Nokia revend Here à Audi, BMW et Mercedes pour 2,8 milliards d'euros (maj)

Par
Le 03 août 2015
 0
Mise à jour en bas de page - Nokia confirme le rachat


La société finlandaise Nokia aurait finalement réussi à trouver un repreneur pour sa division Here spécialisée dans la cartographie.

Au mois d'avril dernier, en annonçant vouloir racheter Alcatel-Lucent pour plus de 15 milliards de dollars afin de mieux se positionner en tant qu'équipementier réseau, la société Nokia confirmait vouloir revendre sa division Here spécialisée dans les solutions de cartographie. L'industrie automobile a d'ailleurs généré 970 millions d'euros pour Nokia en 2014.

Here, anciennement Nokia Maps, découle du rachat de Navteq effectué en 2007 pour 5,7 milliards d'euros. Outre un service en ligne, Nokia a développé des applications pour Windows Phone, iOS, Android et s'est immiscé au sein du dispositif de navigation de certaines voitures.

La mise aux enchères de Here n'est pas passée inaperçue et plus d'une douzaine de sociétés auraient manifesté leur intérêt. Baidu, Apax Partners et Uber en auraient proposé 3 milliards de dollars avant de se rétracter et d'acquérir la cartographie de Bing. Un autre groupe constitué de Tencent, NavInfo et EQT Partners étaient à débourser 4 milliards de dollars. Les fonds d'investissements Hellman & Friedman, Silver Lake Management et Thoma Bravo ainsi que le géant communautaire Facebook auraient également approché Nokia.

Finalement, Nokia auraient finalisé une revente avec un groupe de constructeurs automobiles composé de Volkswagen, Daimler (Mercedes-Benz) et BWM. Ils étaient d'ailleurs les premiers à se montrer intéressés par la technologie.

035c000008117144-photo-nokia-here.jpg


Selon le Wall Street Journal, après la finalisation de cette acquisition, les repreneurs inviteront les autres constructeurs automobiles à investir au sein de Here. C'est notamment le cas de Fiat Chrysler, Renault, PSA, Ford, Toyota et General Motors.

« L'objectif a toujours été de proposer le service comme une plateforme ouverte », explique l'une des sources en ajoutant que l'accord devrait être finalisé dans les prochains jours. Il semblerait donc que les cartes de Here sont en passe de devenir un standard, un marché sur lequel, Google entend également déployer son service de cartographie.

Mise à jour :

Dans un communiqué officiel, la société Nokia confirme avoir finalisé la revente de sa division Here auprès du groupe AUDI AG, BMW Group et Daimler AG. La transaction a été effectuée pour 2,8 milliards d'euros. Les parties estiment que les autorités de régulation du commerce auront donné leur feu vert pour ce rachat durant le premier trimestre de l'année prochaine.

Pour les constructeurs automobiles, cette plateforme commune permettra d'établir une technologie de cartographie de base pour la mise en place de voitures autonomes avec un partage des données tout en proposant une solution unique et indépendante sur le marché.
Article initialement publié le 22/07/2015 @ 10:07:00


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top