Shield TV : Nvidia remplace son service de cloud gaming par GeForce Now

le vendredi 13 juillet 2018
multiplayer-games-on-shield-tv.jpg


Les possesseurs de la Shield TV font connaissance avec de nombreuses nouveautés ces derniers temps. Après l'intégration de Google Assistant à la box streaming du constructeur, c'est au tour de GeForce Now d'y être intégré, en remplacement de son ancien service de cloud gaming.

Nous vous en parlions il y a seulement quelques jours. La Shield TV est désormais équipée de Google Assistant. Nvidia semble toutefois ne pas vouloir s'arrêter là puisque le constructeur de puces graphiques a tout simplement abandonné ce qui était jusqu'à présent le service de cloud gaming de sa box, il y a quelques semaines, au profit de GeForce Now, déployé depuis déjà bien des années sur PC mais également Mac.

Jusqu'à présent, les possesseurs de la Shield TV d'Nvidia devaient s'acquitter d'un abonnement coûtant une dizaine d'euros afin d'accéder au service de cloud gaming de la box. Un service qui permettait alors de pouvoir accéder de façon illimitée à un catalogue de jeux vidéo, mais également de pouvoir en acheter certains titres à l'unité.

Un service en beta pour l'instant gratuit


Depuis maintenant plusieurs semaines, ce service a été fermé afin d'être remplacé par GeForce Now, système fonctionnant depuis déjà longtemps sur les ordinateurs.

C'est ainsi que les possesseurs de la Shield TV pourront, d'ici peu, avoir accès à une partie du catalogue de jeux Steam ou Uplay, dont Nvidia précise qu'elle ne contiendra pas moins de 225 titres « préinstallés » sur ses serveurs, permettant ainsi leur téléchargement puis lancement quasi instantané. Il faudra bien entendu avoir acheté ces jeux sur leurs différentes plateformes.

Voilà qui devrait clarifier le mode de fonctionnement d'Nvidia qui pouvait être considéré comme légèrement obscur jusqu'à présent, selon la plate-forme que les joueurs utilisaient. Un compte GeForce Now pour PC ou pour MAC pourra naturellement être utilisé sur la Shield TV.

Bien que les accès à cette beta soient pour l'instant relativement rares, il y a fort à parier qu'ils devraient se généraliser d'ici peu.

Modifié le 13/07/2018 à 14h34
scroll top