SFR : encore une affaire d'insultes via Periscope

Par
Le 05 juin 2016
 0

Alerté par la Licra, SFR lance une enquête suite à des propos injurieux tenus par des vendeurs SFR à l’encontre d’un client. Deux employés ont publié leur message sur Periscope.


A nouveau, SFR est aux prises avec des publications injurieuses voire antisémites de personnes travaillant dans ses agences. Messages généralement publiés en direct sur l'application Periscope, permettant de diffuser en direct des vidéos. Un tel contenu a été publié ce jour dans l'un des points de vente de l'opérateur, provoquant la colère d'associations.

La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme), a ainsi interpellé l'opérateur sur Twitter suite à la publication de ce message. Les auteurs s'en prennent verbalement à un client (absent), le qualifiant de « connard de juif ». Des propos tenus par une personne hors du champ de la caméra. L'auteur de la vidéo se contentant alors d'acquiescer tout en riant.

Outre des insultes sexistes proférées à l'encontre de passants, les auteurs évoquent leur quotidien dans cette vidéo dont il est encore possible de trouver trace sur YouTube. Si ces propos demeurent inqualifiables, ce cas n'est pas isolé.



En avril dernier, deux employés de ce même opérateur ont été licenciés pour avoir tenu des propos injurieux à l'encontre d'une cliente. Il leur était reproché d'avoir insulté une consommatrice puis d'avoir délibérément cassé son smartphone. Le tout filmé grâce à leur propre portable et diffusé sur Periscope, l'application permettant de diffuser des vidéos en direct.

De son côté, SFR a agi rapidement sur Twitter, indiquant qu'il « se désolidarise absolument de ces propos ». L'opérateur a tenu à préciser qu'une investigation est actuellement en cours afin d'identifier les auteurs de ces insultes. Le groupe indique également que ses collaborateurs ont été mis à pied.

A lire également :

Télécharger :

Découvrir :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top