahoo! France ?

Brigitte Cantaloube : Il y a une nouvelle dynamique qui s'est créée dans toutes les régions et en France également. Il y a un gros travail qui a été fait. Elle a relancé pratiquement tous les grands produits. Ils ont tous été des lancements quasiment globaux, qu'il s'agisse de Mail, Flickr, la nouvelle page d'accueil ou l'application Météo. Cela influe de la dynamique au sein des équipes. Il y a environ 1000 personnes qui nous ont rejoint en un an dans le cadre d'acquisition de talents.

Marissa prône une rapidité dans l'exécution. Quand on nous l'a présentée c'était non seulement en tant que CEO mais également en tant que nouvelle fondatrice de l'entreprise. Depuis le second semestre nous avons pratiquement un lancement par semaine. Pour les équipes il y a une accélération de présentation du produit ou d'accompagnement.

Yahoo! a effectué pas moins de 28 acquisitions en 2013. Pourquoi cet engouement soudain pour les startups ?

B.C : Marissa Mayer n'est pas une PDG similaire à celle que nous avons eu précédemment. Elle est à la fois PDG mais aussi Chief Product Officer. Notre vision est clairement mobile. Pour gagner cette guerre et arriver à faire ces lancements, elle a mis un accent très important sur les talents, les ingénieurs et les équipes produits. Concernant ces nouveaux talents, parfois nous fermons leurs applications et nous les intégrons directement au sein de nos équipes d'ingénieurs. Parfois nous intégrons leurs technologies au sein de nos produits, comme avec Summly. Et puis il y a Tumblr qui apporte une dynamique sociale à l'entreprise.

La revente de certaines parts au sein d'Alibaba a-t-elle été pensée pour obtenir les fonds nécessaires permettant d'effectuer tous ces rachats ?

B.C : Nous avons toujours des parts au sein d'Alibaba. Nous ne l'avons pas fait dans cet objectif mais il est clair que cela permet d'augmenter nos moyens.

01f4000006939242-photo-yahoo-mail.jpg


Combien y a-t-il d'utilisateurs de Yahoo! dans le monde et en France ?

B.C : Il y a 800 millions d'utilisateurs dans le monde dont 390 millions sur le mobile. C'est notre plus importante croissance globale sur un an avec aussi 150 millions de nouveaus mobinautes en 15 mois. En France nous avons 17,4 millions d'utilisateurs sur le PC et 9,6 millions de mobinautes. Nous sommes la troisième destination sur le mobile en France et le premier média. Nous observons une croissance de +14% de visites sur notre page d'accueil.

Autant le lancement de Flickr a été plutôt bien reçu, autant le nouveau Y! Mail semble avoir du mal à convaincre, même en interne semble-t-il...

B.C : En interne nous sommes très contents. Après le changement est toujours quelque chose de difficile pour certaines personnes mais le niveau de retours que nous avons obtenu est tout à fait dans la norme de ce que nous avons eu précédemment.

Chez Google, Marissa Mayer travaillait beaucoup dans le domaine de la Recherche, pourtant le produit Y!Search semble un peu boudé depuis le partenariat avec Microsoft...

B.C : Non pas du tout. Nous avons ce partenariat avec Bing mais nous n'avons jamais abandonné la recherche. C'est en fait au coeur de ce que nous faisons, sur le PC, sur le mobile ou sur tablette.

01f4000005982398-photo-flickr.jpg


Quelle est la position de Yahoo! sur le marché publicitaire en France ?

B.C : Nous sommes toujours numéro 2 derrière le numéro 1 que vous connaissez (NDRL : Google). Nous avons la chance d'avoir une gamme de produits très étendue. Nous travaillons également sur le Marketplace Search unifié avec Bing. La solution que nous proposons aux annonceurs est plus importante qu'avant.

Par ailleurs nous avons pris la régie de Vevo. En France nous comptons toutes les vidéos premium sur le site Vevo mais également sur YouTube, ce qui représente plus de 10 millions de vidéonautes en France et 130 millions de flux.

Nous avons aussi lancé Consumer Connect avec un panel d'un peu moins de 20 000 participants qui permet de proposer aux annonceurs de grande consommation un outil de ciblage auprès des consommateurs offline tout en leur permettant de mesurer l'impact de ces campagnes.

Aujourd'hui quels sont les principaux points d'entrée sur Yahoo! ?

B.C : Ce sont toujours la page d'accueil, le mail, la recherche et les médias.

Cette année le thème de LeWeb s'articule autour des 10 prochaines années. Comment voyez-vous Yahoo! dans 10 ans ?

B.C : Personne ne peut raisonner à 10 ans! 1 an c'est déjà pas mal! Nous avons beaucoup d'ambition et il y a une dynamique très forte. Tout ce que je peux dire c'est que notre futur sera mobile.

Je vous remercie.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top