La nouvelle version de l'Autopilote Tesla sera lancée en août

15 juin 2018 à 07h33
0
La neuvième version de l'autopilote de Tesla sera lancée en août prochain. C'est en tous cas ce qu'a affirmé Elon Musk sur Twitter le week-end dernier.

Selon lui, maintenant que l'autopilote a intégré l'ensemble des problématiques de sécurité dans le logiciel de pilotage, des fonctionnalités de conduite autonome vont voir le jour.

La conduite autonome au programme de la V9



Jusqu'à maintenant, les développeurs chez Tesla se sont concentrés sur l'aspect sécuritaire du programme d'autopilotage. Un détail aussi évident qu'important quand on considère les dangers que représente la conduite sur la route.

Tesla Interface Concept by Bureau Oberhaeuser


A présent, et notamment avec la nouvelle version (la V9) de l'application Autopilote, Tesla va commencer à activer les fonctionnalités de conduite automatique.

Il y a deux ans, Musk avait promis ces capacités de conduite autonome pour les propriétaires de Tesla à l'horizon 2019. Promesse qui sera tenue si cette neuvième version est aussi efficace qu'il le prétend.

Une mise à jour pour les véhicules concernés



Cette nouvelle fonctionnalité ne nécessite pas de matériel supplémentaire, ce qui signifie que l'ensemble des véhicules déjà en circulation pourront en bénéficier tout autant que les nouveaux véhicules.

Seule obligation : passer à la caisse. L'autopilote en lui-même coute la bagatelle de 5 000$ et il faudra rajouter 3 000$ pour bénéficier de l'option « Enhanced Autopilot ».

Tesla Model S Autopilot Software 7.0


Un autopilote qui n'en est pas encore un



Malgré l'utilisation très répandue du terme, ce qu'Elon Musk appelle « autopilote » nécessite la présence et la concentration du conducteur du véhicule.

Un abus de langage relevé par des associations de consommateurs, qui ont poursuivi Tesla en justice pour « Pratiques trompeuses et injustes dans la publicité et le marketing ».

Malgré tout, le système utilise un ensemble de 8 caméras, 12 capteurs à ultrasons et un radar orienté vers l'avant pour détecter les objets et les obstructions sur la route. Tout ce matériel est associé à la vision par ordinateur et au système neuronal de Tesla, ce qui permet à la voiture d'apprendre et de s'améliorer continuellement, notamment grâce aux milliards de kilomètres de données collectées par l'ensemble des véhicules de la marque.

Modifié le 15/06/2018 à 08h19
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top